Re-bonjour! Voici mon texte corrigé ... avec l'espoir que ce soit bon ... en vieillissant,on perd un peu l'usage correct du Français! :wink: :D

Bon, je vais (encore me direz- vous !) vous parler de mon village et de ses habitants les plus marquants … et marqués d’ailleurs !
Allez, j’ai parlé du Maire, parlons du curé, Père Anselme, comme le dit Berthe, ci devant cabaretière dodue du village, Anselme … et y récolte rien ! Faut pas qu’il compte sur moi à la QUETE, il se fait des ILLUSIONS, c’est pas grâce à moi qu’il réalisera son REVE de VIVRE une PASSION FANTASMAGORIQUE (vu le volume de la Dame vous diriez plutôt pantagruélique) ni avec moi ni avec Madame la Mairesse bien qu’on murmure que son Maire de mari là délaisse, il se fait des IDEES ce COQUIN de curé !
Pourtant, ce brave curé de campagne qui carbure au rouge cacheté, cachet violet s’il vous plaît, est animé d’un OPTIMISME REEL : il est persuadé dans son IMAGINATION débridée qu’il parviendra à REALISER son fantasme, avec l’une ou l’autre et qu’il se SOUVIENDRA longtemps de ce VOYAGE érotique !
Un soir, fin bourré, matant la Berthe, il se dit : ouais, c’est pour ce soir et avance une main affamée vers le fabuleux dargif de la Dame qu’il voit en double !
Vous la connaissez déjà un peu la Berthe mais, là, on va pas parler de son CERVEAU non pourvu de NEURONES mais de son appétit pour la chose … se rendant compte de la manœuvre de l’homme de religion et se disant : après tout, si ça peut lui faire plaisir, c’est toujours ça que la Mairesse elle aura pas ! Elle fait donc des travaux d’approche et là arrive le CAUCHEMAR, l’énorme DECEPTION : dans sa soûlographie le curé loupe son coup et sa main atterrit sur l’arrière train d’Alexandre Benoit … je vous dis pas la correction … voilà ce que c’est de poursuivre des CHIMERES ! Ainsi soit-il !
Bonjour tout le monde !

Désolée Pipo, Chayonne, Bemole et Tenderly, j'ai omis de préciser que SOUVENIR est à écrire en verbe à l'infinitif. Mea culpa, je suis une bien piètre meneuse.

A plus tard pour la validation des textes.
Bonjour Dokkaz et tous!
Je viens de lire le message au sujet du mot souvenir; souvenir n’est pas un verbe, c’est «  se souvenir » qui est un verbe ( essentiellement pronominal qu’on l’appelle :-)
Est-ce que ce serait possible de l’écrire comme nom ou comme verbe? Une espèce de licence poétique, en quelque sorte…
Enfin, je propose……:-)) ( cela m'arrangerait bien de pouvoir l'écrire comme nom :wink: )
Excellente journée à tous ;:-
Bonjour
un passage rapide....Pour les MV et pour notre animatriceDOKKAZ.



-Fermez les yeux très doucement et mettez vous en QUÊTE de votre corps.
...respirez...inspirez...expirez...
vous sentez tout votre corps qui devient lourd, relaxez vous, relaxez vos paupières, vos sourcils, votre front.
Laissez vous glisser à l'invitation d'un VOYAGE pas ordinaire sans ILLUSIONS. Simplement, vous SOUVENIR de vos PASSIONS , de vos amours.
Une épopée dans un univers surprenant, sans CAUCHEMARS, sans DÉCEPTIONS un conte aux allures de Grimm.
Vous voyagez à travers vos NEURONES,
royaume du CERVEAU.
Suivez les chemins sinueux, vous apercevez vos RÊVES,
vos IDÉES COQUINES, votre OPTIMISME, votre humour.
Votre âme de CHIMÈRE vient de se RÉALISER aux reflets et aux couleurs RÉELLES de la vie, laissez venir votre IMAGINATION vous surprendre.
A présent apprenez à VIVRE sur cette terre méconnue.
Je vous souhaite un excellent voyage FANTASMAGORIQUE , animé et lumineux.
Coucou,

J'avais un moment devant moi alors j'ai fait marcher mon inspiration devant tout ces mots et ce thème qui a suscité en moi une envie de noircir une page blanche...

