...

Ce n'est évidemment pas mon ver(s) préféré ...

VerDansPomme.jpg




Image (j'ai bien conscience que je suis hors sujet ...)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Beurk!
c'est drôle .... :mrgreen:


@Chlorophylla : tu m'as fait rire ...
bonjour a tous je vais vous livrer une poésie que j ai écris en pensant a un jeune
couple très amoureux l un et l autre et qui ne s échangent pas de mots mes se sont uniquement les yeux les regards échangés qui parlent

A TES YEUX

lorsque penché sur toi , ton visage dans mes mains
je vois ce regard clair, ces yeux émerveillés
je cois voir a mon tour, mes yeux qui sont les tiens
devant toi mon miroir ou je lis ses reflets

tes yeux sont expressifs et remplis de tendresse
parfois un peu rieur,j y vois un grand bonheur
q un torrent de soleil fait d eux des yeux de braises
cette lueur intense me réchauffe le coeur

s ils sont mélancoliques je les vois embués
ce regard triste et pâle est celui de la pluie
qui terni tes doux yeux,et chasse ta gaieté
ton état je le vois car mes yeux sont tout gris

lorsque tu repose et que tes yeux sont clos
ton visage s éclaire a la beauté des songes
mes paupières se ferment, je vais dans ton enclos
ton rêve je le vois, j aime qu il se prolonge

PIERRE l auteur mes amitiés a tous
levain24 a écrit : bonjour a tous je vais vous livrer une poésie que j ai écris en pensant a un jeune
couple très amoureux l un et l autre et qui ne s échangent pas de mots mes se sont uniquement les yeux les regards échangés qui parlent

A TES YEUX

lorsque penché sur toi , ton visage dans mes mains
je vois ce regard clair, ces yeux émerveillés
je cois voir a mon tour, mes yeux qui sont les tiens
devant toi mon miroir ou je lis ses reflets

tes yeux sont expressifs et remplis de tendresse
parfois un peu rieur,j y vois un grand bonheur
q un torrent de soleil fait d eux des yeux de braises
cette lueur intense me réchauffe le coeur

s ils sont mélancoliques je les vois embués
ce regard triste et pâle est celui de la pluie
qui terni tes doux yeux,et chasse ta gaieté
ton état je le vois car mes yeux sont tout gris

lorsque tu repose et que tes yeux sont clos
ton visage s éclaire a la beauté des songes
mes paupières se ferment, je vais dans ton enclos
ton rêve je le vois, j aime qu il se prolonge

PIERRE l auteur mes amitiés a tous


Merci de nous faire profiter de tes poèmes, tu sais que je les apprécie beaucoup !
Moi c'est les vers de terre....
Qu'as tu fait à l'enfant que je t'avais donnée ?


Ce n'est pas le poème en entier .... mais c'est un trés joli poème ...
Giani Esposito – L’arbre de santal



Paroles de la chanson « L’arbre de santal »
chantée par Giani Esposito

1 L’arbre, assailli d’un noir tourbillon de cailloux
2 Se venge en répandant par une douce pluie
3 De belles fleurs, de purs parfums, d’excellents fruits
4 La coquille des mers, quand le plongeur la tue,
5 Lui répond en lui mettant des perles dans sa main
6 Le rocher, que le pic du mineur frappe et brise,
7 L’enrichit de rubis et l’orne de saphirs
8 Le minerai, que fond le feu de la coupelle, pleure
9 Et des gouttes d’or restent quand il n’est plus

c'est beau à en pleurer!
Allez bonjour , on va prendre un vers !

Objets inanimés avez- vous donc une âme
Qui s'attache à notre âme et le plaisir d'aimer .

Alphonse de Lamartine .
Poème de Césare Pavese écrit peu avant son suicide...

La mort viendra et elle aura tes yeux
Cette mort qui est notre compagne
Du matin jusqu'au soir, sans sommeil,
Sourde comme un vieux remord
Ou un vice absurde....
:!: ..."Le métier de vivre"

...Ahhh Zéno...merci pour Pavese !
...pour moi un souvenir désespérant de Pavese l'Italien :
"La terre et la mort"
(que je n'ai aimé qu'une fois adulte !)

.....................................................

...et plus le temps nous fait cortège,
et plus le temps nous fait tourment...
et n'est-ce pas le pire piège
que vivre en paix pour des amants...

(Jacques BREL)

2/3
Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Verlaine, Mon rêve familier
J'adore le passage de ce poème romantique .................... :D :D
Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
Les feuilles
Qu’on foule
Un train
Qui roule
La vie
S’écoule

Guillaume Apollinaire, Automne

Poême que papa adorait me faire réciter ........

Je n'étais qu'au printemps de ma vie
Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Louis Aragon, si bien chanté par Jean Ferrat

https://youtu.be/pgNipiiE1dw
cron