Voici les 8 textes que les Belles Plumes ont cogités.
Je vous laisse le plaisir de les lire et de voter

Petit rappel pour les votes :
Du jeudi soir au Dimanche midi, chacun vote pour LE ou LES textes qu’il préfère dans la limite de 5. Exceptionnellement et au vu du nombre de textes, je limite le vote à 3 textes
En début d’après- midi du Dimanche, on connaîtra le pseudo qui aura recueilli le plus de votes et ce sera à lui de proposer le nouveau thème et le 1er mot et prendre le relais du traitement de la semaine.


1 Mayah_12

A l'ehpad Les Mimosas, les résidents sont, comme dans toutes les maisons de retraite, au CREPUSCULE de leur vie.
Les JOURS s'y égrènent dans une monotonie presque sans faille.
Presque, parce qu'il arrive que la FLAMME du sentiment amoureux se rallume quand deux se découvrent une belle complicité.
Ainsi en fut-il l'année dernière pour Justine et Firmin qui très vite se trouvèrent bien des points communs.
C'est vraiment beau à voir, la LUEUR qui brille dans les yeux de Firmin quand il voit Justine venir le rejoindre de son pas tout à coup tellement mieux assuré.
Ne dit-on pas que l'amour donne des ailes ?
Ses yeux sont tels des REVERBERES et semblent munis de photodétecteurs tant ils peuvent la détecter même dans le plus sombre des couloirs.
Ils sont heureux, car leurs PENSEES ne peuvent plus être encombrées des soucis qui autrefois jalonnèrent leur vie.
Ils n'ont rien d'autre à faire que peindre ensemble le PAYSAGE aux couleurs de l'AUBE de leur nouveau bonheur.
Ils sont sereins parce qu'ils n'ont rien d'autre à ESPERER que se retrouver chaque matin et passer la journée ensemble à...
qui pourrait le dire, ils savent si bien se cacher pour vivre quelques moments de tendre intimité .
La seule OMBRE à cet émouvant TABLEAU ne pourra être que celle de la Mort quand elle viendra les séparer.
Mais ils savent qu'elle ne tarderait pas à ensuite passer, pour celui des deux qui resterait afin de soulager sa TRISTESSE infinie, et ils se sentent réconfortés par cette seule idée.
Pour l'heure, ils sont tous deux en bonne santé et n'ont besoin d'aucun rappel pour savoir hic et nunc, ici et maintenant,
SOURIRE à leur vie actuelle et carpe diem dans leur Eden.


2 Candice34

Personne ne peut faire semblant longtemps.
Je le regardai avec surprise et la vie me semblait insipide à l'OMBRE du CRÉPUSCULE.
Il était là avec son vrai visage.
c'était étrange de découvrir un vrai visage à l'AUBE du JOUR.
Pas besoin de RÉVERBÈRE pour apercevoir la LUEUR et la FLAMME du mensonge dans les yeux.
Aucune femme ne pourra le retenir dans ses bras.
ESPÈRER , espérer quoi ! c'est un homme à qui il ne faut rien donné parce que forcément un jour on le regretterait.
Il était si habile à exprimer ce qu'il n' éprouvait pas.
Aujourd'hui, tel un peintre, j'ai effacé la TRISTESSE de ce gris PAYSAGE du TABLEAU de ma vie.
Mes PENSÉES sont gérées par les mots de sagesse.
Ma devise , SOURIRE au bonheur.


3 Leloir

Ce que j'en pense ?
Il y règne une belle harmonie.
Il est aussi beau de JOUR, à l'AUBE au clair de terre qu'au CREPUSCULE. Il est aussi beau à moitié dans l'OMBRE entre chiens et loups qu'éclairé. Au premier abord, il procure de la TRISTESSE puis insidieusement il incite à SOURIRE avec tendresse. En tout cas, ce PAYSAGE lointain et ce village central rassemblent mes PENSEES et ravivent des souvenirs. Belle peinture impressionniste. Peut-être les LUEURS de la FLAMME des REVERBERES à effet miroir qui m'interpellent ? Fascinant le contraste de la fonte patinée et des couleurs savamment peintes. J'aime. C'est le ressenti qui compte.
Que pouvais-tu ESPERER en me montrant ce TABLEAU si souvent ?
Tiens, je te l'offre !