Voici mon texte pour les Mots Vagabonds :

Le soir venu la nuit de pleine lune, je fonds dans mon RÊVE qui tourbillonne autour d’une lueur FANTASMAGORIQUE. Le VOYAGE donne cours à mon IMAGINATION. Je file dans les couloirs du temps pour me SOUVENIR d’une QUÊTE qui m’a été confiée. L’OPTIMISME de trouver une île de PASSION, même si tout est ILLUSION. Je marche sur l’eau transparente où l’horizon ce reflète et me paraît aussi REEL que l’image dont mes IDEES étaient de trouver l’endroit idéal pour VIVRE. Je vogue avec les vagues et l’écume de cristal aux confins du monde, je trouve une plage de sable fin aussi dorée et scintillante que l’or au soleil. Je n’ai pour seul bagage que mon crayon de papier et mon cahier pour y faire courir mes mots et mes lettres et me souvenir que je suis passée ici sans y être invitée mais que ma destinée était d’y être scellée. REALISER qu’il peut y avoir un ange COQUIN qui viendra me soutirer une ombre de CAUCHEMAR ou croiser cette fabuleuse CHIMERE qui m’emportera dans les airs à tire d’ailes pour se fondre dans mon CERVEAU si volage d’imaginaire. Ma DECEPTION sera grande si ce rêve s’obscurcit et si ma réalité refait surface à demi éveillée sans savoir si je suis de ce monde ou si je voyage encore dans les nuages à continuer ma quête qui est la mienne. Partir loin de cet univers brutal, me retirer loin de ce vacarme qui hante ma vie, jouer de ma plume ici ou ailleurs entre deux mondes…. La réalité ou l’illusion, une petite NEURONE toute frêle qu’elle soit, me donne le sentiment d’un abandon au voyage merveilleux que le rêve enivre en moi…

9c29f6b1f2aa46d2c865a17939f88d7e.jpg


Belle journée à toutes et tous toujours en compagnie du soleil, à bientôt,

Corinne
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
...Très bonne semaine à Dokkaz, à toutes et tous...

......................................................................

Je ne sens plus mes jambes...
...ce n'est pas mon IMAGINATION !
Mes doigts sales et gelés courent péniblement sur le tissu troué du pantalon. Cette saleté de canon nous a surpris à la tombée de la nuit.

Mon amour, ma tendre, je reviens de tes bras. L'aube me réveille...
Oh mon Dieu...je voudrais VIVRE encore, vivre pour elle !...laissez moi juste un instant pour fondre dans mes délires cette fange bien RÉELLE qui me tue !
Je rage et renie l'image. Je ne veux pas de cette gangrène qui me ronge...je voudrais pouvoir la chasser comme je chasse les rats !
...est-ce la fièvre ou l'ivresse de ma PASSION ?...je dois me convaincre que je peux exister.
Je te revois mon ange les cheveux lachés, tes doux yeux pleins de malice et d'amour !...je voudrais dormir pour te retrouver !...tu étais mon espiègle, ma toujours tendre, parfois si COQUINE !
Je t'aurai voulue plus canaille encore sans RÉALISER que c'était ta pudeur qui transcendait mon émotion !...ta beauté enfin dévoilée sublimait l'amour !

La réalité me ramène à mon trou !
Je sais qu'autour de moi, dans la plaine,les ombres FANTASMAGORIQUES de ceux qui sont tombés errent désormais dans un CAUCHEMAR sans fin...
L'ILLUSION est telle que je dois faire des efforts surhumains pour redescendre !
Mes peurs et mes démons prennent la forme d'une CHIMERE dont la queue de dragon tente de pénétrer mon esprit pour m'empêcher de me SOUVENIR !
...les dents de lion de la bête broient ma QUÊTE pathétique.

Un éclair et je m'égare dans mon passé jusqu'aux jours d'inconscience et de fougue.
Plein d'OPTIMISME je désirais ardemment me battre !...à croire que mes NEURONES n'étaient plus capables d'analyser !...je me voyais héros terrassant la guerre...
Pauvre fou !
Pourtant déjà l'IDÉE d'être séparé de toi m'était insupportable...

