Pour moi, le mariage est une aberration, pure et simple !!
Comment peut-on s'engager (souvent avec un inconnu (e) pour le meilleur et le pire pour une vie (enfin le pensent et le croient-ils) l'amour est un feu de paille (nous le savons tous ici, déjà )
Alors certains n'hésitent pas à sacrifier leur vie entière, à vouloir garder la face, pour x raisons, certes pour les enfants ( pour une majorité)... et financièrement n'en parlons pas,
Sans parler de la violence "parfois" (physique ou verbale) l'enfer en plus !!
À mon avis, rien que le fait d'être marié, c'est comme un fil à la patte, ça te retient isinueusement !!
Et donne un peu plus de pouvoir à l'homme, le fait déjà de porter le nom d'un autre (une aliénation)..
Et d'autres y trouvent leur compte (dans le mariage) avec sûrement beaucoup de sacrifice, ne nous mentons pas !! Serais-je égoïste, sûrement quelque part, si l'on peut le dire ainsi, le mariage je ne le comprend pas, tout simplement, ni l'utilité, c'est surtout un casse tête, assurément 8)
Le mariage m'a toujours fait peur, c'était pour moi sacrifier ma liberté, mon identité
c'est juste mon point de vue ...
À chacun (e) sa vision du sujet !!
Que pensez vous du mariage !!
@ Imagine : je pense comme toi. Le mariage s'expliquait à une époque où les femmes n'ayant aucune autonomie et étant réputées être dotées plus d'une cervelle que d'un cerveau, de dépendantes de leur père, devaient le devenir ensuite d'un mari, pour leur bien--être et leur sécurité...
On voit de nos jours ce que cela donne : à la place pour trop de femmes, des violences conjugales !
C'est très juste quand tu parles de sacrifice de l'identité.
Madame X était plus connue en tant que femme du docteur par exemple que pour ce qu'elle était en tant qu'individu à part entière.
Le contrat de mariage est aujourd'hui à mon avis obsolète, mais cela n'exclut pas qu'un autre type de contrat, plus simple comme le pacs, soit nécessaire pour gérer au mieux les intérêts familiaux.
Petit rectif :shock:
Il faut lire "insidieusement " évidemment, mon doigt a ripé :?
@Mayah, merci pour ton avis (toujours juste) :D
Imagyne a écrit : l'amour est un feu de paille (nous le savons tous ici, déjà )

euh... non, pas "tous" et non, l'amour n'est pas un "feu de paille" si bien des unions se soldent par un échec, ne voir que les échecs est une vision simpliste , à courte-vue : nous avons tous dans notre entourage des exemples qui nous démontrent justement le contraire :mrgreen:
Imagyne a écrit : À mon avis, rien que le fait d'être marié, c'est comme un fil à la patte, ça te retient isinueusement !!
...
c'était pour moi sacrifier ma liberté, mon identité

toujours pas d'accord : dans le mariage on ne perd ni son identité ni sa liberté (foi de quelqu'un qui est resté marié 35 ans loll :lol: )
mon "mariage" ne m'a empêchée de rien : ni faire mes choix professionnels, ni celui de mes loisirs, de mes achats, de mes choix de votes etc. je ne comprends juste pas à quoi tu fais référence dans ton avis sur le "manque de liberté" dans le mariage.
quant au nom :
Imagyne a écrit : Et donne un peu plus de pouvoir à l'homme, le fait déjà de porter le nom d'un autre (une aliénation)..

porter le nom d'époux n'a jamais été obligatoire ! le nom de l'époux n'est d'ailleurs qu'un "nom d'usage" il n'a jamais été officiel même si les administrations l'utilisent, et, là non plus, je ne vois pas où serait l'exercice du "pouvoir de l'homme" :lol: :lol: :lol:

si tu avais été mariée je comprendrais ton point de vue, mais si tu ne l'as jamais été, il me semble que tu confonds un peu tes peurs avec la réalité 8)
@Mayah

Le mariage est la meilleure façon de résoudre à 2 des équations impossibles en solo... :lol: :lol: …..Vive le chacun chez soi :roll:

