par contre, tout à fait d'accord avec MamyAthos, Epsilon17, Magioia, il faut un petit accent circonflexe sur le i de huître.....
Bon appétit à tous les membres du Club ! 
:D  
Cigaline a écrit : 1°) je n'aime pas les huîtres (ouf, je l'ai écrit) :oops:
 2°) je ne bois pas de vin blanc (ça m'énerve et ça me donne des crampes) :lol:  

sinon, tout va bien, merci ! 


Coucou Cigaline
Dans la rubrique voisine, j'ai failli écrire :
1. Je ne sais pas danser
2. Même le slow, je perds l'équilibre et j'écrase tous les orteils qui passent à ma portée
... mais je me suis dit que c'était pas une contribution appropriée - tandis qu'ici, c'est classe ! ;)
Cigaline a écrit : il faut un petit accent circonflexe sur le i de huître.....
:D  


Eh oui ! Pour la petite histoire, c'est la trace d'un "s" qui a disparu (osteum en latin, devenu "uistre") que les moines copistes avaient la flemme d'écrire en entier.
Et le "h", alors ? Eh bien, il n'a aucune raison d'être, sinon la fantaisie des même moinillons qui trouvaient que ça faisait plus joli (ou que, comme lettre initiale, c'était plus sympa à enluminer).
Non, je déconne pas (c'était mon métier, tout de même !), une foule de difficultés orthographiques du français proviennent de fantaisies sans aucune raison étymologique - comme les consonnes doubles, nn, mm, ll etc. qu'on doublait simplement pour qu'elles soient plus lisibles !!!
MamyAthos a écrit : Ah Pascal ! chapeau bas pour ta dégustation des huîtres ! c'est exactement comme cela qu'il faut les apprécier.

Et oui Mamy , pour avoir écumé toutes les plages de Loire atlantique , depuis la baie de Bourgneuf , Beauvoir (même si c'est en Vendée) , La Bernerie jusqu'à Penestin , en passant pas Pornic , ou j'ai vécu , Le Croisic , Piriac , du temps ou j’étais jeune et beau , je sais que c'est comme ça qu'on les aime la bas , les pieds dans l'eau , le nez au vent .
Et moi, Pascal, c'était la Pointe de la Fumée, au large de la presqu'île de Fouras (Charente maritime)
Une gadoue noirâtre bien sympathique dans laquelle on aimait s'enfoncer les sandales ou les pieds nus, et des bigorneaux à la pelle avant de se rapprocher des parcs, et de leurs alentours généreusement peuplés. Il y avait une interdiction, mais les gabelous se doutaient bien qu'on venait pas seulement pour la promenade et pour les moules.
J'adore les huîtres laiteuses de préférences avec juste un filet de citron.
et j'adore manger le pied qui n'a pas le même goût que l'ensemble de l'huître.

je les mange aussi cuisiné, c'est encore différent mais c'est tellement bon.

faire revenir un peu de beurre, échalote ciselée , vin blanc avec le jus de l'huître récupérer lors de l'ouverture de celle-ci, lié à la crème fraiche réduire au maximun.
disposer les coquilles vide dans un plat sur du gros sel ,remettre les huîtres crues dans leurs coquilles (j'en met deux dans une) remplir de la préparation ci dessus, saupoudrer légèrement d'une chapelure et les placer au four très chaud attendre que ça gratine. et hop à table avec un bon petit vin blanc sec pour les amateurs.
merci Cigaline de l'avoir dit ,et bien moi non plus je n'aime pas les huitres, mais par contre je me régale saucer un petit bout de pain dans l'eau salée de l'huitre
Cela je l'adore tout comme le bon vin qui accompagne cette dégustation que je laisse volontiers aux autres convives qui eux aprécient
Merci Philemon45 pour la petite histoire d'un s qui a disparu.
Tout le monde fait sa pub .. allons-y .. pour le plaisir ^^

http://www.youtube.com/watch?v=fNN5LARrFBs
Ca alors ! les huîtres, on les vole !  :mrgreen:
Et pour les "huîtres", l'hélicoptère passe la nuit au-dessus de ma tête pour arrêter les trafiquants !  :roll:
Ouf, je suis en sécurité pendant les fêtes grâce aux mollusques lamellibranches, à deux valves inégales de forme irrégulière. Et comme elles vivent 20 ans et pondent chaque année 50 000 oeufs, je peux dormir tranquille 3 semaines sur 52 jusqu'à ma mort. :D
Je me sens mieux et je comprends pourquoi le prix d'une douzaine d'huîtres est exagéré (et surtout pourquoi on les vole : à cause de la perle qui se trouve dedans, certainement) !  :cry:
Ca , c'est une belle huitre
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
accompagnement des huîtres, champagne bien sûr pour les inconditionnel(-elle)s, ou muscadet-sur-lie, mais d'autres préfèrent un vin d'alsace!!!! Et enfin, pour éviter trop d'alcool pendant les fêtes, certains apprécient l'eau de Vichy !!! Faites vos choix.... Mais surtout goûtez les huîtres plates, incomparables en finesse, de la baie de Paimpol bien sûr, ou ailleurs en Bretagne....
pascaldu92 a écrit : Ca , c'est une belle huitre

Ce type de bestiau m'a attirée un jour parce que je pensais naïvement que le volume augmenterait les saveurs.
Que nenni ! C'est carrément inversement proportionnel. Les n°0 ou n°1 offrent souvent un piètre intérêt gustatif.
A force de bretonner, je vais aujourd'hui vers les petites huîtres produites très localement en petites quantités, des huîtres qui ne paient pas de mine, bon marché, achetées au plus près des bassins de l'ostréiculteur.
Dégustées nature. Systématiquement.
Le prochain pas devrait se faire en toute logique vers les petites sauvages à détacher au marteau et au burin, mais pour l'instant je respecte et salue leur acharnement vital à s'agripper au rocher.
Sympa de faire remonter mes vieux sujets cuisine
Image