...

... pincer ...
critiquer, railler

« Tel rit tout haut qui vous pince tout bas »
Jean-Antoine du Cerceau
...

... réparer ...
compenser, remplacer

« Je veux jusqu'au trépas incessamment pleurer
Ce que tout l'univers ne peut me réparer »

Molière
...

... serré, serrée ...
avare

« Le seigneur Harpagon est le mortel de tous les mortels
le plus dur et le plus serré »

Molière
...

... tracas ...
métier

« Je fais tout doucement mon petit tracas »
La Fontaine
...

... vapeur ...
maladies nerveuses : hypocondrie, névropathie, hystérie, etc ...

« Les vapeurs sont les maladies des gens heureux ; c'était la mienne »
Jean-Jacques Rousseau
...

... académie ...
académie d'amour ou académie publique : maison close

« Allons-nous à l'académie ce soir ? »
Le Vallois
...

... bouffissure ...
orgueil

« La bouffissure du cardinal de Bouillon est si générale,
qu'il se loue d'avoir exercé cette charge très fidèlement »

Saint-Simon
...

... chambrée ...
quantité de spectateurs que contient un théâtre - recette fournie par un spectacle

« Si vous pouvez donner quatre ou cinq représentations de la pièce
avant la fin du carême, je vous conseille de ne pas perdre
ces quatre ou cinq bonnes chambrées »

Voltaire
...

... diane ...
batterie de tambour

« La diane chantait dans les cours de casernes »
Baudelaire
Dictionnaire clorifilliah ou à peut pret 8)
...

Coucou @lecalain ! ... Image

Toi, tu fais vraiment dans « l' à-peu-près » ...

Bon dimanche ... Image
...

... embarrassée ...
enceinte, en parlant d'une femme non mariée

« Ma fiancée, qui avait peur que je ne revinsse pas,
étant déjà embarrassée,
pensa mourir de tristesse et du regret de sa noce perdue »

Paul-Louis Courier (1772-1825)
...

... fortune ...
succès de galanterie

« Vous est-il point encore arrivé de fortune ?
Vous êtes de taille à faire des cocus »

Molière
...

... gourmander ...
se livrer à la gourmandise

« Abonder en toutes délices et gourmander à plaisir »
Jean Calvin (1509-1564)
...

... hardes ...
meubles

« Il vendait tantôt sa vaisselle, tantôt ses chaises et autres hardes »
Antoine Le Métel d’Ouville (1589 - 1655)