S'épirailler



crier à se déchirer la gorge.
...

... pourpenser ...
méditer longuement, examiner avec attention, avec réflexion


" Je ne cessais de pourpenser à part moi,
quels pouvaient être les moyens d'émousser dans ce prince
tant de pointes hérissées "

Saint-Simon
...

... maltalent ...
nom masculin - animosité, mauvaise volonté contre quelqu'un

" J'ai quelque maltalent contre Monsieur de Malesherbes,
qui protège les feuilles de Fréron "

Voltaire
Parlers d'autrefois

Exemple du parler lyonnais, mais beaucoup de mots étaient pratiqués bien au-delà, en Vivarais, Forez, Velay, Beaujolais, etc ...
(en voie d'être oublié))
------------------------
Ah par Sainte Marie Alacoque, elle se mérite la Croix-Rousse ! Belins, belines, chenuses fenottes et bons gones, c'est que pour trabouler, faut pas avoir les fumerons déclavetés et des agaçins aux bouts des clapotons, ça que vous appelez les cors aux pieds. Faut être bien vigouret, bien bouligant, alerte quoi ! Heureusement, c’n’est pas pour vous y dire mais y a tout un cuchon de lieux pour mâchonner, pour se remplir l'embuni, se rincer le corgnolon, même si les bouchons y sont moins nombreux qu'au temps de la Ficelle... La Ficelle ? Mais grands gognands, niguedandouilles, torche-bugne, bugnassons, c'était le funiculaire qui faisait remonter les canuts de chez les fabricants qui ne fabriquaient pas... les soyeux quoi ! C'est le métro maintenant qui passe pique-plante où on a trouvé le Gros Caillou. Après avoir goûté les grattons et évité d'être coufle, faudra débarouler les escaliers des traboules en faisant bien attention de ne pas se pétafiner le cotivet, de ne pas s'écafoirer le picou dans les équevilles, pas y faire comme le Glaudius qu'est défunté pour avoir embugné une poutrône qu'avait une paire de posses comme des centpotes gonflent de beaujolais. Fallait le voir le gone, tout sampillé qu'on aurait dit une Marie-Graillon toute pitrognée par un Jean-la-Fiarde. Bon c'est pas tout ça, je bajafle, je cancorne comme une catolle, mais ma chenuse fenotte elle m'attend avec une salade de groins d'âne. Allez je vous fais peter la miaille et à la revoyure...

Source:
http://canutdelacroixrousse.blogspot.co ... emple.html
...

Merci @furrax ! ... un délice à lire ! ... Image



... grimaudage ...
nom masculin, radotage
" Ôtez- vous de l'esprit tout ce grimaudage "
Madame de Sévigné

Image
Un coquebert !

Signification : un idiot, un niais, quelqu'un de stupide......................
La truffole

La pomme de terre était connue autrefois sous le nom de truffole (parfois prononcé triffole), probablement par analogie avec la truffe). C'est vers 1540, en Vivarais, sur le territoire du village de Saint-Alban d'Ay (07790), au hameau de Bécuze, à trois lieues d'Annonay, que ce tubercule a été semé la première fois dans le Royaume, ayant été importé par un moine franciscain de Tolède en Espagne, nommé Pierre Sornas, natif de Bécuze, qui très âgé s'était retiré dans sa famille "

-- D'après Charles du FAURE de SAINT-SYLVESTRE, "La Truffole en France" ,1785.

Contrairement à une idée assez répandue, Antoine-Augustin Parmentier (Montdidier 1737- Paris 1813) n’a pas découvert la pomme de terre, mais il a déployé une science, une patience, une ingéniosité prodigieuse pour en faire connaître et répandre l’usage.

La pomme de terre était parfois appelée cartoufle, et en allemand Kartoffel.
Ou bien encore patate (Canada, Belgique).
bouliquer : bouger, s'agiter en tous sens

Pratiqué autrefois en Lyonnais et Forez
Bonsoir tout le monde =)

''Chez moi'' dans le Sud (Languedoc Roussillon ) on dit Bouléguer (remuer secouer bouger)
Aux enfants par exemple on leur dit : Arrête donc de bouléguer..

Et lorsque l'on va jouer au loto (aux quines) on crie au nommeur : Boulègue !!!! quand ce sont toujours les mêmes numéros qui sortent .
Magbeth a écrit : Bonsoir tout le monde =)
''Chez moi'' dans le Sud (Languedoc Roussillon ) on dit Bouléguer... .


Eh oui. L'occitan n'était pas une langue codifiée comme l'est aujourd'hui le français. Aussi la prononciation variait beaucoup d'une région à l(autre, parfois d'un village à l'autre.

Par exemple 'la cabra' (la chèvre) devenait 'la chabra' en remontant vers l'Auvergne. Et même 'la chiora' en Nord Vivarais.

Quant aux bureaucrates incultes qui ont francisé les noms de lieux, c'est une véritable gabegie. Par exemple
- 'Bouc belaïre (bouc bêleur) est devenu Bouc Bel Air
- La Casa Deï' (la maison de Dieu') est devenu La Chaise Dieu.
:(
Miron
Le chat, souvent prononcé miroun ou bien mirou
En Lyonnais, Forez, Velay, Vivarais, Auvergne ?
Pétafiner

Le verbe pétafiner est formé sur l'ancien français putafin qui signifie « mauvaise fin »
Abimé par le temps, en parlant d’un objet ou d’une chose.
Exemple:
"Ces pommes de terre sont pétafinées et bonnes à jeter.
...

... clabauder ...
verbe, de clabaud - médire, critiquer, crier sans raison

" Il clabaude contre tout le monde "
...

... intermission ...
nom féminin - action de mettre un intervalle, une discontinuation

" La tristesse est le relâchement de la douleur,
sorte d'intermission de la fièvre de l'âme qui conduit à la guérison
ou à la mort "

Chateaubriand
FB_IMG_1542434851461.jpg
.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.