Ah Mamianne, liberté, que j'aime ce mot !

Il m'inspire ce texte:

Juchée sur mon engin aérodynamique, je pars dans les airs, sans but, j'erre où bon me semble, sans contraintes, je me sens bien, un véritable PLAISIR de tous mes sens en éveil, INDÉPENDANTE de toute obligation, je file où le vent me mène, je ne réfléchis pas, je n'ai pas à CHOISIR où aller, je me laisse complètement porter, comme DÉLIVRÉE de toute pesanteur ; je n'ai pas non plus à PENSER, juste à me laisser bercer, je ne me sens PRIVÉE de rien, mais au contraire enrichie, grisée, vivante, libérée de cette PRISON, même si elle était dorée.

Je parle au passage aux OISEAUX, parfois les accompagne un bout de CHEMIN, histoire de faire connaissance! J'admire leurs légers coups d'AILES pour planer, leur vigueur, leur résistance, leur souplesse dans les mouvements, je suis comme une STATUE, engoncée.

Lâche prise, profite, simplement, librement, CHÉRI cet état d'engourdissement, de plénitude, de bonheur, regarde le paysage en bas, les montagnes, les lacs, les champs, les forêts, volette, au gré des courants aériens, admire cette si belle nature.

Bonne journée à tous
Me revoilà! :D Je peux vous dire que la terre est basse! :lol:

Deux merveilleux textes de Squatina et de Bealoi Validés! :)

C'est vrai Bealoi, la liberté est une richesse dont nous disposons, :wink:
à nous de la préserver! :| sans la bafouer! :wink:
:D ...petite remontada...
:( :( :(

ne cherchez pas quel est mon pays, nous sommes encore beaucoup

Mon peuple se croit INDEPENDANT tant meiux
les PRISONS sont pleines,mais c'est normal quelques uns croient qu'ils peuvent PENSER , oui c'est possible si c'est comme moi
a eux de CHOISIR , ou ils sont d'accord avec mes idées et ils pourront m'admirer ,ou ils veulent prendre des CHEMINS différents et on leur coupera les AILES meme en PRIVE les murs ont des oreilles et ils iront moisir au fond des prisons
avec l'argent du peuple je me suis fait construire une STATUE et que fais mettre au milieu de la grande place de notre capitale de mauvaises langues disent que les OISEAUX vont faire leur déjections dessus, j'ai mis mes fins limiers pour savoir qui dit ça
bien entendu, ils iront rejoindre ma CHERIEqui voulait me quiter et ne seront pas pret d'etre DELIVRES
je viens d'envoyer une cartemancienne qui m'a prédit que le peuple allait se rebeller en prison c'est impossible
Merci Chayonne pour la remontada! :D
ce mot va entrer dans le Larousse! :)

Mamybja sans doute n'as tu pas vu le dernier mot
proposé par Mamyvette! à savoir: le mot PLAISIR.
Merci d'apporter la correction. dans ton joli texte. :wink:

Bonne soirée à toutes et tous amis des mots vagabonds! :lol:
Oh non :( la cage a passé la nuit toute seule!

Tout le monde est à la mer? 8)

Chez moi, il pleut! :shock: Oublié le jardin,
je vais concocter mon texte! :D

Écrivains, écrivaines nous vous attendons. :)
Bonjour MAMIANNE
Bonjour tout le monde

N ayant que 3 messages et étant la meneuse des petits clics, j aurai besoin de tout le monde pour les UP..
Merci d avance.. :D



A grand coups d' AILES, l' OISEAU ouvrit sa cage .
DELIVRÉ et INDÉPENDANT, il prit son vol jusqu'aux nuages.
Derrière sa fenêtre , elle avait suivi son action pour se libérer.
Elle, elle se voilait la face depuis des années dans sa PRISON dorée.
PRIVÉE de liberté , ne plus être CHÉRIE par lui...elle avait les yeux absents de la STATUE inerte qui se trouvait à l' entrée du CHEMIN de la propriété.
Avait perdu le PLAISIR d' exister...
Réfléchir, se donner de PENSER à un nouveau bonheur, se libérer ? CHOISIR de partir à son âge , n' était pas facile , elle pleurait....pleurait sur ce bonheur envolé.
- moi, si forte se dit - elle , si indépendante autrefois...
D' un bond ,elle se leva et la lourde porte claqua !
mamybjaa a écrit : :( :( :(

ne cherchez pas quel est mon pays, nous sommes encore beaucoup

Mon peuple se croit INDEPENDANT tant meiux
les PRISONS sont pleines,mais c'est normal quelques uns croient qu'ils peuvent PENSER , oui c'est possible si c'est comme moi
a eux de CHOISIR , ou ils sont d'accord avec mes idées et ils pourront m'admirer ,ou ils veulent prendre des CHEMINS différents et on leur coupera les AILES meme en PRIVE les murs ont des oreilles et ils iront moisir au fond des prisons
avec l'argent du peuple je me suis fait construire une STATUE et que fais mettre au milieu de la grande place de notre capitale de mauvaises langues disent que les OISEAUX avec PLAISIR vont faire leur déjections dessus, j'ai mis mes fins limiers pour savoir qui dit ça
bien entendu, ils iront rejoindre ma CHERIEqui voulait me quiter et ne seront pas pret d'etre DELIVRES
je viens d'envoyer une cartemancienne qui m'a prédit que le peuple allait se rebeller en prison c'est impossible

