Bonjour les Plumes ... j'espère que vous n'y êtes plus ... dans les plumes ... c'est une heure raisonnable pour se lever et solliciter vos petites cellules grises pour de nouveaux mots :D nous verrons cela ce midi :wink: bonne matinée, ciel légèrement couvert ici mais il ne pleut pas 8)
bonjour Tenderly
je sors des bras de Morphée opu de quelqu'un d'autre et je regarde les MV quel plaisir de voir que ce thème inspire pleins de mots mais continuez celà pimentera les textes qui je suis sur ne manqueront pas
bonne journée :lol: :lol:
Merci à tous! 14 mots ce midi! Déjà de quoi phosphorer! Bon appétit, ne mangez pas trop lourd ... gardez vos neurones éveillés! :lol: A ce soir pour le comptage des mots ... et après, je vous lâche dans l'arène! :wink: :lol:
Je profite pour remercier Jazzie qui a accepté d'assurer la relève pour cette fin de semaine où je ne serai pas dispo à 100%! 8) :D un gros bisou à toi ma belle! :wink: :D A tout à l'heure mes chéries, chéris! :P
BONJOUR ...LES MV…


Je vous propose le mot….D R O I T S...

Bonne semaine
Je propose


RESPONSABILITES
Bonsoir chers dévorés de la plume :roll: merci à ceux qui ont allongé la liste des mots 8) il vous reste une petite heure pour poursuivre cet effort :wink: nous en sommes à 16 mots, bel effort pour un sujet qui parle de boulot :lol: j'attends les retardataires avec le sourire :D ad taleur chéries, chéris :P
Voilà, le compte à rebours est terminé; les écrits vont pouvoir s'envoler! :wink:
Nous avons donc 16 mots que voici:

SYNDICAT COMPETENCES CONSERVER REVENDICATIONS REPOS POINTER SALAIRE TRAVAILLER PATRON PLAISIR FLEMME BAGNE RETRAITE EPANOUISSEMENT DROITS RESPONSABILITES

Triturer vous bien les méninges :lol: je reviens tout à l'heure relever les écrits de ceux qui sont déjà prêts et qui n'attendaient que le feu vert :wink: :D
J'ai eu envie de vous parler d'un travail particulier...voici mon texte.

Violetta, une fille de joie, était très en colère ce matin-là.
Malgré de substantiels revenus dûs à ses COMPETENCES avérées et reconnues par tous ses fidèles clients, son mac n'était jamais satisfait de sa rentabilité et lui demandait de TRAVAILLER encore plus, encore et toujours plus.
C'est donc ce jour-là qu'elle eût l'idée de créer un SYNDICAT des prostituées, une très lourde RESPONSABILITE dans cet univers sans foi ni loi !
" Mes chères consoeurs, leur dit-elle après les avoir réunies: il suffit d'être esclavagisées par nos proxénètes, les pires " PATRONS " qui soient !
" Ni putes ni soumises ": ne voulons-nous pas à notre manière l'être aussi ? Nous sommes des " travailleuses du sexe " et entendons être vues comme telles.
Qui sait et comprend que nous ne prenons guère de PLAISIR à en donner par contre aux hommes, dans les conditions souvent dégradantes dans lesquelles nous pratiquons ?
Qui sait et comprend qu'à part celles dites de luxe, nous ne trouvons guère d'EPANOUISSEMENT dans ce métier que nous exerçons,
le plus vieux du monde dit-on ironiquement ?
Qui sait et comprend que nous ne connaissons pas le REPOS du corps et encore moins celui de l'esprit ?
Car notre activité se transforme parfois en BAGNE pour certaines d'entre nous et combien alors est-il difficile de s'en échapper!
Dans la liste de nos REVENDICATIONS, je veux donc aussi POINTER du doigt le problème de notre " RETRAITE ": on doit pouvoir quitter le job quand bon nous semble sans avoir à payer une quelconque rançon.
Nous devons CONSERVER notre liberté de pouvoir changer de vie à tout moment et avoir DROIT, comme n'importe quel travailleur, au reclassement professionnel grâce à un système genre CPF (compte personnel de formation ) ".
Toutes étaient d'accord, mais les choses en restèrent là, car la sanction en effet ne tarda pas à tomber.
Violetta fut payée par son souteneur avec le SALAIRE de la peur et en guise de prime la douleur : il la frappa si violemment et si longtemps que son pauvre corps, auparavant d'une jolie couleur ambrée, n'était plus que de la tête aux pieds uniformément violacé.
Vous voulez savoir comment se finit cette histoire ? Elle le tua d'un coup de couteau qu'elle lui planta dans le dos.
Elle fut incarcérée, mais en préventive seulement, car elle bénéficia de circonstances atténuantes, la légitime défense ayant été reconnue.
Aujourd'hui, elle vit en Ardèche avec son compagnon où ils élèvent des chèvres et cultivent des légumes bio.
Ils se lèvent tôt chaque matin de tous les jours de la semaine certes, mais ils ignorent la FLEMME que connaissent certains jours les urbains.
Ils vivent chichement en sachant se contenter de peu certes, mais ils sont riches de leur amour dont sont issus 2 beaux enfants:
une belle revanche de la vie sur la mort qu'elle avait autrefois frôlée de si près.