4 Bemole

Dans le CREPUSCULE de mes nuits ,les heures me semblent interminables
Les PENSEES m'assaillent ,par la fenêtre la FLAMME du REVERBERE joue à
faire des OMBRES créant un PAYSAGE fantasmagorique ,il donne un TABLEAU vivant ,les branches du chêne commencent à danser au rythme du vent.
Il me semble voir un SOURIRE sur le tronc ,mais ses yeux sont remplis de
TRISTESSE comme un vieux clown , il me touche ,les feuilles tourbillonnent réfléchissant comme des lucioles dans les LUEURS de la lune .
Puis L'AUBE s'élève l'angoisse s'apaise ,laissant la place au JOUR ,timidement
le soleil arrive à son tour .
Une nouvelle journée se présente à moi .
J'ESPERE ,j'ouvre grand les bras inspirant l'air frais du matin ,quelle aubaine .
D'être là encore là près de vous


5 Tenderly59

Bon, allez, en cette nouvelle année je veux vous faire plaisir !
Je vais donc vous reparler de mon village et raconter ma nouvelle aventure ! En me lisant, vous aurez, sans nul doute, une PENSEE émue pour moi ! J’ose ESPERER que ce récit ne vous fera pas SOURIRE car grande est ma TRISTESSE !
Par cette belle nuit de Noël, ma chère femme avait revêtu ses plus beaux atours et j’avais cru voir une trouble et pâle LUEUR de désir éclairer faiblement ses yeux de poisson mort … quel choc je reçus : habituellement ils reflètent plutôt l’OMBRE du CREPUSCULE … si, si, on voit que vous ne la connaissez pas, d’ailleurs, je vous la présenterai un de ces jours … tant pis pour vous !
Emu par le climat de cette nuit pas comme les autres … et aussi par moult coupes d’excellent Champagne … je me dis : c’est ta nuit, ne la loupe pas, tu vas pouvoir lui déclarer ta FLAMME, joignant le geste à la pensée, je la trousse jusqu’au nombril, histoire de mâter si le PAYSAGE du dessous valait celui du TABLEAU de surface … légitime curiosité n’est-ce pas puisque nous sommes mari et femme !
Là, grand trou noir (pas celui que vous pensez bande de dépravés sexuels !) je me retrouve dehors appuyé au REVERBERE devant la maison, en train de regarder l’AUBE du JOUR nouveau, celle du 26 décembre … ce chameau m’avait collé un coup de goumi sur la tronche ! Joyeux Noël ! C’est le chien qu’elle regardait avec des yeux de crapaud mort d’amour ! Consolation : jamais le ciel ne m’avait paru aussi étoilé ! A quelque chose, malheur est bon !


6 GedePhilippe

À la LUEUR de l'AUBE je suis parti.
Je voulais, au CRÉPUSCULE de ma vie,
contempler, ce PAYSAGE enneigé
qui ressemble tant à un TABLEAU de Sisley.

Près du RÉVERBÈRE, je me suis arrêté.
Tu sais, celui sous lequel notre FLAMME est née.

ESPÉRER y entrevoir ton OMBRE
me SOURIRE malgré ces heures sombres

ou chaque JOUR, ton absence ne cesse
d'accaparer avec TRISTESSE
toutes mes PENSÉES
oh ma bien aimée.


