Et pourtant, je ne suis pas communiste.
Mais plusieurs réflexions m'amènent à ce sentiment.
Je me dis qu'il y a une paire de décennies, le modèle occidental avait à coeur de démontrer ses qualités par rapport au modèle communiste. Il fallait donc à tout prix offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens pour se montrer attractif par rapport à l'autre monde. Maintenant qu'il n'y a plus ce challenge, on sent bien que les classes dirigeantes, dans leur avidité criminelle, utilise tous les moyens pour asservir les classes populaires. Le chômage est le premier des outils bien évidemment, sans hésiter à supprimer les derniers remparts contre la pauvreté (diminution des allocations chômage, en montant et en durée, ...), mais aussi le terrorisme, soigneusement entretenu par nos élites sous couvert de discours prétendument humanistes.

Et surtout, le parti communiste, même si on était pas d'accord avec ses combats, offrait une capacité d'analyse de toutes les transformations de notre société. Je pense que c'était le dernier rempart contre le totalitarisme libéral dans lequel nous vivons aujourd'hui.
Comme le disait Maurice Allais (prix nobel d'économie à l'époque où cette distinction avait un sens), il choisissait la police lorsqu'il écrivait un article pour le Figaro. Lorsque le libéralisme nous a envahit, il a été interdit de séjour dans les salles de rédaction.
Aujourd'hui, tous les intellectuels s'opposant au système, tous ceux qui "s'indignent" sont interdits de média. Le système est complètement verrouillé, et on imagine quelle violence il faudra pour en sortir.

Je ne dirai qu'un mot pour conclure : Snif!!
Bonjour,
J ai croisé un jour dans une autre vie Julien Laupretre ....un autre abbé Pierre... lisez ses bouquins...
Bonne journée
Je ne connaissais pas. Effectivement, il a l'air intéressant.

Merci
Bonjour,

Pour te faire une idée de Julien Lauprête, https://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Laupr%C3%AAtre
Un film va d'ailleurs être présenté à la féte de l'huma sur sa vie, voir le site de l'Huma!
Fraternellement.
@jaccoulin, excellente analyse. Merci.

Pour répondre a l'avant derniere phrase, je ne sais plus qui a dit ça, il me semble que c'est Coluche : "tant que le peuple a la peau du ventre tendue, il ferme sa gueule."
Pour l'instant, nos "dirigents"ont encore un peu de marge, mais cette marge est en train de fondre comme neige au soleil.
L'issue n'est pas si loin....
pour ma part si le parti communiste se meurt, toute la gauche se meurt! il faut des personnes qui ont envi et surtout de la verve pour un renouveau; cela reviendra, mais il faut etre patient: tous nos ténors ne sont plus la!
le macronisme les ont assassinés , mais on va revenir !! :D
Bonjour membres d'outre l'Atlantique...

Je tombe par hasard sur ce sujet de forum politique...
en recherchant celui que j'ai publié... ''Élections au Québec (2018)''...

De ce côté-ci... on a réussi à ''faire sauter nos deux vieux partis''
(Libéral et Parti Québécois... les Rouge contre les Bleus)...
pour les remplacer par du sang neuf... avec la CAQ et Québec Solidaire.

Pour les intéressés... sur Facebook, j'ai créé un groupe ''Vivre au Québec''
https://www.facebook.com/groups/1133827933433423/

Alors que ce vent de renouveau me donne envie de m'impliquer pour humaniser Montréal
(resté Rouge, par le vote anglophone et $$)...
et tâcher de créer des ponts de compréhension entre notre belle grande Métropole et les régions...

Au plaisir d'échanger Europe-Québec...
Bonne saison automnale,

Coeurdialement de Montréal.
Louise
Je vous partage d'ailleurs la brève vidéo que j'ai fait en direct le lendemain de nos dites élections provinciales... pour y donner mes impressions ''sur le vif''...

https://www.facebook.com/LouiseBelanger ... _video_tab

Avec la complicité de mon petit ami exotique ''Amigo'' qui me trouvait alors une vraie ''girouette''... Hi Hi

Ciao, A+ Louise
" Le parti communiste me manque..."

