...

... riotte ...
nom féminin - querelle, dispute

" Il est surprenant de voir
qu'ayant de l'agrément l'un pour l'autre, et un bon fond,
il arrive de temps en temps des riottes entre nous deux "

Bussy-Rabutin


Image
pétafiner

Le verbe pétafiner est formé sur le mot d'ancien français putafin
qui signifie « mauvaise fin »

Conjugaison 1er groupe , pronominal : se pétafiner

Se laisser abimer par le temps, en parlant d’un objet ou d’une chose.

Exemple : Ces pommes de terre sont pétafinées, il est temps de les jeter.

Ce mot est encore largement employé dans le sud de la France,
surtout à la campagne.
TINTINNABULER

sonner avec un timbre de clochettes, de grelots.

Deux robustes chevaux de labour harnachés fort proprement, avec colliers peinturlurés et clarinés de grelots qui tintinnabulaient le plus agréablement du monde au pas ferme et régulier de ces braves bêtes (Gautier, Fracasse, 1863, p. 182)


Ce mot m'est revenu à l'esprit en écoutant une chanson de Graeme Allwright "Petit garçon"
https://www.youtube.com/watch?v=K7nAmuqc3Q4
...

... friolerie ...
nom masculin, de l'ancien français frioler, frire ; être friand - gourmandise, friandise

« Aussi peu eussé-je pu vivre sans ces frioleries à quoi j'avais goût »
Lesage
chichole nom féminin,
appartient au parler traditionnel du Dauphiné et Vivarais

1) Pain trempé dans du vin chaud

2) Tradition d'un goût discutable qui veut que pendant la nuit de noces, les garçons d'honneur apportent aux mariés une préparation à base de vin blanc et de chocolat, servie dans un pot de chambre (voir aussi saucée).
Oui, Furax, je l'ai "subie". Imagines, les mariés sont réveillés à l'aube, (à l'époque une vraie nuit de noce, enfin .... officielle.....) ils doivent boire le vin blanc, avec de la mousse au chocolat (très subjectif) dans le fond du pot de chambre et comble, il y a un oeil dans le pot de chambre !
Un souvenir à vie .................
...

... chape-chute ...
nom féminin qui signifiait à l'origine chape tombée
bonne aubaine due à la négligence ou au malheur d'autrui


« Messire Loup attendait chape-chute à la porte »
La Fontaine
marie93 a écrit : Oui, Furax, je l'ai "subie". Imagines, les mariés sont réveillés à l'aube, (à l'époque une vraie nuit de noce, enfin .... officielle.....) ils doivent boire le vin blanc, avec de la mousse au chocolat (très subjectif) dans le fond du pot de chambre et comble, il y a un oeil dans le pot de chambre !
Un souvenir à vie .................


J'en avais souvent entendu parler mais je n'ai connu personne disant avoir été "victime" de cette coutume bizarre.

Merci à toi
Bisous