J ai perdu un neurone, mille excuses
@ Candice; merci pour ton texte: le chef vérifiera! :lol: Je te fais un p'tit UP dans les petits clics!
@ Mamybjaa, merci pour la rectification: le chef te donnera l'absolution! J'ai vu un neurone qui courait par ici, je lui ai offert un coup de bière et il est reparti! :lol:

Coucou à tous; ayant eu un gros pépin informatique hier soir et devant m'absenter quelques jours, je n'écrirai pas cette semaine; la petite chronique de Saint Hom de la Trique fait relâche! :D Bien désolé! :( A bientôt! :wink:
Je vous aime mes chéries, chéris! :D
Le soleil revient 8) et la cage est ravie :D


Mamybja, Candice, 2 beaux textes validés bien sûr! :D
l’après-midi va peut-être en apporter d'autres! :wink:


Merci Tenderly pour le petit coup de pouce! :lol:
Bon séjour! :lol:
Mais la chronique de St Hom de la trique va nous manquer! :roll:
Bonsoir tout l'monde,


UPUPUPPPPPPPPPPPPPPP
Bonsoir,
Dommage de ne point avoir des news de A.B cette semaine :)
En tout les cas Tenderly passe un bon séjour J’espère que tu n’a point dépassé les 100kms :lol:
:roll:
Bonne soirée à tous
Oui Tenderly...tu vas nous manquer !
Bonne soirée à tou(te)s.


..............................................................................................

Bientôt...oh oui...bientôt !

Bien sûr il faudrait encore marcher.
Quelle importance ?
Ce chemin caillouteux s'étirait bien moins longuement que hier !

Là-bas, après la colline, la vallée s'écartait, l'attendait.
ll venait de dépasser la statue sublime, St Christophe portant l'enfant.
Il avait croisé ses yeux de plâtre et s'était arrêté un instant, réchauffé par un sentiment nouveau, celui de la liberté retrouvée !

Il aurait pu choisir une autre route moins pierreuse, mais il savait qu'il arriverait plus vite en coupant par la montagne, en suivant les ruisseaux tordus, les raidillons et les charmilles.
Pendant un long moment de grâce, il suivit des yeux le vol lourd et tranquille des vautours fauves.
Les grands oiseaux planeurs survolaient l'Ariège en conquérants.
Un immense respect l'envahit.

Les rapaces aux larges ailes suivaient la route des transhumances et descendaient en spirales.
Il sourit malgré ses blessures.
Au mépris des trous de bombes la vie reprendrait son cours dans les estives, et avec elle, les petits et grands plaisirs d'une famille chérie que l'on croyait perdue.
Si la guerre s'ingéniait à freiner l'humanité, elle ne savait pas arrêter le temps !

Les hommes garderont toujours dans leur tête un petit coin privé ou les Autres n'entreront pas.
Les atrocités confortent les guerriers dans la volonté de devenir encore plus indépendants même s'ils savent qu'ils ne seront jamais tout-à-fait libres.

Il reprend sa marche. Il force le pas. Il a hâte !
Jeanne l'attend.
Il se sait relâché mais pas encore délivré !
Petit Henri a du bien grandir !...va t'il le reconnaître ?
Son coeur se serre. Il voudrait tant entendre enfin ce mot si fort et si doux... "Papa" !
Il y a droit !
Il est anxieux, consumé d'une tristesse soudaine.
Il ne se sentira apaisé que lorsque Jeanne aura noué ses bras autour de son cou.
Verra t-elle les cicatrices sur son front ?...osera t-elle toucher ses mains meurtries ?
Le feu, en le délivrant de sa prison avait mangé sa peau.
Petit Henri aura t-il peur de lui ?

Il ne veut plus penser !...il ne sait plus maudire.
Il voudrait pouvoir courir vers eux. Sa jambe abîmée l'en empêche.
...il n'est plus qu'une gueule cassée !

Aura t-elle honte de lui ?
Les murs de verdure s'estompent.
Là-bas, sa maison...
Là-bas, sa famille...
Là-bas, la vie...!
Chayonne merci pour ton texte émouvant, que nous validons! :D

Merci Titiane pour les UP UP UP! :D

Merci mamyvette et chayonne de vous inquiéter pour la coqueluche de ses dames! :lol: Je ne réponds pas pour les 100 KMs :lol: sans doute s'est-il volatilisé à la vue des uniformes :lol:

Bonne nuit tout le monde! :wink:
Coucou amis vagabonds! :lol:

Voici mon texte Hors concourt! :wink:

Je me sens l’âme d'un petit colibri,l'OISEAU est INDÉPENDANT, infatigable dans sa forêt et rêve de changement.

Dans un monde qui nous perd, qui se perd, comment CHOISIR notre CHEMIN ou enfin DÉLIVRÉS et libre de PENSER, nous allons collecter tous les petits gestes PLAISIR, toutes les réflexions CHÉRIES, tout ce qui peut améliorer nos vies PRIVÉES et sans âme.

Alors nous sortirons à tire d'AILES de notre PRISON de gâchis, d’égoïsme.

Ce sera le début d'une grande aventure ou pas?. L'avenir nous le dira!

Petit colibri tu as toute ma considération, je ne sais pas te sculpter une STATUE, mais je vais te peindre un joli tableau ou tu y retrouveras tout ton univers!



Bon dimanche à tous! :D
Nous espérons d'autres textes! :wink: avant 20 heures :D