...Ces petits "riens" de la littérature, qui arrivent d'avant J C jusqu'à notre 21ème siècle....

@ Jazzie...L'incroyable dans ce vers d'Ibicos, est que ce poète serait mort, selon la légende, assassiné à l'age de...35 ans... C'est jeunesse pour nous...!

La légende raconte encore que, chantant les louanges du tyran Polycrate, Mnémosyne, mère des neuf muses (des "riens...!) aurait mis l'amour sur son chemin...lui qui n'en voulait point...!

Mnémosyne , déesse de la mémoire, aurait crée les mots...la communication...
Là ou il n'y avait "rien"...

Quelle chance pour nous...hein...Mayah...?
@ Chayonne :) Pauvre Ibycos :( Peut-être qu'en additionnant bcp de "riens" pleins de "tout" avec patience Mnémosyne aurait fini par le convaincre..... Alors communiquons sur tout et rien, ceci étant nous éviterons le non-être.... :lol:
Pardonne-moi, ma journée a été difficile :wink:
https://www.youtube.com/watch?v=2NL02eCEuUs
"J'ai la mémoire qui flanche ", mais ce que je sais, c'est qu'ici et maintenant, à vous lire :
Hommeseul, Jazzie et Chayonne, j'ai juste envie de vous dire : je vous aime de grande amitié.
Parce que les petits riens que vous m'apportez ( j'ai bien aimé aussi les petits riens de Paprikalan
et Pantxika ) me mettent de la joie au coeur, et ça, c'est pas rien ! :wink:
Eh, Chayonne : Mnémosyne, c'est bien une nana ! Elle s'est amusée à mettre des non-dits,
des mal-dits et des trop-dits dans la communication pour corser le jeu des humains, la garce ! :lol:
Alors, " non rien de rien, je ne regrette rien " : de m'être inscrite sur ce site et de rencontrer
des personnes comme vous : mon tiercé gagnant du jour . :D
https://www.youtube.com/watch?v=fFtGfyruroU
Mayah,je constate que tu as adopté la position ontologique d'Héraclite pour lequel le non-être
est un devenir.Qui peut sérieusement soutenir que le non-être ne parviendra jamais à l'être?
Pour détendre l'atmosphère,je soumet à la sagacité des participants  à ce forum un syllogisme
dû à la plume de Chrysippe,stoïcien grec du IVème siècle avant J.C.,soit environ 24 siècles
avant Jacekov:
"Tu as ce que tu n'as pas perdu,
 Tu n'as pas perdu de cornes,
 Donc,tu as des cornes."
Quelle meilleure manière de critiquer le syllogisme aristotélicien,mode réducteur
de connaissance?Telle est la question épistémologique. 
Tout ce qui est rare ... est cher !
un cheval bon marché est ... rare ...
donc un cheval bon marché est ... cher !!
bonne soirée !

Non, non ... j'ai rien dit !!!
suis dans la cour des "petits" moi !!
Ah te revoilà enfin Jackov, nous t'attendions avec impatience ! :D
Euh, tu sais, moi, je ne suis pas une scientifique, mais alors pas du tout !
Je n'ai qu'un bac littéraire...Moi, ce sont les mots que j'aime, ceux qui jouent avec nos émotions,
et ceux qui se jouent de nous dans une tendre ironie.
Oui, certes, c'est ce que fait Chrysippe, mais lui, j'ai envie de le prendre en grippe
( c'est pour la rime ).
" Tu as ce que tu n'as pas perdu " : à condition d'avoir auparavant ce que je pourrais
éventuellement perdre ultérieurement...
J'ai perdu ma jeunesse, ma beauté, mes illusions, quelques certitudes...pas encore ma santé,
mais ça viendra...Cependant seulement dans cet espace-temps :
dans un autre, je suis encore non-être à venir .
Et comme j'aime les surprises, peu m'importe quand et comment
Donc, je n'ai rien vraiment perdu, mdr. :wink:
Petit aparté : je n'aime pas les stoïciens, ça me rappelle trop mon ex. :oops:
" environ 24 siècles avant Jacekov ": tu ne te moucherais pas avec le dos de la cuiller ? :lol:
Hommeseul, attends-moi, moi aussi, suis dans la cour des petits . :wink:
Ah ... j'ai oublié de dire un truc .....
pour répondre à une intervenante plus haut ....
non, non, je ne vous donnerais pas son nom ... n'est-ce pas Jazzie ? (oups ça m'a échappé !! :D )
au sujet du philosophe ............
" Le véritable amour n'est une contrainte pour personne, il n'est pas dans la nature de l'amour de forcer une relation, mais il est dans sa nature de lui ouvrir la voie "

source : un vieux philosophe grec ... totalement ... inconnu !!!
sinon on peut aussi l'attribuer à Lao-Tseu, au moins on sait qu'on a peu de chance de se tromper !!

Mais aussi :
" l'amour n'est jamais une contrainte
il est joie, liberté, force ...
et c'est l'amour qui tue ... l'angoisse
"

source : Martin Gray

Bonne soirée !!
ah au fait ... merci Mayah .
@ HS Vais réfléchir à tes arguments... Tu me rends sereine :)

mayah12 a écrit : " Tu as ce que tu n'as pas perdu " : à condition d'avoir auparavant ce que je pourrais
éventuellement perdre ultérieurement...
J'ai perdu ma jeunesse, ma beauté, mes illusions, quelques certitudes...pas encore ma santé,
mais ça viendra...Cependant seulement dans cet espace-temps :
dans un autre, je suis encore non-être à venir .
Et comme j'aime les surprises, peu m'importe quand et comment
Donc, je n'ai rien vraiment perdu, mdr. :wink:

Toi aussi tu me rassures @ Mayah ! Savoir que je suis un "non-être" à venir. Si je peux devenir chat je serai ravie... mais dans quelques temps quand même !

