Voici mon texte, pas plus joyeux que celui de mes cops.
Cela signifie donc que nous nous méfions du chant des sirènes du virtuel et c'est tant mieux. :wink:
I love you.jpg

" I love you, I love you ", répétait sur demande La Voix tellement plus sensuelle que toutes celles que l'on pouvait entendre autrefois sur le MINITEL rose.
Plus il l'écoutait, plus il en devenait ADDICT tant il était ENVOÛTÉ par son timbre si particulier, si troublant qu'aucune voix de femme n'avait encore égalé.
Il n'avait même plus conscience de ne pouvoir maintenant lui résister.
Il n'arrivait plus à DÉBRANCHER, il était devenu, " à l'insu de son plein gré ", son ESCLAVE.
Il finit par exercer sur elle un HARCÈLEMENT au-delà des limites du raisonnable pour écouter toujours plus ces 3 mots enchanteurs : " I love you ".
Cet ASSERVISSEMENT lui avait fait perdre au fil du temps tout désir de COMMUNICATION avec ses semblables, hommes comme femmes d'ailleurs.
Il en avait perdu son ÉQUILIBRE psychique qui lui avait valu sa réussite tant professionnelle que personnelle.
Devenu prisonnier de ce monde virtuel, il n'essayait même pas de chercher la clé de la porte de sortie !
" I love you, I love you " : la Voix lui provoquait des sensations quasi orgasmiques mais il éprouvait aussi autre-chose que de la RECONNAISSANCE pour elle, quelque-chose de l'ordre de cette forme de dépendance affective qui vous lessive le cerveau. Sa NOMOPHOBIE était telle, sans ce porte-clé qui diffusait d'une façon si suave ces quelques mots d'amour quand il sifflait d'une certaine façon pour en déclencher le mécanisme, qu'il s'en retrouvait complètement anéanti.
Cette histoire est celle du héros du film " I love you " de Marco Ferreri sorti en 1986.
Une histoire déjà annonciatrice du piège que seraient pour les générations suivantes les réseaux sociaux, les jeux en ligne, les sites de rencontre et autres forums de discussion.
Ils entraînent dans une spirale infernale tous ceux qu'ils ont réussi à transformer en êtres DÉCONNECTÉS de la RÉALITÉ et creusent toujours plus profond le fossé de leur isolement.
On pourrait dire qu'il s'agit de la voix de sa " maîtresse ". Cela me fait penser à " la voix de son maître ", cette pub sur les équipements de communication de Pathé Marconi dont les téléviseurs : des objets qui ne sont pas en reste pour créer tout autant que les réseaux sociaux une sournoise addiction.
Rien n'est tout bon ni tout mauvais, il faut juste veiller à ne pas perdre sa liberté et d'esprit et d'action.

Bande annonce du film - https://www.youtube.com/watch?v=zKALefwdsuw -
la voix de son maître.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bonjour la troupe !


Jamais 2 sans 3 , un texte de plus. Merci Mayah ! Texte validé !

Je vous souhaite une belle journée, un beau solstice d'été et plein de musiques joyeuses dans vos têtes aussi motivantes qu'inspirantes !


BIZ !


solstice.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bonjour toutes et tous !

Bluff
Chimère
Mirage, mon beau mirage, me mèneras-tu à l'image parfaite des êtres imparfaits que nous sommes tous dans la réalité connectée à la vie.

Ma timidité me permet de douter, de rougir... Mais ça ne se voit pas sur le forum :wink:
@ Faline : :D . Très bon début. Tu n'as plus qu'à composer la suite de ton texte en y casant les 13 mots imposés qui sont :
Asservissement - Débrancher - Envoûté (adjectif) - Addict - Monophobie - Esclave - Communication - Reconnaissance - Minitel - Réalité - Harcèlement - Equilibre - Déconnecté (adjectif).
Ce forum se réjouit toujours de voir arriver de nouvelles plumes. :wink: :D
Faline18 a écrit : Bonjour toutes et tous !

Bluff
Chimère
Mirage, mon beau mirage, me mèneras-tu à l'image parfaite des êtres imparfaits que nous sommes tous dans la réalité connectée à la vie.

Ma timidité me permet de douter, de rougir... Mais ça ne se voit pas sur le forum :wink:



Bonjour Faline ! En voilà un joli fil conducteur pour le thème en cours! Pourquoi ne pas mettre la timidité de côté et venir nous déposer une composition.

