HIHIHI Jacques , quel humour. Extrait de l'album vinil "que je possède et que je vend d'ailleur"
la génération perdue ...
image.png
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
mayah12 a écrit : @ Amarok : :D . Tu as raison. Le bonheur pour moi, c'est être :
avec la bonne personne, au juste endroit et au juste moment.
Tout le reste n'est que supputations. :wink:


C'est mon ressenti. ....
mayah12 a écrit : @ Bonami : mais oui :D . La 4e dimension est bien là, dans ma tête. J'ai :
les pieds ( bien ) sur terre, la tête dans les étoiles, et le coeur ouvert .
Comme dit Amarok ( j'aime bien son pseudo, il entre dans ma 4e dimension,
le pseudo, hein, mdr ) : ne pas fermer les portes trop vite. :wink:


Laisser faire le temps et se laisser porter...
Même à plus de 50 ans on n'est pas l'abri de cupidon. Et quand on est amoureux l'autre te manque constamment, besoin de le toucher, de le regarder, le sentir,..vivre ensemble est alors une évidence tout en sachant que cette période idyllique ne durera pas. tôt ou tard l'autre devient le perturbateur. Et alors? l'important est de vivre l'instant présent et dialoguer,......personnellement, ayant un sommeil léger le plus dure est de partager ma chambre en permanence.
Vivre à deux ... mais pas à moitié
Citation de Luc Plamondon:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
La solitude à l'intérieur de soi, ça existe, bien sûr, la solitude affective existe aussi à l'intérieur du couple, cela se voit...
Quand on décide de vivre ensemble, c'est pour des raisons diverses, à chacun les siennes : on ne peut jamais généraliser et c'est tant mieux.
La vie est mouvement, rien ne se crée rien ne se perd et tout évolue, épousons la vie...vivons -la d'abord pour pouvoir en parler ensuite si nécessaire.
kanaka a écrit : Même à plus de 50 ans on n'est pas l'abri de cupidon. Et quand on est amoureux l'autre te manque constamment, besoin de le toucher, de le regarder, le sentir,..vivre ensemble est alors une évidence tout en sachant que cette période idyllique ne durera pas. tôt ou tard l'autre devient le perturbateur. Et alors? l'important est de vivre l'instant présent et dialoguer,......personnellement, ayant un sommeil léger le plus dure est de partager ma chambre en permanence.


Je suis d'accord sauf peut-être pour la certitude (que je traduirais par crainte?) que ça ne durera pas...si l'on nourrit bien la relation par des attentions, de la tendresse, cela produirait ses effets dans la durée? si l'autre est encore réceptif bien sûr... :wink:
C est si bon d avoir dans ses bras une personne du sexe opposé :lol:
Oui. ...je suis du même avis. .... :D
Bonjour tous,

Pour ma part, après une expérience sur la vie en couple pas très florissante, suis tout à fait d'accord pour partager les bons moments, le week-end, voyages, une soirée de St Valentin par exemple :D

Tout heureux de nous retrouver pour faire que ce moment, ce jour, ces vacances soient inoubliables. Les vivre comme au premier jour. Quoi de plus beau ! :)

La routine ne plait pas à grand monde .. les charges du quotidien à pas grand monde non plus...

Je ne veux plus penser à Monsieur en train de lire son journal devant un apéro, pendant que Madame prépare le repas, ou autre dans le même style, ... et cela, tous les jours !

Biensûr, il ne faut pas généraliser .. Mais, à tort ou à raison, pourquoi prendre des risques de retomber dans le même piège !
:lol: ! t'esbpas au bon endroit !
@cavalier:
Et mon c.l, c'est du poulet ?

Dis donc, t'est plutôt connu, non ?

Au hasard, mais, il y en a plein :

https://tineye.com/search/802d7601ac34bd6ba12f9b1a20a8202667afc37c/?extension_ver=firefox-1.3.2

Bon, plus sérieux.
La délation (dont on débat beaucoup, en ce moment), consiste a dénoncer de façon anonyme un éventuel brouteur.

Le dénoncer, de façon publique, si il représente un danger, pour les autres utilisateurs, me semble tolérable (Heu ... Tout juste, ça me gêne, quand même, mais, bon).
Au moins, il y a prise de responsabilité, et on assume ses écrits.

(Ce qui me tue, quand même, c'est que des gogos continuent a se faire piéger, au motif de "la détresse sentimentale".).
sfinx1 a écrit : @cavalier:
Et mon c.l, c'est du poulet ?

Dis donc, t'est plutôt connu, non ?

Au hasard, mais, il y en a plein :

https://tineye.com/search/802d7601ac34bd6ba12f9b1a20a8202667afc37c/?extension_ver=firefox-1.3.2

Bon, plus sérieux.
La délation (dont on débat beaucoup, en ce moment), consiste a dénoncer [b]de façon anonyme un éventuel brouteur.[/b]

Mais ne serait-ce pas simplement plutôt ce que l'on devrait nommer ..... "signaler" ..et souvent pour éviter que des personnes fragiles se fassent avoir ?.
et ça bien évidemment que c'est utile pour tous!

Le dénoncer, de façon publique, si il représente un danger, pour les autres utilisateurs, me semble tolérable (Heu ... Tout juste, ça me gêne, quand même, mais, bon).
Au moins, il y a prise de responsabilité, et on assume ses écrits.

et il y a différentes possibilités de "dénoncer" !
- la simple ... par exemple pour les mêmes raisons que ci-dessus,
- la trahison ... encore différente et insupportable !
- la calomnieuse ... qui n'est pas franchement respectable

- et il y a aussi la délation ... totalement méprisable, inspirée souvent par la vengeance, la jalousie ou la cupidité....


(Ce qui me tue, quand même, c'est que des gogos continuent a se faire piéger, au motif de "la détresse sentimentale".).

Oui ! et aussi ce qui tue ...
c'est qu'il y a des individus qui mélangent tout ... volontairement ou pas !
cron