"Penser suscite l'indifférence générale".
Gilles Deleuze et Félix Guattari (Qu'est-ce que la philosophie?).
Je crains qu'il faille accorder quelque crédit à cette assertion.
Mais il vous est loisible de me détromper.
Vous arrive-t'il de penser?
Qu'en pensez-vous?  
Un adage populaire dit : Deux choses retiennent l'Homme, la cuisine et le cul.
Les femmes sont dont des panseuses qui pensent pour une moité d'humanité, c'est déjà pas si mal.
La panse...l'estomac ? De tous temps, l'homme a pensé pour s'assurer sa survie, laquelle est fondamentalement liée au besoin de manger.
Il a pensé pour améliorer ses techniques de chasse, de culture et d'élevage. Il a pensé à
comment faire pour que tous mangent...euh, et c'est là que le bât blesse :
il a commencé à mal penser, à devenir gourmand au-delà des limites de la simple survie...
et sa gourmandise devenant goinfrerie l'a conduit à en vouloir toujours plus, au détriment
des autres qui ont commencé à crever de faim !
Et cela dans l'indifférence pour les laissés pour compte. Mieux même :
car son indifférence n'est pas totale. Il a pensé à comment toujours mieux exploiter les autres
pour toujours mieux satisfaire son appétit allant crescendo.
" Je pense, donc je suis " : oui, mais les autres aussi sont, et en principe à égalité avec soi,
avec les mêmes obligations de droits et de devoirs. :wink:
Penser : on trouve cela fatiguant ! Pensez donc !

L’indifférence est confortable (un peuple rotant tout seul devant sa mangeoire . Léo Ferré)

Deleuze, Guattari des penseurs libertaires (quelle drôle d’idée !)

Car « libertaire » semble un vieux concept « has been » pour certains, 
qui évoque la naphtaline, la poussière (crasse) du temps …
Pourtant, il paraît qu’il n’y aurait qu'un seul véritable 
dilemme philosophico/socio/psycho…
 « tataouine » :

la tendance libertaire ou... les pulsions de coercition de l’autoritarisme : assujettissement, surveillance, délation, exclusion, tartufferie, mise au silence (ou plus si affinités)… et cela depuis plus 150 000 ans (le marasme actuel, en faisant foi) .


3.JPG
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
C'est bien vrai!Penser fatigue,surtout quand on recherche la petite bête
comme l'ont fait Deleuze et Guattari.
Mais penser n'est pas le propre de l'homme du fait de l'existence
de pense-bêtes. 
Les 'bêtes" aussi, pensent et ... ruminent, pour concrétiser ... : une bouse :oops:
Si la pensée est inspirante, elle est susceptible de créer l'intérêt.
Comme l'inspiration surgit dans le calme et le silence, pas question de laisser son singe mental s'affoler, La pensée inspirante est premièrement pour soi.
Donc, oui pour moi, penser peut susciter l'indifférence générale.....
Bienvenue Françoise5 :D . Pour ton 1er message, tu fais fort : j'adore l'image du " singe mental ".
Ici, les nôtres ( de singes mentaux ) s'agitent parfois beaucoup. Faut juste faire attention
à ne pas glisser sur les peaux de banane que nous venons de manger, parfois trop vite. :wink:
Pour que des humains puissent communiquer, il y a un préalable : Un vocabulaire commun.

Chaque mot employé doit être préalablement clairement défini.

Et, célakéloshélasse !

Comment trouver une définition universelle du verbe "penser" ? Et donc, du substantif "pensée" ?

Un affamé pense-t-il avec sa panse ? Interrogation profonde (venant des tripes).
Il faut que je pense à mon contrôle technique, demain. Juste mnémotechnique.
Je pense qu'il va pleuvoir bientôt. Divinatoire ?
Je t'envoie une pensée. Gentil, mais, sauf si c'est une fleur, cela ne veut rien dire.

Rien que le Larousse nous donne déjà neuf définitions (toutes différentes) du mot.
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/penser/59270

Un autre petit truc, aussi.

Est-ce que la pensée se voit ? (Je vous fait grâce de Rodin, là, oui, mais ...).

Parce que, si elle ne se voit pas, forcément, c'est l'indifférence générale.
Ce ne sera qu'une fois partagée, qu'elle suscitera (peut-être), un intérêt.

@mayah: Mon singe mental, mais, tu t'en doutes, c'est un Bonobo, naturellement ! :lol:
mayah12 a écrit : Bienvenue Françoise5 :D . Pour ton 1er message, tu fais fort : j'adore l'image du " singe mental ".
Ici, les nôtres ( de singes mentaux ) s'agitent parfois beaucoup. Faut juste faire attention
à ne pas glisser sur les peaux de banane que nous venons de manger, parfois trop vite. :wink:


Merci Mayah pour ta "bienvenue". C'est sympa de dire spontanément ce qu'on pense. Il n'y a pas grand risque quand c'est avec le cœur :P
@ malouloute :lol: . Françoise, n'aies crainte. Bonobo, c'est bon ô beau avec le décodeur ! :wink:
a écrit : Le siège de la pensée est-il la panse?


Cette question me laisse pansif.