7 Bilum

Allez !!! Viens t’asseoir ! on va faire une pause… !…..Le vent s’est levé : laisse le donc chasser la dernière OMBRE…au TABLEAU………..Crois moi ! N’étouffe pas tes rêves ! Tu sais très bien que ne plus avoir de rêves c’est comme errer sans but …..ne plus ESPERER….Alors qu’importe la faible LUEUR au fond du REVERBERE ; l’essentiel est qu’elle floute ta TRISTESSE et tes tourments.
Replie les draps du passé. Tes PENSEES sont bien trop attisées par l’écho des souvenirs. Libère ta nostalgie de ce carcan ! Dans ce CREPUSCULE, l’envol des feuilles fera place à l’espoir………Tu es à l’AUBE d’une nouvelle moisson, d’une renaissance. Une petite FLAMME timide vient de s'embraser.... L’inconnu t’effraye autant qu’il te magnétise ……..Sache seulement que le temps n’est jamais fini le temps ne s’arrête pas……. Demain tu vas être étonné de savoir SOURIRE encore et encore……Dans ce nouveau jour qui commence à poindre, s’agrandit l’éternité……….Dans cet autre PAYSAGE, viennent d’éclore des graines d’amarante, des rameaux de vie …des souffles de liberté, de passion sur lesquels tu meurs d’envie de déposer des guirlandes éclairées de « vivons avant la longue nuit »…….Allez ! N’aie crainte ! Ose l’écrire cette nouvelle partition……. !


8 mamybjaa

nous nous sommes rencontrés en ville et notre FLAMME c'est fait JOUR sous un REVERBERE, c'était l'AUBE de notre amour
aucune OMBRE de TRISTESSE nos yeux remplis de LUEUR donnait un TABLEAU idyllique
vous pouvez SOURIRE devant ce PAYSAGE de jeunes tourtereaux amoureux et vous avez la PENSEE que bientôt le CREPUSCULE arrivera et bien non cela fait 50 ans et nous pouvons ESPERER 'atteindre les 60 ans
Voici mon vote .
5 = Tenderly. J'adore son humour quand il nous raconte la vie. On s'y retrouve un peu, soi-même ou des gens que l'on connaît, ahaha.
7 = Biloum. Oser écrire une nouvelle partition...d'autant qu'on peut choisir quel type de partition l'on souhaite qui corresponde au mieux à nos besoins et/ ou nos désirs.
bonne journée
mon vote va a MAYAY la douceur du texte et TENDERLY moins doux mais m a fait rire MERCI'
Bonjour

j' ai beaucoup aimé l'histoire de notre ami TENDERLY....Beaucoup de compassion pour cette histoire d' amour....Beaucoup de sourires aussi.
belle imagination ! ( enfin j ' espère :D ).

BEMOLE très beau et poétique. :)

Bravo à toute l'équipe fidèle au MV...
continuons et bon week-end à tous.
UP...
Amis du soir ... bonsoir! :D Une fois de plus, très beaux textes émouvants ou drôles, c'est ça le plaisir d'écrire et ça le plaisir ;de lire! :wink: :D

Voici mon vote:

1 MAYAH
6 GEDEPHILIPPE
7 BILOUM

Bonne fin de soirée à tous! N'oubliez pas de passer au bureau de vote! :wink:
A bientôt, je vous aime mes chéries, chéris! :D
bonjour les ami es mon vote pour
BILOUM j'adore quel ouverture,sur l'esprit
TENDERLY sont village me fait rire de vérité
bonne journée a tous
Bonjour

2 - CANDICE
4 - BEMOLE
5 - BILOUM
-
Bonjour les mvistes

- MAYAH ( y a pas d âge pour s aimer ....)
- BEMOLE ( un talent grandissant)
- TENDERLY ( garde ta rage de nous faire rire)

Une révérence pour toutes les autres plumes ...

Douce journée à tous...

Je partage mon soleil avec vous...


À bientôt !!! :wink:
Votes serrés pour deux textes

A vos bureaux de votes pour chambouler les tendances :D
Alors? Tout le monde dort? UP! :D
On remonte....
Bonne nuit
Mon vote est :
- Bémole
- Tennderly
mon vote va à
7 BILUM
1 MAYAH

bravo à tous, choix difficile
Bonjour tout l'monde,

Beau soleil, 32° mais peut-être un peu de pluie en fin de journée ......

Mayah
Gedephilippe
Candice

Bonne journée
cron