Des syndicats du travail sexuel se sont créés.
Un article très intéressant : https://iaata.info/Creation-d-un-nouvea ... -1915.html
L'égérie des mouvements de " la lutte des putes " est sans conteste Grisélidis Réal, surnommée " la putain majestueuse " : écrivain, peintre et prostituée,
ses textes furent mis en scène au théâtre.
- " Les combats d'une reine " : https://www.theatreonline.com/Spectacle ... eine/47481
- " La catin révolutionnaire " : http://strass-syndicat.org/theatre-gris ... tionnaire/
Affiche-.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bravo Mayah d'avoir donné le départ :wink: texte prometteur que j'éplucherai demain matin, je vais au dodo! :D Bonne nuit à tous mes chéries, chéris :D
Ma carrière s est passée dans une imprimerie...
Un clin d'oeil à ma façon..

Ma très chère inconnue,
Ce séjour de REPOS à vos côtés fut pour moi une pure merveille.
Votre abandon dans ce lieu de charme troublant avait su créer une tendre complicité ...La notre.
Je savoure encore votre regard sur moi et vos mains si douces.
Ensemble nous avions échappé à la FLEMME de l'été.
Votre PLAISIR , vos soupirs et l'ÉPANOUISSEMENT de votre coeur avait été une preuve d'amour pour moi.
Je sais, je ne suis qu'un livre , un être vivant et humain comme vous.
J'ai une enveloppe , un habit, un nom, un contenu.
Je dois TRAVAILLER pour survivre avec des PATRONS et de SYNDICATS mécontents.
Je fais valoir vos REVENDICATIONS ,vos SALAIRES.
Une grande RESPONSABILITÉ de mes écrits.
Je vis un véritable BAGNE pour CONSERVER vos DROITS et vos COMPÉTENCES.
Je me fais POINTER du doigt avec violence.
On me racornit ...On m'abime.
Je vieillis aussi , je jaunis et pour ma RETRAITE
je tombe en poussière avec le temps dans le bas d' une bibliothèque.
Je vous embrasse.
Bonjour Belles Plumes! :D Bravo à Mayah et Candice, écrivaines de la nuit :wink: Textes validés 8) J'espère que vos écrits amèneront l'émulation et que j'aurai le plaisir de trouver d'autres textes tout à l'heure :D Bonne fin de matinée, je vous aime mes chéries, chéris :wink:
C'est un poste à RESPONSABILITÉS que nous proposons ,vous pourrez bien sûr CONSERVER votre SALAIRE actuel mais sachez que nous n'accepterons aucune REVENDICATION .Ici le PATRON est roi !
Soyons clairs , vous avez les COMPÉTENCES ou pas ! Vous verrez ce n'est pas le BAGNE,TRAVAILLER avec PLAISIR ,venir POINTER chaque matin favorisera votre ÉPANOUISSEMENT personnel . Encore un autre point pas de SYNDICAT ici , le patron connait ses DROITS Si vous respectez le contrat une belle RETRAITE vous attendra, juste un mot, banni de l'entreprise: FLEMME pas de ça ici .Les REPOS ? me demandez vous? vous commencez mal ..je vous parle de travail !
Alors toujours intéressé ? des questions ? heuuu ..non .pas vraiment :lol:
lettre de motivation à Pomprune

je suis interessée par votre annonce, , en effet je suis à la recherche d'un poste à RESPONSABILITES, dans une entreprise où le PATRON , comprend ses employés.
j'ai compris que vous acceptiez de donner deux fois le SALAIRE dessus de la fourchette supérieure de la catégorie,
mes COMPETENCES , quie je mettrais avec PLAISIR à votre disposition vous permettront de CONSERVER l'esprit d'équipe qui semble régnié chez vous , pour vous donner un échantillon de mes compétences, j'envisage déjà de supprimer la machine à POINTER dépassée maintenant, mettez une puce dans le poignet de vos employés, vous aurez la possibilités de compter leurs temps de REPOS, de voir si ils se rendent dans un SYNDICAT,,voyez celà évitera des REVENDICATIONS inutiles et comme celà votre dirigeant pourra bénéficier d'un EPANOUSSEMENT total et conservera ses DROITS du travail avant 1936
J ai 80 ans, je peux encore TRAVAILLER un peu ? meme si l'arthrose donne l'impression que j'ai la FLEMME, je ne peux partir en RETRAITEn'ayanti pas de RESSOURCES

BAGNE de FRANCE, le 6 novembre 2050
MAMYBJAA
Bravo Pomprune et Mamybjaa; textes validés; merci ! :D Nous en sommes à 4 textes pas si mal 8) Allez, on continue :wink: Ad taleur tout l'monde :D
Et voilà le 5ème !!!


Devant mes PATRONS de couture en attente, les lessives en retard et la montagne de linge à repasser, je sens POINTER une immense lassitude !!!
Pourtant cette semaine, j’avais prévu une RETRAITE en monastère pour TRAVAILLER à mon EPANOUISSEMENT personnel par la méditation !!! Une lubie sans doute car en ai-je les COMPETENCES ??? j’ai un doute !!
Restent les MV pour m‘évader un peu ??
Car même si mes neurones ont aussi besoin de REPOS, je me refuse le DROIT, vu mon sens des RESPONSABILITES, d’ abandonner notre cher SYNDICAT de « vaillants écrivaillons » qui chaque semaine planchent courageusement pour le PLAISIR de ces lecteurs qui n’expriment jamais de REVENDICATIONS !! :)
Une aubaine pour tous et à CONSERVER car trop rare en ce monde !!!
Et puis les MV, c’est pas le BAGNE quand même même si parfois, c’est dur !!!

Ouf, mon texte est pondu !! :oops:
Je vais enfin pouvoir aller me mater pour la énième fois un film que j’adore, avachie dans mon canapé : « le SALAIRE de la peur » !!!
J’ai la FLEMME pour le reste !! on verra demain !!! Voilà !! :wink: :wink: :wink:

Bonne soirée à tous !!!