Mon ange, mon coeur, je ne gagnerai pas ce combat !...je voudrais être ton grand regret, je ne serai que ta DÉCEPTION !
Cette tranchée sera mon tombeau...
Déjà mon CERVEAU s'embrume !...mon désespoir me traîne entre tristesse et bonheur...
Je tends tout mon être vers toi...je reviens dans mon présent...je chemine vers la folie !

...si je dois partir aujourd'hui ma tendre, ma douce, que ce soit en homme empli d'amour, sans dormir et sans cohérence, au terme de ce dernier VOYAGE entre ma réalité et mon RÊVE...
Dokkaz, désolée, je ferai avec le verbe :-)) ( mon impulsivité m'a encore joué des tours....:-(
re bonne journée à tous :-)
Coucou :D

@ Tenderly, chéri de ces belles plumes, je ne dis rien, je ne vois rien et je n'entends rien mais je sais lire... mais tu es un coq "Cancre", dis donc ! J'ai décidé d'inventer cette race de poulet sur les M.V. :lol: :lol: :lol:

SOUVENIR à l'infinitif et non conjugué...

L'instit d'occase va s'en voir pour corriger tout ça... :wink: :)

Bonne journée à toutes et à tous :)
Mes gars occupés dans une activité qui ne pouvait me convenir m'ont de ce fait laissé du temps que j'ai mis à profit poiur écrire un texte, le voici . :wink:

D'aussi loin qu'il pouvait se SOUVENIR, il avait toujours été en QUÊTE de ce qui pour certains n'était qu'une CHIMERE, pour d'autres une incroyable PASSION motivée par la seule foi qu'il avait en l'humanité.
Parce que les hommes noirs ne pouvaient jusqu'à présent VIVRE auprès des blancs que des CAUCHEMARS bien REELS, sous formes de brimades mais aussi d'assassinats, il voulait croire, soutenu par un indéfectible OPTIMISME, qu'il était possible de REALISER un arc en ciel humain où toutes les couleurs sont à égalité.
Se battre pour cette cause pour lui ne pouvait être une ILLUSION. Son IMAGINATION lui suggéra le 28 août 1963 de faire un VOYAGE, qui fut surnommé : la Marche sur Washington, une marche politique qui n'avait rien de FANTASMAGORIQUE, dont l'IDEE principale était l'égalité de droits et de devoirs pour les Noirs comme pour les Blancs .
Il mit tous les NEURONES de son CERVEAU à contribution pour écrire son fameux discours " I have a dream ", j'ai un RÊVE.
Il fut assassiné le 4 Avril 1968 à Memphis, mais son discours continue de traverser l'espace et le temps et restera, au-delà des DECEPTIONS et des désespérances, un texte que l'on peut qualifier de fondateur.
Ah COQUIN de sort, aussi effroyable puisses-tu être parfois, tu ne laisseras toutefois jamais mourir toutes les paroles qui ne sont que de vie !
Ce texte de Martin Luther King, en voici un extrait :
" Je vous dis aujourd’hui, mes amis, que malgré les difficultés et les frustrations du moment, j’ai quand même un rêve, le rêve qu’un jour, cette nation se lèvera et vivra cette vérité qui est une évidence que les hommes naissent égaux. »
Quand nous laisserons retentir la liberté, de chaque village et de chaque lieu-dit, de chaque état et de chaque ville, nous ferons approcher ce jour quand
tous les enfants de Dieu, Noirs et Blancs, Juifs et Gentils, Catholiques et Protestants, pourront se prendre par la main et chanter les paroles du vieux spiritual noir : " Enfin libres ! Enfin libres !".
https://www.youtube.com/watch?v=A_msc48C-TA : extrait de l'album the voices of peace I HAVE A DREAM en hommage à Martin Luther King.
Le-reve-de-la-fraternite-I-have-a-dream.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
@ carard Faut que j'arrête de boire: je lis les manuels de Français à l'envers! :lol:
Me revoilà !

