Oui ! et aussi ce qui tue ...
c'est qu'il y a des individus qui mélangent tout ... volontairement ou pas !


Tu peux développer ?
mer... je voulais l'effacer ... plus possible !
Non pas vous Sfinx ... bien entendu !
TVB RAS ! :D
sellig54 a écrit : Partager quelques moments, oui, cela peut être magique. Et chacun chez soi ! Et l'amour dans tout cela?

tout a fait et l'amour il est ou?
ca va un moment de vivre cela je suis d'accord mais si il y a le véritable Amour du coeur et bien c'est comme le yjn et le Yang!
Seulame a écrit : La solitude à l'intérieur de soi, ça existe, bien sûr, la solitude affective existe aussi à l'intérieur du couple, cela se voit...
Quand on décide de vivre ensemble, c'est pour des raisons diverses, à chacun les siennes : on ne peut jamais généraliser et c'est tant mieux.
La vie est mouvement, rien ne se crée rien ne se perd et tout évolue, épousons la vie...vivons -la d'abord pour pouvoir en parler ensuite si nécessaire.


Tout a fait juste !
Le débat est à nouveau ouvert sur un sujet récemment développé qui a tourné au quasi pugilat verbal .... C'est incroyable ! :oops: :lol:
:idea: Je suggère que l'on s'en tienne aux CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION autrement et plus communément appelées C.G.U.
Quand une femme et un homme sont bien ensemble, toutes les raisons sont bonnes pour y rester, y compris "sortir les poubelles". Quand une femme et un homme sont mal ensemble, toutes les raisons sont bonnes pour quitter, y compris "sortir les poubelles". Simpliste? Pas tant...
Le CGU est a règle de base qui ne mérite aucunes dérogations :wink: :wink:
TantrikArchambault2017 a écrit : Quand une femme et un homme sont bien ensemble, toutes les raisons sont bonnes pour y rester, y compris "sortir les poubelles". Quand une femme et un homme sont mal ensemble, toutes les raisons sont bonnes pour quitter, y compris "sortir les poubelles". Simpliste? Pas tant...

Très bien vu, TA, et comme tu dis : pas si simpliste. L'exaspération induite par l'autre qu'on ne supporte plus va se manifester par le biais de petits détails dont la somme va justifier la séparation. Mais ces prétextes cachent un mal-être plus profond qui concerne soi-même d'abord, puis soi face à l'autre et soi dans la relation.
On passe alors de duo à duel.
" Sortir les poubelles " : au niveau symbolique, cela pourrait signifier :
vider la poubelle de nos esprits qui contiendrait : les emballages ( les faux-semblant ), les périmés ( les illusions perdues), les non consommés ( les compromis que l'on ne veut pas faire ), les poussières ( les idées fixes qu'on ne veut pas faire évoluer )...On ne vit plus avec l'autre, on vit contre.
Pour vivre avec l'autre, il faut absolument respecter son espace de liberté, son besoin d'isolement parfois et ne pas attendre de l'autre qu'il comble tous nos besoins.
Lorsqu'on a mal vécu une expérience, voire un mariage qui a duré plusieurs années, et qui s'est mal terminé, il est tout à fait normal d'avoir des craintes pour renouveler.

Évidemment, il ne faut pas généraliser. Mais la crainte est là ..

Passer de bons moments, chacun de son côté, et Vivre ensemble, c'est franchir un grand pas.

Une relation, dans laquelle la question cruciale se pose, chacun étant d'un avis différent, ne dure pas, la plupart du temps.

Comment expliquer qu'un grand nombre de femmes préfèrent ne pas "vivre ensemble', et que la majorité des hommes ne soient pas d'accord avec cette façon de voir les suites de la relation ?

Un autre débat.
Victoria écrit:
"Comment expliquer qu'un grand nombre de femmes préfèrent ne pas "vivre ensemble', et que la majorité des hommes ne soient pas d'accord avec cette façon de voir les suites de la relation ?"

"Vivre ensemble" et "cohabiter" sont deux choses totalement distinctes l'une de l'autre!
Pour reprendre le sujet d'origine ......................................
juste une question ...
mais pourquoi ... vouloir vivre sans ?

pas con la question !!!
HS
Oui....tout à fait d'accord. .... :D
La question n'est pas conne mais la réponse est conceptuellement simple. Lorsque l'intimité se transforme en promiscuité, c'est terminé, mieux "vaut vivre sans".

Je dis "conceptuellement" car dans la vrai vie, c'est éminemment complexe et ça n'arrive pas d'un soir donné au lendemain matin. Les insécurités, les routines, les habitudes font que généralement la transformation ne saute pas aux yeux. Des personnes ne le voient jamais; c'est leur visa pour l'enfer.

Ce qui n'empêche pas qu'il n'y a rien de plus merveilleux entre une femme et un homme que l'intimité bien vécue...
c'est le capital Amour mais celui la il y a pas de recette , c'est a chacun de le nourrir , de le cultiver comme sa vie !
bien a nous
Josefa
cron