Les trois tamis de Socrate

Un jour, quelqu'un vint voir Socrate et lui dit :
- Ecoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit.
- Arrête ! Interrompit l'homme sage. As tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
- Trois tamis ? dit l'autre, empli d'étonnement.
- Oui, mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu a as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est de celui de la Vérité. As tu contrôlé si ce que tu as à me dire est vrai ?
- Non; je l'ai entendu raconter, et ...
- Bien, bien. Mais assurément, tu l'as fait passer à travers le deuxième tamis. C'est celui de la Bonté. Ce que tu veux me dire, si ce n'est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque chose de bon ?
Hésitant, l'autre répondit : non, ce n'est pas quelque chose de bon, au contraire ...
- Hum, dit le Sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s'il est utile de me raconter ce que tu as à me dire ...
- Utile ? Pas précisément.
- Eh bien, dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n'est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l'oublier ...
A l'inverse : ne rien dire...pour mieux ensuite, en parler.
parler pour ne rien dire ?

ne rien dire ¨?

on peut commencer à parler pour ne rien dire, et, au fil de la communication avec autrui, être amené à se trouver, et avoir enfin une vrai discussion

ne rien dire, c'est refuser toute communication, si futile soit-elle au début

jp
Raymond Devos - Parler pour ne rien dire

https://youtu.be/Td4pqnCCo0M


 
749638_55b0b023a2337a7488909239e0f47663.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances ».

o Wilde
Si on ne parlait que pour dire des choses de première importance on ne dirait pas grand chose !!! 
Vous pouvez lire le thème que j'ai posé vite passer aux oubliettes concernant" l'importance du futile" dans 
un sens non péjoratif .
On peut rapprocher ce que j'ai écris sur" la lecture" à "l'oral" (parler pour ne rien dire ) que certains
qualifieront de futile alors que cela sous-entend un rebond , une tentative d'aller plus loin, de
tisser  un essai de de rencontre , un appel à l'imagination ... 
Bonjour tout le monde..., j'ai rien à ajouter :P

https://youtu.be/IbkX2AktCjE
A mince... j'ai fait un doublon !! Alors je n'ai rien d'autre à vous raconter :lol: :lol:
choco je t'adore ! oups j'aurais pas du dire.... :lol: mais bon passage des trois tamis, ben je t'aime encore
Bonjour à toutes et tous,

Citation de Pierre DAC :

Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir.


Bonne journée :D
:lol: :lol: :lol: ...en même temps, c'est d'une logique implacable... :lol: :lol: :lol:

P.S : Il y en a tant qui "la ferment" alors qu'il serait tellement intéressant de les entendre aussi... :wink: :D
"il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit."


En l’occurrence il s'agit de rapporter, dénoncer, de juger.... et dans ce cas oui il vaut mieux passer sa propre parole dans les trois tamis.... et dont d'une discussion.

D'accord avec toutes celles qui disent que la parole est importante... autant que le futile parfois....c'est une amorce à un dialogue.... conversation... écoute ... échange! Tout cela est si important dans une relation quelle que soit le degré d'intimité.

PS : Merci NIKITA peut être un jour auront nous l'occasion de nous rencontrer.
Un Français doit toujours parler , qu'il soit au courant de ce dont il parle ou non  ; 
Un Anglais est content de ne rien dire quand il n'a rien à dire .   ( SAMUEL JOHNSON )

Il ne suffit pas de parler , il faut parler juste

Savez vous pas que je suis Femme ? Quand je pense , il faut que je parle .  ( SHAKESPEARE ) 
réflexion qui nous invite à être attentifs à ce que l'on dit
afin de ne pas colporter plus loin des sottises

la rumeur ... tellement grave dans certain cas

mais il y a aussi nos mots du quotidien, avec nos proches et amis
ne pas parler trop vite, et réfléchir

très bon sujet !

relire Socrate ...