C'est un bon conseil " puiser dans son bas de laine" , encore faut il en avoir un? avec tout juste un peu plus de 1000 euros/mois , à la condition d'être à temps plein , il ne doit pas être épais !!
Le rêve passe ..........
francoise57 a écrit : allez, je vous confie 20 000€ , qu'en faites vous?

Voilà une bonne question! Mais elle est probablement incomplète ...
L'auteure ne nous dit pas la nature du mandat qu'elle entend confier au gestionnaire.

On va donc supposer qu'elle n'a qu'un objectif : qu'on lui restitue ses sous "comme si elle les avaient placés à "la Caisse d'Epargne". S'il y a du "rab" (des bénéfices supplémentaires), il reviennent de plein droit au gestionnaire qui s'est vu confier la mission de faire fructifier la somme.

20.000 euros, c'est à fois beaucoup (car au moins les quatre cinquième des gens ne disposent pas d'une telle somme disponible) et peu (car il est difficile de "manoeuvrer" une somme aussi faible en bourse).

Néanmoins, à coeur vaillant, rien d'impossible!

1. Je choisis les supports proposés par MA banque. C'est à dire des "produits" bancaires tout prêts à l'emploi (Fonds commun de placement, Sicav, etc.)
2. Je ne joue pas en Bourse moi-même car, pour cela, il faut s'y connaitre. Il ne faut jamais oublier qu'il y a des frais bancaires significatifs.
3. Par conviction, je choisis l'industrie française et, par extension, l'industrie européenne. Je délaisse les "marchés" étrangers et autres trucs en tout genre auxquels je ne comprends rien!
4. J'ouvre un Plan d'Epargne en Action et je fais mettre en place un Plan d'Investissement Automatique.
5. Je mets les 20.000 euros sur un Livret A .
6. J'alimente le Plan d'Investissement Automatique par un prélèvement de 1.000 euros chaque mois consacré à l'achat de "parts" d'un Fonds Commun de Placement dont le profil sera, délibérément, TRES RISQUE ...
7. J'aurai préalablement compris que cet argent est "bloqué" pendant 5 ou 8 ans selon les cas.
8. D'une manière générale, je ne "boursicote" jamais (acheter, revendre, acheter encore puis revendre ...) car, dans ce genre d'opération, c'est l'agent de bourse qui gagne toujours au détriment du petit investisseur.
I' auteure. ......hi hi hi
@lenny: Oui, et ?

Il est exact, que l'académie française continue de refuser ce mot.
http://www.eurekoi.org/le-mot-auteure-feminin-du-mot-auteur-est-il-admis-dans-le-dictionnaire-de-lacademie-francaise-derniere-version-merci/

Cependant, si l'on considère le québécois comme un peu l'ancêtre de notre langue, c'est admis.
http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/auteure

J'aime bien l'utiliser. Je le trouve valorisant, pour la dame créatrice. :)
Je n'apprécie par les mots en "eur" par exemple qui se féminisent en "euse" , sainte horreur !!

Suis restée à l'ancien système .............inspecteur !!! inspecteuse !! beurkk le micro souligne en rouge , n'en veut pas non plus ...........................
@athéna:

Oui, tu peux.

Mais (et pour re-froler le sujet), on dit bien un investisseur, et une investisseuse.

Tu vois ? Il y a des fois, on n'y échappe pas. :(

Sinon, pour ton exemple, il y a plutôt ... Inspectrice, non ? :D
...

-------------- Évasion fiscale ...


Deux banquiers suisses se rencontrent dans une rue de Genève :
– Bonjour, cher ami, mais savez-vous donc ce qui est arrivé à notre confrère Philomène ?
– Philomène ? De la Banque centrale ? Non ! Que lui est-il arrivé ?
– Il est devenu fou, on a dû l’interner.
– Mais ce n’est pas possible ! Et comment s’en est-on aperçu ?
– Il plaçait son argent en France !

---------------- Image
jicky44 a écrit : oh la depuis 2014 pas d intérêt pour ce forum! dommage......pourtant la bourse c est vivant, passionnant, l immobilier tout autant, mais bon cela ne semble pas être un sujet prisé sur ce site......


Pour t'Avouer on est tous sur le BITCOIN
coinbase belle interface.. Le marché explose, ca jumper de 34000$ a pres de CA$65,493.71
Complètement fou
Grosse opportunité de faire x10 x20 x50 x100
Y'a des projets qui sont excellents qui sont encore a moins de 1$
Suggestion big big gain
Etherium - Chainlink - Ocean protocol - Dot - Bitcoin ( 50% au moins de ton wallet )
Bonjour, désolé je suis bête, j'ai rien compris !!
faut aimer jouer avec l'argent donc avoir de l'argent à perdre.....il est sûr que parfois c'est bingo mais le vrai joueur mise à nouveau.....
je regarderais la bourse avec sympathie quand les investisseurs seront prêts à rester quand ça va mal...

Actuellement les actionnaires prennent les bénéfices et la collectivité les pertes... moi quand une entreprise va mal, la première personne concernée devait être l'actionnaire... il s'est gavé quand tout allait bien il devrait être présent quand faut faire des efforts....

les actionnaires c'est juste des rentiers, des profiteurs sans fois ni loi...
Jacques94130 a écrit :
francoise57 a écrit : allez, je vous confie 20 000€ , qu'en faites vous?

Voilà une bonne question! Mais elle est probablement incomplète ...
L'auteure ne nous dit pas la nature du mandat qu'elle entend confier au gestionnaire.