En tous les cas , merci de vous être arrêtée ici.
Bonne journée
Coucou , voici mon texte

Trop mignon Kévin avec sa bonne bouille de chérubin , baissant la tête devant la psychologue du collège !.... oui ! Il a essayé de placer sa zézette dans les fesses de son petit frère de 6 ans l'autre jour dans la salle de bains.... oui ! même qu'il a vu un monsieur faire ça à une dame sur l'ordinateur resté branché quand maman regardait la télé au salon .
Bien affolé Francis , 82 ans, quand , sa carte bancaire piratée , il a vu son compte diminuer subitement avec une liste impressionnante de dépenses qu'il n'avait pas faites !
Voilà , le revers de la médaille Internet ! Voilà la RÉALITÉ d'aujourd'hui !
Comment ne pas perdre L'ÉQUILIBRE dans ce monde sans cesse en mouvement avec l'accélération des techniques de COMMUNICATION ? Avouez qu'il y a de quoi être déstabilisé !
« Ton regard pixélisé m'a ENVOUTÉ » chante Soprano !
C'est exactement ça ! pour les jeunes et moins jeunes en mal de RECONNAISSANCE qui deviennent ADDICTS et ESCLAVES de leur smartphone . Ils ne se rendent même pas compte de leur ASSERVISSEMENT , ils ont tellement peur d'être DÉCONNECTÉS qu'ils vont jusqu'à faire des crises de NOMOPHOBIE !
Internet est le lieu de tous les dangers si l'on n'y prend pas garde ! les crédules sont des proies faciles ! .
L'ère du MINITEL n'est déjà plus qu'un souvenir au musée de la communication . Personnellement je me méfie de tous ces machins comme Twitter, instagram et autres déballages où prolifèrent des fausses informations et les tordus du ciboulot qui manipulent les naïfs .
J'ai cependant la tête qui éclate avec le HARCÈLEMENT publicitaire , tant au téléphone que sur l'ordinateur , et j'ai vite fait de tout supprimer , de tout DÉBRANCHER et de fuir dans la nature écouter les oiseaux et les grillons en respirant à pleins poumons .
Internet c'est comme l'alcool , à consommer avec modération .!

A plus et bonne journée .
Le plume est engourdie on dirait :lol:

Un petit coup d'ascenseur ne nuira pas :wink:


Bonne inspiration à ceux qui bossent le sujet et bonne motivation à ceux qui hésitent encore à se joindre à nous !


Bon Week end à tous en mode canicule à ce qu'il parait :cry: :cry:
Coucou amis du plumier ... non j'ai pas dit du pucier ... quoique ... avec ce qui suit ... :roll: :lol: voilà donc mon texte:

Nous sommes toujours à Saint Hom de la Trique où, tenez-vous bien, à force de HARCELEMENT et de la promesse de retrouver un certain EQUILIBRE la Berthe s’est fait offrir un téléphone portable dernier cri par Alexandre Benoît, qui a senti passer la facture !
Faut dire que la Berthe est ESCLAVE de la COMMUNICATION depuis le premier MINITEL … qui, pour elle, n’avait qu’une seule couleur : le rose ! Comment qu’elle y allait de ses promesses de rendez-vous ! Déjà à l’époque, complétement ENVOUTEE et DECONNECTEE, méprisant la RECONNAISSANCE des plus élémentaires REALITES de la vie elle entrainait ses proies dans des bacchanales débridées d’où ils sortaient complétement épuisés par les talents de l’ogresse … en état d’ASSERVISSEMENT total !
Un seul fut plus fort qu’elle, un seul est arrivé à lui faire DEBRANCHER la prise : vous avez deviné, c’est Alexandre Benoît … qu’elle a épousé !
Les années ont passé, plus ou moins dans le calme : plus besoin de minitel pour faire des rencontres : il y avait le bistro et les dépendances, bien pratiques, dans le jardin pour que les partenaires puissent se livrer aux travaux d’Hercule consistant à satisfaire l’énorme soif sexuelle de la Belle !
Toutefois, Berthe se plaignait du manque de variété : tout le village y passait : du Maire au Curé, plus quelque représentant de commerce de temps à autre … c’est vous dire sa tristesse ! Vous comprenez maintenant pourquoi Alexandre Benoît, ému devant tant de désespoir, a fait le sacrifice d’un téléphone pourvu de tout le progrès possible ! Las, la Berthe a retrouvé ses vieilles habitudes : elle est complètement ADDICT, atteinte de NOMOPHOBIE et les dépendances ne désemplissent pas … il paraît qu’elle ne lâche même pas son tél pour … vous m’avez compris !
Bof, comme dit A.B. avec sa sagesse philosophique : ça fait marcher l’bistro ! :lol: :lol: :lol:
Eup .Sorry, je suis bourrée mais quelle bonne soirée avec mes copines. A demain peut être .
On a bien dansé la bourrée ce que voulait dire biloum! Dans quel état seront nos petits pieds demain ! Never mind !
La soirée fut loin d être chagrin !
Bonjour