Petit aparté : je n'aime pas les stoïciens, ça me rappelle trop mon ex. :oops:

Ah bon ? Mais la morale stoïcienne est une morale de liberté qui nous permet de juger et d'agir par nous-même.
Je t'accorde qu'avec son réalisme Chrysippe n'est pas tendre avec son voisin cornu... lui flanquer à la figure sa réalité de cocu... C'était violent ! :lol:

Bon bah moi je :arrow: assez dit de sottises pour aujourd'hui faut dire que jacekov ne nous épargne pas :wink:

Bonjour,
Laissons un instant de coté les "stoïciens" qui parfois me refilent des ... boutons !!
revenons-en aux ... riens !!

Il fait beau, le ciel est bleu, la mer aussi ....
alors un peu d'humour dans un monde ... souvent moins beau !!
je suis en pleine déprime, je me soigne !!! :evil: :cry: :cry: :x :x :( :( :? :? :) :D :lol:

Donc, issu de mon pauvre cerveau certes fertile, mais qui souffre d'un très gros handicap :
il n'est alimenté que par mon unique neurone, c'est dire ... un tout petit "rien" !!
cette blagounette qui m'est quand même venue à l'esprit
(si vous avez entendu similaire, dites-le moi):

Un beau mec (donc pas moi je vous rassure) est dans sa chambre d'hôtel ... sous la douche ...
Sa copine ne devrait pas tarder .
Ça sonne à la porte ... il se précipite forcément !! et ... ouvre .....
- Oh ... pardon, dit une femme mignonne, excusez-moi je me suis trompée de porte ....
- Mais ce n'est ... rien.... répond-il déçu que ce ne soit pas sa belle !!!
- Oui, ... je vois ça, dit-elle sans réfléchir et rajoute en baissant les yeux ..., ... un tout petit ... rien !!!

QUESTION : pourquoi a-t-il claqué la porte ... violemment ???

Il parait que le rire ... soigne !!
et l'autodérision aussi !!
bonne journée
HS
PTDR, Hommeseul. S'il avait été stoïcien, il n'aurait pas claqué la porte.
Il se serait dit : " de ce dont je ne suis pas responsable, je ne dois pas m'en soucier
plus que de raison. Je ne dois m'attacher qu'à ce que je peux modifier ".
De là, il se dirait que c'est la bonne opportunité de devenir épicurien, et de dire à la dame :
" Il ne tient qu'à vous, belle dame, de remédier à la chose, et de faire que, de ce petit rien,
vous en fassiez un tout... ce qui pourra nous combler tous 2 ". :lol:
La philo vue comme ça, ça me va . :wink:
Mayah :
Pourquoi " devenir" épicurien ???
Alors que je le suis depuis longtemps !!! :roll:
et que j'ai bien l'intention de le rester !!
Je sais bien ce que j'aurais dit dans ce cas de figure !!! :lol:

Par contre vous avez ... botté en touche !!!
vous n'avez pas répondu à ma question ... existentielle !!! :lol: :lol:
Mdr, hommeseul : tu as dit toi-même que cet homme n'était pas toi.
Alors, la question existentielle : pourquoi a t-il claqué la porte violemment ?
Bin, parce qu'il a vu arriver sa copine dans le couloir, et aïe-aïe-aïe, bonjour les dégâts ! :lol:
OUi, je reste stoïque devant tant d'opportunité de dire des petits riens qui me disent quelques choses sur ce forum, pour l'instant, épargné par la médiocrité?...
Je remarque juste, qu'ici, tout se passe très bien, comme quoi, un rien d'intelligence et un peu de bonne humeur partagée font plus que Grincements et grimaces, pourtant un petit rien peut envenimer la chose... mais même la bonne volonté ne fait pas tout, même en y mettant du sien, la preuve:
Épicuriens et stoïciens je pose une énigme, je ne doute pas que vous avez la solution?...
Une très belle fille a épousé un vieux savant,célèbre mais très laid ... "Faisons un enfant dit-elle - croyez vous que ce soit raisonnable dit l'homme sage? - HO OUI dit elle nous aurons un enfant, beau comme MOI et intelligent comme VOUS! - OUI, MAIS: imaginez, ma chère, que ce soit l'inverse?"
- Il faut de tout pour faire un monde mais, parfois un petit rien peut gripper la machine...
- Neurones et spermatozoïdes ont parfois un rien de différence d’aiguillage, qui change tout..
- Dans la rencontre, tout ne se passe pas que dans la tète (...). :roll:
@ Mayah et HS Nan ! :lol: C'est parce que la Dame déçue par la vue de son absence de virilité a médité sur la "non-existence"..... Donc, pas content le Monsieur !!!!!!!!!!!!!
Pardon @ jacekov pour la récréation existentielle des cancres :wink:
Mayah:
je confirme ... il ne s'agit pas de moi ... simplement une ... invention ... de mon cerveau fertile comme je l'ai dit ............ :D :D
mais je pense ... (vi ça m'arrive) , je crois que j'aurais su quoi répondre !!!
Quant à la raison ... Bravo !!!
je n'y avais pas pensé à celle-là ... qui me parait très bonne !!! rire !! :lol: :lol:

Jazzie:
vi je reconnais que c'est bien à cette réponse que j’avais pensé !!
... ce "petit rien" ...
que les zzzoms imaginent comme un grand ... tout 8) 8) 8)
et surtout n'imaginent pas sa ... non existence !!! :roll: :roll:
Pffffff !!!

heuuuuu ..... je retourne dans la cour des "petits" !!!
Mais pas des "petits riens" !!!