Que cette année soit, pour toi, un grand crû millésimé... :D :D
@ Malaja : Imagine parle du mariage qui est toujours celui du code napoléonien.
Il mériterait d'être dépoussiéré et simplifié, la société et le statut des femmes ont tant changé depuis !
Dans le mot " insidieusement ", je comprends que le fil à la patte est ce frein que représente la lourdeur du divorce.
Ton mariage, malaja, ne t'a empêchée de rien, le mien non plus d'ailleurs. Mais les femmes comme nous ne sont pas la majorité, tu le sais bien.
" Le manque de liberté dans le mariage " : il y a une 40taine d'années, les femmes ne pouvaient conclure un crédit sans la signature de leur mari. D'autres ne pouvaient pas travailler si leur mari n'était pas d'accord.
Et oui, porter le nom d'un autre ne me satisfait pas non plus. Voilà pourquoi je me la joue à l'espagnole et porte les 2 noms associés.
" Le pouvoir de l'homme " : dans le sens où le nom de l'homme qui prime lors du mariage démontre que nous sommes dans une société de type patriarcal, et " insidieusement ", cela donne plus de pouvoir à l'homme.
Bon, cela est de moins en moins vrai et c'est tant mieux. Mais il faut rester vigilant...
" Il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis ".
Simone Veil.
@ Petrus : :D
" Buvons, buvons, buvons, à l'indépendance du monde ". :wink:
schema-evolution-de-la-place-des-femmes-au-XX.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Merci à Malaja et Mayah de remettre les points sur les "i".
La lutte des droits des femmes n'est jamais terminée encore beaucoup de "boulot" notamment dans le monde du travail.
J'ai beaucoup aimé une réplique d'une Gilet Jaune "Pour moi, la Victoire viendra par les femmes".
Bonne journée à tous.
Entièrement d accord avec tout ce que dit Imagyne ,c est la stricte vérité pour beaucoup de femmes ,en étant marié ,on est obligé de rendre des comptes ,on est pas libre Georges Brassens avait raison ( ne gravons pas nos noms au bas d un parchemin) Vive la liberté
Complètement ok avec toi @Malaja 30 ans de mariage ne m'ont empêchée en rien dans mes choix professionnels, mes achats, mes loisirs, mes amis(es) etc.. même pas celui de la liberté de m'en aller... :) :wink:
S'il y a échec, ce n'est pas, à mon sens, l'institution qui en est la cause, mais la qualité de la relation vécue, la fin du sentiment amoureux, une rencontre, l'envie d'une autre vie etc...
Didou75 a écrit : Merci à Malaja et Mayah de remettre les points sur les "i".
La lutte des droits des femmes n'est jamais terminée encore beaucoup de "boulot" notamment dans le monde du travail.
J'ai beaucoup aimé une réplique d'une Gilet Jaune :
"Pour moi, la Victoire viendra par les femmes".
Bonne journée à tous.


Coucou @didou ...

Déjà Stendhal (1783-1842) avait écrit :

« L'admission des femmes à l'égalité parfaite
serait la marque la plus sûre de la civilisation,
et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain »


... écrit il y a bientôt deux siècles ... Y'a encore du boulot !!

Image
mayah_12 a écrit : @ Imagine : je pense comme toi. Le mariage s'expliquait à une époque où les femmes n'ayant aucune autonomie et étant réputées être dotées plus d'une cervelle que d'un cerveau, de dépendantes de leur père, devaient le devenir ensuite d'un mari, pour leur bien--être et leur sécurité...
On voit de nos jours ce que cela donne : à la place pour trop de femmes, des violences conjugales !
C'est très juste quand tu parles de sacrifice de l'identité.
Madame X était plus connue en tant que femme du docteur par exemple que pour ce qu'elle était en tant qu'individu à part entière.
Le contrat de mariage est aujourd'hui à mon avis obsolète, mais cela n'exclut pas qu'un autre type de contrat, plus simple comme le pacs, soit nécessaire pour gérer au mieux les intérêts familiaux.


Je trouve très juste vos propos Maya et suis bien d'avis qu'il serait necessaire de revoir le contrat de mariage et pacs.
Depuis le début de l'humanité, l'homme impose à la femme.
Les choses changent, mais je trouve que l'histoire est encore bien trop présente dans l'inconscient de beaucoup et certainement plus dans nos générations et celle de nos parents.

Dans mon enfance, j'ai eu deux visions de génération d'homme, mon père et mon beau père, le premier, un dictateur violent et intransigeant, mon beau père, un homme tendre, amoureux, qui nous a enseigné le partage des tâches à la maison, le respect etc

et puis, il me semble que les sites de rencontres font leur beurre, donc aujourd'hui, malgré une lourdeur de la procédure de séparation, les divorces et séparations ne se sont jamais porté aussi bien.

Quand nous nous sommes marié, ma femme m'a demandé :
- Ca ne te dérange pas que je garde mon nom de jeune fille !
- Pourquoi ça me dérangerait ?

A nous d'éduquer nos enfants et petits enfants.
Le pire de tout pour moi, est de généraliser !!!!!
Le mariage.....plus jamais.. ....
Moi je suis pour....
Alors marie toi.... Carole. .... :D
A chacun (e)son choix :oops: :oops: :oops:
cron