Cher Yves, je vais où le vent me porte, pour l'instant du moins... C'est inconfortable ce "voyage" sans véritable destination que de rester à flot tous les jours. Mais je m'applique ! Je m'étais fixé pour règle d'agrandir mon monde... On verra, avec le temps, si j'y arrive ! Je suis têtue... en principe ! Alors, j'essaie de ne pas me laisser me démonter ... C'est gentil de prendre de mes nouvelles... Merci Yves. J'espère que de votre côté, les nouvelles sont bonnes...
oui choupette il faut pas baisser les bras tout comme toi je me bats contre la maladie , je regarde devant moi lol
courage magi
Merci magyarlili , ça va pas mal .

Je sent de la détermination chez vous . Bonne chose

a bientôt
:)
bonjour moi jaime bc mieux la vie que la mort
Et comment sais tu cela ?
on ma dit beaucoup de bien du paradis :lol:
sfinx1 a écrit : Et comment sais tu cela ?

...

“Dire que tant de gens meurent sans mourir d'amour ...”

Georges ... (Wolinski)

Image
:)
Ch'est ben vrai cha :D et c'est bien dommage :?
Ha !..

Vive Félix Faure.

Nan, je déconne.

Quoique ... :D
Bonsoir,
Malheureusement ,nous sommes nombreux dans ce cas ,j'étais complètement anéantie pendant 2 ans.
Mes animaux mon aidé à me lever le matin ..heureusement qu'ils sont là au quodidien ! ...et que la vie reprend peu à peu des couleurs,par petites touches..mais pas tous les jours ...
C'est normal d'être découragé,d'avoir les batteries déchargées ,le temps atténu la souffrance mais on ne peut pas oublier ,et c'est tant mieux ,sinon les bons souvenirs disparaissent aussi .
Les bons moments reviendront..amicales pensées :) :)
Bonsoir Magy,
As-tu passé un bon WE ?
Pensée amicale
Bonjour à tous et toutes.

Je suis chez ma fillotte en Hongrie. Nous avons essuyé une tempête et du coup, nous nous sommes retrouvés sans jus pendant presque 3 jours ! Je suis restée sous la couette pour avoir chaud... moralité, ben je me suis bien reposée ! Je ne dis pas que je vais mieux... je dis simplement que mon épuisement est en train de diminuer ! Ma fille était très contrariée parce qu'elle voulait me chouchouter, mais il y avait autre chose à faire ! Allez expliquer à deux petits loups de 5 et 3 ans qu'on ne peut pas jouer dans la chambre parce qu'il n'y a pas de courant, qu'on ne peut pas écouter de musique, qu'on ne peut pas regarder un DVD... et surtout qu'il faut rester couvert à la maison parce qu'il fait 16° ! Et encore, nous ne nous plaignons pas : une maman de l'école a reçu un arbre sur son toit de maison ... Nous n'avons eu aucun dégât ! Juste quelques inconvénients ! Mais ma fille a un bon réseau amical et la solidarité a joué ! C'est super pour elle ! Voilà les nouvelles ! Les petitous sont super... c'est un peu violent de passer de rien à tout ce bruit, cette agitation, mais j'ai 2 mois pour gérer ! Bises à tous et toutes !
Bonjour magiarlili.
tant mieux que toi et ta famille aille bien.
Passe un bon séjour et à bientôt.
Chère Magyarlili,
Votre témoignage me touche car il est tellement semblable à celui de chacun d'entre nous.
Qui n'a pas connu de douleurs intenses, intimes, lève la main...
Nous ne sommes pas différents de notre voisin le plus proche.
J'interviens ici surtout pour parler de l'association que je fais du deuil et des acquis de l'éducation.
Il n'a jamais été écrit dans les textes, ni dans les lois que nous devions toujours être accompagné dans notre vie ? Je suis très fière de penser que beaucoup d'entre nous ont connu de vrais moments de bonheur par rapport à ceux qui n'en n'ont pas eu. Cela reste un capital précieux qu'il ne faut pas abîmer que par des larmes. La vie pour moi reste égale à la mort, un chemin de commencement puis de fin.
Lorsque j'étais enfant, je rêvais de pouvoir mener six vies différentes, j'en suis loin mais l'expérience a fait que j'an ai assumé quelques unes. Désormais je vis une très belle solitude entourée d'enfants et de petits enfants, d'amis tout en restant ouverte à des partages affectifs possibles.
La perfection, on cherche constamment à l'atteindre mais c'est peine perdue. Quand on a une chose, on n'a plus l'autre.
Ce que je vis dans cette solitude, je ne pourrais sans doute pas le vivre dans un couple. Une vraie liberté, un talisman précieux.
Le deuil est nécessaire mais l'homme dispose de telles capacités à vivre heureux qu'il ne faut pas oublier de cultiver nos atouts.
C'est juste un témoignage que je voulais apporter pour dire qu'on peut vivre sereinement en toute circonstance.
Savoir que le bonheur nous a caressé dans la vie pour nous rendre heureux aide bien à le redevenir. Nos proches restent dans le souvenir et la route continue...
cron