1. Je choisis les supports proposés par MA banque. C'est à dire des "produits" bancaires tout prêts à l'emploi (Fonds commun de placement, Sicav, etc.)
2. Je ne joue pas en Bourse moi-même car, pour cela, il faut s'y connaitre. Il ne faut jamais oublier qu'il y a des frais bancaires significatifs.
3. Par conviction, je choisis l'industrie française et, par extension, l'industrie européenne. Je délaisse les "marchés" étrangers et autres trucs en tout genre auxquels je ne comprends rien!
4. J'ouvre un Plan d'Epargne en Action et je fais mettre en place un Plan d'Investissement Automatique.
5. Je mets les 20.000 euros sur un Livret A .
6. J'alimente le Plan d'Investissement Automatique par un prélèvement de 1.000 euros chaque mois consacré à l'achat de "parts" d'un Fonds Commun de Placement dont le profil sera, délibérément, TRES RISQUE ...
7. J'aurai préalablement compris que cet argent est "bloqué" pendant 5 ou 8 ans selon les cas.
8. D'une manière générale, je ne "boursicote" jamais (acheter, revendre, acheter encore puis revendre ...) car, dans ce genre d'opération, c'est l'agent de bourse qui gagne toujours au détriment du petit investisseur.


wowwwwwwwwwwww j'adore cette question.

Je ne sais pas trop comment est le système financier en Europe, mais je suppose que nous (ici au Canada) avons des similitudes.

1. Si je devais avoir des arriérés sur mes cartes de crédit (ce n'est pas mon cas) je me ferais un devoir de rembourser au plus vite car les intérêts ici sont de 22.99 % en moyenne.

2. Si je devais avoir une dette hypothécaire, je ne ferais rien en ce sens puis que les taux sont de moins de 2% pour 5 ans présentement.

3. J'investirais 50 % de cet argent dans Air Canada et l'autre 50 % dans United Air line. Les actions sont moyennement basses, mais au retour à la normalité, les affaires vont reprendre largement et... considérant que bien évidemment, des compagnies vont devoir fermer les portes, le Canada va sauver la Cie Air Canada avant toutes les autres et les USA feront pareillement pour la United Air line.

Via ma banque, j'ai un compte ITRADE, je fais mes propres placements plutôt que de passer via un courtier qui se prend une cote d'entre 2 et 4 %, or si je fais le moove par moi même j'ai uniquement un frais de 10$. Pour que ça vaille le coup considérer un minimum de 5000$ environ 3350 euro.

Nous avons aussi depuis quelques années un programme CELI (compte épargne libre d'impôts) nous ne pouvons cotiser à plus de 6000$ par année, à un moment c'était 5500. comme c'est de l'argent déjà imposé, nous n'avons aucun retour comme les REER. Cependant, au moment de toucher cet argent, on ne pourra être pénalisé au point de vue de l'impôt et tout comme pour le reste, on peux choisir où nous souhaitons mettre nos placements. Comme ce programme est reporté d'année en année, on sait qu'il aura sa date limite, on ne sait juste pas quand, selon moi d'ici 10-15 ans max, le gouvernement devrait abolir ce programme. Disons que je maximiserait aussi ma portion pour cette année ... via des actions d'Air Canada :).
Bonjour à tous.
La bourse est un moyen très particulier de faire de l'argent, mais il faut du temps et suivre de prés.
Pour mon compte personnel, j'ai une philosophie "Perdre un peu d'argent pour en gagner plus après".
Depuis 4 ans, je suis les cours sur les indices. Au début, n'ayant aucune connaissance dans ce domaine, j'ai perdu de l'argent pendant 6 mois en compte réel. J'ai donc mis ce compte en stand-by et ouvert un compte de démonstration.
Avec celui-ci, je me suis entrainé (Comme c'est du virtuel). J'ai essayé plusieurs méthodes rentables ou pas, et cela m'a permis d'en trouver une toute simple.
Le seul hic à cette pratique est d'avoir toujours au minimum le double de votre mise (Que vous laisser en solde) au cas ou le cours chute et de mettre un stop (Stop lose) là ou vous avez acheter ou vendu.
Bien sur, il ne faut pas être en permanence sur les cours mais connaître les horaires d'ouvertures et suivre les actualités financières.
Ne me demandez pas de conseil, je ne suis pas payeur, Lol.
Par contre c'est beaucoup rentable que ce que propose les banques.
Exemple; depuis le 01/01/2021, le DAX30 (Indice Allemand) à pris 16.7%
Tout est à voir avec du temps.
Je me refuse ce genre de placement.....
Parce que avec ces placements nous favorisons le travail précaire, les delocalisations et autres....
La bourse n'a rien d'éthique, et à mon âge, quel intérêt d'amasser de l'argent.... J'ai ce qu'il faut pour vivre, gâter mes proches, cela est bien suffisant.
Et je suis assez d'accord avec le dit on populaire, un coffre fort ne suis pas un cercueil.
Les événements de ma vie m'ont montré que l'argent ne permet pas d'acheter le plus important, l'amour, la santé....
Bonjour Marie93.
Tout à fait d'accord avec vous "'l'argent ne permet pas d'acheter le plus important, l'amour, la santé...."
Mais lorsque l'on suit les actualités, on s'aperçoit qu'effectivement ceux sont les actionnaires qui s'en mettent plein les poches et quand ca va mal, He ben les petits dégringoles.
Pour moi, c'est devenu un passe temps et un centre d'information bien utile quand on s'intéresse à beaucoup de chose.
Bonne journée.