Un petit coup d œil avant de partir aux Baux!

Je vous confie la boutique . Je ne serai là que ce soir


Bonne journée
Bonjour :D

Quand tout le monde dort, tu as l’impression que ceux qui veillent ramassent les rêves des autres. L’inspiration me vient souvent à l’aube. L’inconscient se met en mouvement malgré moi, il est bouillant. Il faut la grâce, l’instant magique. Il faut trouver les mots qui groovent: les mots, c’est aussi de la musique, ça chante ou ça ne chante pas, ça décolle ou ça plonge.
Jacques HigelinInterview Libération par Guillaume Launay et Michel Becquembois — 18 février 2010 de Jacques Higelin



Belle journée tout le monde .
Bé alors ?

Trop bas.
Non mais ! :mrgreen:
bon me voilà , pas drole non plus

connaissez vous l histoire de Fatou, l'ESCLAVE de la plantation de mon père?
Jeune fille elle est rentrée en COMMUNICATION par l'entremise du MINITEL avec mon père elle n'était pas ADDICT mais aimait jouer avec la REALITE à cette époque la COMMUNICATION n'était pas encore au point de maintenant et elle ne sait pas rendue compte qu'elle était déjà ENVOUTEE par la voix douceureuse de mon père ,
il lui a fait subir un HARCELEMENT en re'gle avec plein de promesses sur la vie qu'il allait lui offrir,le voyage en avion en Europe de belles robes colorées , lorsque l'on est jeune en croit garder son EQUILIBRE que la vie nous appartient et que si quelque chose lui parassait louche elle pourrait DEBRANCHER , ne pas subir l'ASSERVISSEMENT du maitre

Malheureusement ello était dejà MONOPHOBE et elle n'a pas su comment etre DECONNECTEE de ce piège
résultat après l'avoir mise dans son lit, il l'a confiée à son contremaitre pour qu'elle travaille aux champs et maintenant c'est une femme lasse et sans espoir en l'avenir
Bonsoir tout le monde !

@utopique @ membri : merci :wink:

Je vous avais dit que je n'étais pas loin !

@ mamybjaa : merci pour ton texte ! Il y a une petite correction à apporter que tu résoudras sans problème : c'est NOMOPHOBIE qu'il faudrait caser ! il a été donné en Nom commun et non pas en adjectif.
Je sais que je peux compter sur toi.


Voici mon texte.............une symphonie à 3 mains puisqu'il est hors concours

https://www.youtube.com/watch?v=CWJmBBxJlig

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
MINITEL - Code : BIODYMA

Enfin mon rêve est devenu REALITE ; j'ai destiné ce week-end à la COMMUNICATION avec mes "Cops virtuelles". Deux seuls mots d'ordre : DEBRANCHER pour éviter de subir le HARCELEMENT de la sonnerie de mon portable et rester DECONNECTEE...
N'être ESCLAVE que d'une seule chose : un petit rosé portant le nom de "préliminaires", issu de la coopérative "Vins de copains" qui nous a ENVOUTEES au risque d'en devenir ADDICT (RECONNAISSANCE pour celui qui nous l'a fait découvrir..........)

Un bel EQUILIBRE s'est instauré entre nous, laissant présager de futures rencontres plus "fun" les unes que les autres, qui pourrait bien déclencher une éventuelle NOMOPHOBIE car plus question de perdre le contact.

Au diable l'ASSERVISSEMENT !

Signé : BILOUM - MAYAH - ODYSEE

Bonne soirée !


On se retrouve demain soir ! Bonne nuit !




preliminaires.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.