Les temps ont changés .
Les oppositions se font moins "officielles " .
Melenchon se" trumpise ".
Nos jeunes trouveront des solutions dans lesquelles nous ne nous y retrouverons peut être pas .
"Nos jeunes trouveront des solutions dans lesquelles nous ne nous y retrouverons peut être pas ."

Le mouvement "nuits debouts" m'a fait plaisir, ne serait ce que par la prise de conscience que cela suppose chez les jeunes. Mais c'est tellement difficile de transmettre une pensée politique à l'envers des médias.

Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur la notion d'opposition. Depuis longtemps, celle-ci est factice, puisque le parti socialiste applique depuis bien longtemps une politique de droite. La "vraie" opposition, pas uniquement de gauche d'ailleurs, n'a pas accès aux médias.

J'avoue que j'ai du mal à me positionner quant à Mélenchon. Je n'imagine pas sortir de ce marasme sans sortir de l'UE.
Hello jaccoulin!
Le PCF respire encore même s'il est sous tente à oxygène!
Tous les PC européens sont à l'agonie... ils ne se remettent pas de l'effondrement de l'URSS stalinienne... C'est ainsi que les peuples font le deuil de la dernière utopie du XXe siècle. Reste dans le monde Cuba, la Chine, et la Corée du nord... des sociétés en voie de mutations économiques et idéologiques. Le capitalisme libéral s'est largement imposé et répandu sur la terre avec comme loi "du moment que l'on peut faire des affaires et du profit tout est bon pour nous... c'est la Loi du Marché qui prévaut.. (voir le Brésil )
Existe-il une alternative à cette hégémonie? le défi écologique qui remet en cause son idéologie productiviste etc...me paraît être la seule alternative possible... mais elle nécessite une révolution de nos modes de vie radicale et ce au niveau mondial! Est-possible? et comment?
Qui vivra verra... :D
Quelqu'un connait le nom du premier secrétaire du PC ?je ne parle pas même pas de celui du PS , a part les aficionados .
Pierre Laurent, le fils de Paul Laurent qui fut député communiste et membre du comité central du parti... clin d'oeil à Pascal
D'une certaine manière nous vivons aujourd'hui dans une sorte de "totalitarisme light" pour ne pas dire "dictature" du "système capitaliste mondialisé" sous le couvert du beau nom de démocratie.
La finance et les marchés, la spéculation dominent l'économie tandis que les politiques (démocratiquement élus) gèrent tant bien que mal les crises et les convulsions du système.
Il semblerait qu'un au-delà du capitalisme n'existe pas... encore! :D
Et bien , moi je le dis Zéno ! nous sommes sous une dictature non déclarée de la finance et pour notre malheur il n'y a pas de contre pouvoir !
il y a urgence !
Le peuple se sent abandonné avec ses campagnes désertées, ses usines désaffectées, ses services publics agonisants.
Il y a de quoi se révolter quand on lit que la France est le pays d'Europe qui a compté la plus forte progression de millionnaires en 2018 .
Quand on voit un chef d'état qui ne se rend pas compte de la détresse sociale du pays qu'il dirige . Qui propose à un chômeur horticulteur de traverser la rue et de travailler dans la restauration ou le bâtiment . Pense-t-il que tout chômeur qui a appris un métier bien précis peut en changer du jour au lendemain avec inventivité et compétence ?
Le travailleur est réduit à un facteur de production , il n'est pas considéré, et beaucoup d'emplois sont très mal payés .
L'au delà de ce capitalisme là ? je ne vois qu' une 5 ème internationale clairement anticapitaliste avec une relocalisation partielle de l'économie , permettant une maîtrise de la production .
La démocratie et l'écologie s'en trouveraient beaucoup mieux !
Bon , j'arrête mes utopies . Bien le bonsoir .
Merci Utopique!
Je constate que malgré les années tu conserves une alacrité d'esprit et une capacité d'indignation et de révolte qui manquent à beaucoup!!!!
Bises