Et oui Carard, un oubli et tout part de travers, je vais m'arracher les cheveux je le sens :lol:
Merci à Pipo d'avoir remarqué mon oubli et à Carard pour m'aider à corriger l'élève Tenderly :lol:

Bemole, Chayonne, Merci à vous deux d'avoir revu vos textes, encore toutes mes excuses !

Olivia, je suis sure que tu vas y arriver :D
Mayah, sympa d'avoir pris du temps pour les MV. :wink:

Pour le moment, tous les textes sont validés, sauf celui de Tenderly qui doit apprendre à conjuguer un verbe à l'infinitif :lol:

Je crois ne pas avoir fait d'erreur cette fois, mais n'hésitez pas à me le signaler.

Je reviens demain en début d'après-midi, en attendant, écrivez, écrivez, écrivez.

Bel après-midi à toutes et à tous :D
Merci à Bémole, Chayonne pour leur correction. Merci à Carard pour le re-recadrage de Tenderly :wink: :wink: .

N'en déplaise à certain voici mon texte court, toujours court :!:

Combien d’entre nous ont-ils été confronté au problème de la drogue ? C’est avec DECEPTION que je fais ce constat mais je reste OPTIMISTE : Pour certains de nos jeunes, en QUETE d’un monde meilleur, c’est le moyen de VIVRE un VOYAGEILLUSIONS et CHIMERES sont reines. La drogue les plonge dans un REVE FANTASMAGORIQUE et à la longue atrophie leur CERVEAU et leurs NEURONES. Là, on voit leur manque d’IMAGINATION et d’IDEES pour rendre et REALISER un avenir plus rose voire COQUIN. Pour d’autres, trop accrocs, c’est devenu un CAUCHEMAR. Tous nous avons une PASSION pour nos enfants et petits-enfants. Alors il faut se SOUVENIR que toutes les drogues nous coupent du monde REEL, car même l’ecstasy scie !!!!!!!
2éme correction! Après, je jette l'éponge et je vais au coin, près du radiateur, avec mon bonnet d'âne! :roll: :? :lol:

Bon, je vais (encore me direz- vous !) vous parler de mon village et de ses habitants les plus marquants … et marqués d’ailleurs !
Allez, j’ai parlé du Maire, parlons du curé, Père Anselme, comme le dit Berthe, ci devant cabaretière dodue du village, Anselme … et y récolte rien ! Faut pas qu’il compte sur moi à la QUETE, il se fait des ILLUSIONS, c’est pas grâce à moi qu’il réalisera son REVE de VIVRE une PASSION FANTASMAGORIQUE (vu le volume de la Dame vous diriez plutôt pantagruélique) ni avec moi ni avec Madame la Mairesse bien qu’on murmure que son Maire de mari là délaisse, il se fait des IDEES ce COQUIN de curé !
Pourtant, ce brave curé de campagne qui carbure au rouge cacheté, cachet violet s’il vous plaît, est animé d’un OPTIMISME REEL : il est persuadé dans son IMAGINATION débridée qu’il parviendra à REALISER son fantasme, avec l’une ou l’autre et il espère se SOUVENIR longtemps de ce VOYAGE érotique !
Un soir, fin bourré, matant la Berthe, il se dit : ouais, c’est pour ce soir et avance une main affamée vers le fabuleux dargif de la Dame qu’il voit en double !
Vous la connaissez déjà un peu la Berthe mais, là, on va pas parler de son CERVEAU non pourvu de NEURONES mais de son appétit pour la chose … se rendant compte de la manœuvre de l’homme de religion et se disant : après tout, si ça peut lui faire plaisir, c’est toujours ça que la Mairesse elle aura pas ! Elle fait donc des travaux d’approche et là arrive le CAUCHEMAR, l’énorme DECEPTION : dans sa soûlographie le curé loupe son coup et sa main atterrit sur l’arrière train d’Alexandre Benoit … je vous dis pas la correction … voilà ce que c’est de poursuivre des CHIMERES ! Ainsi soit-il !
Bonsoir à tous les courageux styloves que j'aime le forum des MV
merci à vous tous de faire le lien de la simplicité par les mots de notre langue Française même si parfois nous sommes de mauvais élèves
Bonne soirée à vous
Bemole
Un petit up pour les retardataires :!: :!: :!: