J'ai un tatouage d'un papillon sur mon bras, pour la naissance de ma petite fille, et dernièrement (photo sur mon contact), un du pied au mollet tatouage que mon mari voulait m'offrir.
Vu qu'il est décédé décembre 2015, je viens de le faire en rajoutant un D pour Didier et un M pour Martine entrelacés. J'ai de la chance de ne pas avoir ni varice ni de poil sur les jambes donc tout le monde (même ce qui aime pas) me dise qu'il est beau, très fin.
album-cover-large-12315.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
c'est une nécessité : le goût , la délicatesse , pas trop visible ou encombrant 
bonne  journée
DL  
kourou a écrit :
trapicia33 a écrit : Les tatouages ne réussissent qu'aux femmes sveltes, je suis svelte et m'en félicite. J'ai la chance d;avoir 3 tatouages discrets que je réserve à mon partenaire, et ça plait lol


pourquoi? si une femme grossis avec l'age ,ça arrive ,alors elle fait quoi !

je suis tatoué et connait des femmes dites fortes qui portent très bien les tatouages ,rien de vulgaire a lire sur leurs corps malgré les déformations du au temps qui passe .


elles s'organisent pour pas grossir tiens ! Comment croyez vous que je procède. Cela dit kourou si vous avez une attirance pour les femmes fortes c'est autorisé et c'est votre droit ! d'autant plus qu'ici vous devez vous régaler
vous avez un probleme avec les femmes "fortes" trapicia  8)
Je cherche un bonhomme, pas une pouf, alors les femmes fortes je m'en fiche royalement 
j'espere pour vous , que vous trouverez un "bonhomme" qui saura apprécier votre vocabulaire  :mrgreen:
@Françou

A quoi ça te sert de répondre ? ça vaut pas un clou avec ou sans tête alors laisse béton  
Exigeante et quelque peu misogyne Madame Trapicia ?

Vous vous dite svelte ....nous voulons bien vous croire , mais nous aimerions bien voir :roll:

Et pour ce qui est de trouver "un mec" ça va être dur sans photo  ( bon ok pas obligatoirement des tatouages ... )  :lol: :lol: :lol:
t'as raison Edel , vaut pas le coup :D
Même sans voir je ne prends pas, le vocabulaire me suffit pour me faire une opinion :!: :!:
guyalsace a écrit : Exigeante et quelque peu misogyne Madame Trapicia ?

Vous vous dite svelte ....nous voulons bien vous croire , mais nous aimerions bien voir :roll:

Et pour ce qui est de trouver "un mec" ça va être dur sans photo  ( bon ok pas obligatoirement des tatouages ... )  :lol: :lol: :lol:


 Je ne suis pas du tout misogyne avec les vrais femmes, féminines et soignées, par contre oui, je suis exigeante avec les autres et avec moi-même. J;ai du batailler ferme pour m'imposer au milieu de bonhommes souvent brillants, mais veules. Ne vous tracassez pas pour mes chances, je ne manque pas d'homme, mais je cherche ici ou ailleurs l'être qui m'aidera à réaliser un projet très important pour moi et un peu difficile à mener seule. 
Pour l'absence de ma photo, il me semble que c'est assez fréquent, d'autres ont aussi certainement de bonnes raisons de ne pas dévoiler leur apparence. Ne vous plaignez pas, il y a de la photo dans tous les coins ici ! elles ne sont pas toujours très heureuses, mais ça a l'air de plaire ce qui est le principal

J'ai vu qu'il y a une modérateur, je ne sais pas à quoi elle sert, mais ça serait bien qu'elle modère d'abord son langage, ça serait un bon début. 
J'ai deux tatouages . Ils ne m'ont pas coûté cher car nous faisions les ajustements de dessins à l'ordinateur pour notre voisin qui était et est toujours tatoueur.

J'ai un demi-bracelet tribal sur le bras gauche et la fée clochette sur le sternum.
Avant les années 60, c'était les traditionalistes (autochtones,maghrébins, etc.) les motards, les marines, les gens qui avaient passé un certain temps en prison et autres marginaux qui étaient tatoués, puis par la mondialisation des classes et des modes, nous retrouvons aujourd'hui, des ados, des surdoués, des pacifiques et toute une population, conformiste aux règles d'une société et de tous les âges, avec des tatouages.

Personnellement je ne suis pas tatoué, je n'ai rien contre ceux qui le sont, certains tatouages sont très originaux, ils ne sont pas toujours représentatifs de ceux qui les portent, comme ils ne sont pas toujours assumés par ceux qui les ont... 

Par choix, je ne portes pas de bijoux, je ne portes pas également des T-Shirt avec des desseins ou des écritures de ce qui pourrait me représenter, non pas parce-que je suis introvertis, mais plutôt parce-que je n'en ressens pas le besoin. J'évite également d'avoir des vêtements griffés en gros caractères... Cela ne veut pas dire que je n'ai pas d'image, nous en avons tous une, mais je tiens à une certaine intimité "low profil" et je ne veux pas être abordé en fonction de ce que je porte.

Chez moi, j'affiche sur les murs les couleurs et les toiles que j'aime, mais c'est vraiment une autre histoire... 
Imaginatif a écrit : Avant les années 60, c'était les traditionalistes (autochtones,maghrébins, etc.) les motards, les marines, les gens qui avaient passé un certain temps en prison et autres marginaux qui étaient tatoués, puis par la mondialisation des classes et des modes, nous retrouvons aujourd'hui, des ados, des surdoués, des pacifiques et toute une population, conformiste aux règles d'une société et de tous les âges, avec des tatouages.

Personnellement je ne suis pas tatoué, je n'ai rien contre ceux qui le sont, certains tatouages sont très originaux, ils ne sont pas toujours représentatifs de ceux qui les portent, comme ils ne sont pas toujours assumés par ceux qui les ont...

Par choix, je ne portes pas de bijoux, je ne portes pas également des T-Shirt avec des desseins ou des écritures de ce qui pourrait me représenter, non pas parce-que je suis introvertis, mais plutôt parce-que je n'en ressens pas le besoin. J'évite également d'avoir des vêtements griffés en gros caractères... Cela ne veut pas dire que je n'ai pas d'image, nous en avons tous une, mais je tiens à une certaine intimité "low profil" et je ne veux pas être abordé en fonction de ce que je porte.

Chez moi, j'affiche sur les murs les couleurs et les toiles que j'aime, mais c'est vraiment une autre histoire...

j'aime beaucoup ce que vous avez écrit. Je suis également de votre avis , je ne porte jamais de signe qui pourrait me distinguer ou me classer , ce n'est pas de l'introversion , juste une sorte de pudeur assumée . Pour rappeler la naissance du tatouage , je voulais rajouter  que les tribus du monde avaient l'habitude de se tatouer pour se reconnaître et se classifier. Serions nous revenus à l'époque tribale?
Je me pose souvent la question face à cette société qui retrouve des codes ancestraux, qui ne sont  en rien une évolution sociétale (je pense ceci et n'engage que moi) mais plutôt une régression individuelle face à une société en perdition ! :roll: