Le fait de collectionner de manière compulsive des tasses est
une pathologie mentale appelée tasses-manie.
milan.png
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Je me suis promené en ville sans vêtements.
Mais on n'a rien pu me reprocher car j'avais un stylo sur l'oreille *

* le stylo a bille, bien sûr !
:lol:
balayette.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Propos désabusés d'un cuniculteur.
"Lapin 10 a du néant l'air."
bombe_a_neuneu.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
camping02a.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Afin de se prémunir contre la pollution dans les campagnes,il conviendrait
de mettre les prés en bulles.
al738.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
al777.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
al872.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
FB_IMG_1540421490991.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
...

L’usine de caoutchouc ...


Avant de signer un contrat, un industriel visite une usine qui produit des objets à base de caoutchouc. C’est le Directeur en personne qui lui fait faire le tour du propriétaire. Ils s’arrêtent devant une première machine qui émet des sons étranges : dong ... plouss - dong ... plouss.

– « Vous voyez, explique le Directeur à son hôte, ici on fabrique des tétines pour les biberons des bébés. Le « dong », c’est lorsque la tétine est moulée par la machine et le « plouss », c’est quand elle perce un trou à l’intérieur. Vous me suivez ? »

Les deux partenaires s’arrêtent ensuite devant une autre machine qui ne produit que des « dong » à répétition : dong ... dong ... dong ... dong ...
– « C’est quoi, ça ? » interroge le visiteur.
– « Ca, c’est une machine qui fabrique des gants de vaisselle, explique le Directeur. Évidemment ils sont imperméables, c’est pour cela que vous n’entendez que des dong ... »

Ils poursuivent tous deux la visite de l’usine et s’arrêtent devant l’atelier de conception des préservatifs.
Le visiteur est très surpris lorsqu’il entend : dong ... dong ... dong ... plouss - dong ... dong ... dong ... plouss.
Et il interpelle immédiatement le Directeur :
– « Dites moi, votre machine est défectueuse, elle fait des trous dans les préservatifs ... »

Le propriétaire des lieux explique :
– « Oui, un préservatif sur quatre qui sort de l’usine est percé ».
– « Mais c’est pas très bon pour la réputation de la marque cette histoire ? », répond le visiteur troublé.

Et le Directeur de répliquer :
– « Non mais c’est excellent pour le commerce des tétines ... ! »

Image
Dans la série "Je le met où je peux" ...

La preuve que le pape n'a rien compris à l'usage du préservatif
c'est qu'il le met à l'index. Il n'a pas du lire le mode d'emploi.

-- André Santini
Sainte maxime.
Si tu veux gagner le ciel,ne prête pas l'oreille à ce que l'impie narre.
cron