@ Candice, si je l'ai fait, tu peux le faire, non ??? :wink: :)
soirée hippie en 2O15.
Merci Carard :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Ha c'est cool les photos...
Elles ne sont pas "d'époque", dommage !! :mrgreen:
Mais qui sait, vous en avez peut-être une qui traîne dans un fond de tiroir....

Merci @Carard et @Candice
On rajeunit de 50 ans :D :D youpiiiii
Ho, vous êtes géniales les filles !
@ Louis_07 demain à 4h
Un morceau de psychodélic hippie de Jimi Hendrix et la drogue l'a détruit comme bien d'autres... Dommage non ! Heureusement que je ne l'ai pas touchée ! La drogue naturellement ! :)
https://www.youtube.com/watch?v=U5Vki76x-EU
:D ...Merci Carard...un beau sujet et de bien belles confidences !


Je me souviens surtout de la musique...de nos musiques !...
En 70 j'avais 14 ans et nous étions un groupe d'ami(e)s, plus mes frères, guitares et coins de feu en liberté !...quelques bouteilles ci et là !...robes longues à fleurs et fleurs dans les cheveux, longs aussi, bien sûr !...notre démarque !

...au début nous mélangions encore un peu le "yé-yé" et le mouvement hippie !

Je me rappelle nos projets, quitter la ville pour la campagne, ou les Cévennes !
(clin d'oeil à Candice !), rejoindre Amsterdam et ses communautés, et vivre en Angleterre où il nous semblait que tout serait à jamais Hippie !

...et puis les premiers festivals gratuits ou rien ne nous faisait peur ! (que l'on disait !)...les pieds dans la gadoue et la tête pleine de délires et de rêves !

Mais je n'étais qu'une Hippie urbaine, trop jeune et trop propre qui aimait son père et sa mère !
J'adorais le côté "révolte" mais je n'étais prête qu'aux tenues vestimentaires osées et à la musique du "contre tout et tous" !
...je voulais être libre mais le soir je rentrais à la maison !

On parlait entre nous de la sexualité, sans tabou, sans équivoque !
Nous écoutions avec dévotion notre mangeur de guitare, J. Hendrix ou les Doors...et les paroles de "San Francisco" de Maxime Le Forestier était notre bible !
...c'était le rock psychédélique...mais aussi le Larzac...!
...c'était la tendresse, le refus d'une société dont nous dénoncions les abus (déjà !)

...et bien sûr je n'osais pas avouer au Groupe que j'adorais Bach, Prokofiev, Mozart, Verdi ou Dvorak !

Pas vraiment Baba Cool, et pourtant non violente et défendant les idées des communautés Hippies, l'amour, la paix !...parce que, comme Authilie (coucou ma belle !) j'y croyais vraiment !...

J'étais la plus jeune du groupe et aimais laisser entendre que je connaissais le haschich alors que je n'en avais jamais pris...et n'en prendrais jamais !
...mais j'aime toujours le fromage de chèvre ! :D

...j'espère vous lire encore toutes et tous !...c'est un beau partage !


:P :P
https://youtu.be/G58XWF6B3AA
blowing in the wind... tient Louis... Bob Dylan, hippie ou pas, la question n'est pas là... écoutez juste les paroles. Mais bon, vous étiez un peu jeune non ?

En Belgique il y avait le festival Torhout-Werchter... sublime ! Ma maman n'a jamais su que j'y étais. 8)
Ce festival existe toujours d'ailleurs. Mon frère et moi ont sourit quand son fils de 18 ans y allait il y a quelques mois... la musique est autre maintenant...

https://youtu.be/Hf0Dm-OaTNk
Going up the country _ Canned heat
https://youtu.be/GD0xgD9f5Fk

et c'est "easy riders" un copain en avait un et m'attendait au coin de la rue pour faire un tour :D .... maman n'a jamais su ça non plus 8) ... c'était cool ...
Ah cette période " âge d'or " : j'avais 15 ans en 1970. J'avais les cheveux longs bien sûr avec une petite natte autour du front et je portais de longues jupes à fleurs. Avec mes copines, on enlevait nos chaussures une fois arrivées en ville et on marchait pieds nus. Les flics croisés dans la rue nous intimaient l'ordre de nous chausser, disant que nous étions indécentes :lol: . C'est vrai que c'est très sexy, un pied nu, mdr.
Avec la bande de copains, on se smackait tous sur la bouche, les bises sur les joues nous paraissant trop conventionnelles.
On écoutait aussi Cat Stevens : https://www.youtube.com/watch?v=R1y8YSg0wpw&t=1283s .
https://www.youtube.com/watch?v=0lVdMbUx1_k
Quelques petites années plus tard, un tout autre registre : Black Sabbath !
Et en 1979, un film qui m'a beaucoup marqué : " the rose ", un film sur Janis Joplin interprétée par la talentueuse Bette Midler.
https://www.youtube.com/watch?v=0lVdMbUx1_k
Et il y avait le rock opera "Hair", on criait scandale à la maison...
Je ne l'ai pas vu, j'était trop jeune en 68, mais mon frère m'instruisait bien sur tout ce qui se passait, on tournait la musique en boucle.
https://youtu.be/yMvcDH03hm0
https://youtu.be/fhNrqc6yvTU
https://youtu.be/N9oq_IskRIg
En lisant les souvenirs de Mayah, et Chayonne certains noms m'ont fait revenir un artiste que j'aimais passionnément à cette époque (je l'aime toujours aujourd'hui)

Gream Allwrigth

Quelques titres (car il y en a tant que j'aime)

Il faut que je m'en aille
Jolie bouteille, sacrée bouteille
L'étranger
Petit Garçon
@ carard @ candice : Merci pour les photos ....................!!! :)

carard : Oui, c'est pas tour, maintenant on attend avec impatience de "croustiller"...................

@ edel : c'est vrai, j'avais oublié Graeme Allwright..........Une copine de collège amenait sa guitare en fin d'année et elle jouait son répertoire ....
Tendre souvenir !


Bonne journée ....................

Peace and love .................... :wink:
Bonjour, pas trop de souvenir, peut etre cette chanson hommage de Michel Delpech et Demis Roussos...
https://youtu.be/xMuclU0bYSQ
Excellente idée ce sujet !

Quelle époque, cela fait regretter de ne pas avoir été à San Francisco à la fin des années 60 ! Un rêve, une utopie certainement mais tout de même ..

En vrac mes souvenirs de l'époque :

- le film 'Woodstock' au cinéma, quel choc ! Cela commençait de mémoire par Richie Haevens avec 'Freedom'.

- le journal 'Actuel' : celui des années 70 à 74. Sacrée revue avec des sujets toujours d'actualité : les drogues, le sexe, l'écologie, .. Aussi grace à Actuel que j'ai découvert les BD de Crumb et les Freak Brothers

- un livre : Michel Lancelot 'Je veux regarder Dieu en face'. Il avait aussi une émission sur Europe 1 (Campus).

- évidemment la musique aussi : Jefferson Airplane, Grateful Dead, Janis Joplin, CSN &Y, It's a beautiful day, etc..

Que de bons souvenirs !
Pendant les "événements" de mai 68 j'avais à peine dix ans : peu d'influence sur moi, mais c'est un an plus tard à l'entrée en sixième que j'ai commencé à voir l'influence hippies arriver dans nos campagnes éloignées.

Dans le village voisin s'était installée une communauté non violente qui faisait un peu la risée des locaux mais qui a marqué mon adolescence, pas tant par leur mode de vie que par leurs idées : Gandhi, Henry-David Thoreau, le désarmement nucléaire, libérez Mandela et... le Larzac...

J'y ai découvert la libre-pensée, une écologie radicale et libertaire avec lancement dans le style Hara-Kiri et Charlie-Hebdo du canard "La Gueule Ouverte" en 1972.
Construire un chauffe-eau solaire, recyclage, manger local et bio... trente ans d'avance !

Erasmus avant l'heure :
Dans un autre ordre d'idées j'ai aussi approché une "communauté", encore aujourd'hui florissante celle là, je veux parler de Taizé qui prône l'unité des confessions chrétiennes depuis 1940 et l'accueil des jeunes adultes dès 1965.
Les années 70 verront défiler sur cette colline bourguignonne quantité de jeunes européens arrivant en auto-stop fleurs dans les cheveux avec leurs tenues chatoyantes : anecdote, les paysans du coin se plaignaient que leurs vaches faisaient moins les vaux à cause de tous ces beatnick qui laissaient traîner leurs pilules contraceptives dans les prairies !!!