"Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté."

Paul Eluard

J'aime ce poème dont la conclusion est optimiste.
Bonsoir, adolescent j'écrivais ceci a la fin de mes lettres d'amour....
Je voudrais être une larme...
Naître dans tes yeux...
Vivre sur ta joue...
Et mourir sur tes lèvres ...
Mes vers préférés…………..ho, je reste très terre à terre……..
Le lombric…..……..
Car lorsque l'on me mettra en terre……….
J'aurais encore ce plaisir……...d'en avoir un dans le nez……….. :lol:
onyx30 fait toi incinérer :mrgreen: pfffffff . c'est un forum intéressant ....
Encore Apollinaire:

Si je mourrai là-bas... in poèmes à Lou.

Lou si je meurs là-bas souvenir qu'on oublie
-Souviens-t-en quelques fois aux instants de folie
De jeunesse et d'amour et d'éclatante ardeur
Mon sang c'est la fontaine ardente du bonheur
Et sois la plus heureuse étant la plus jolie

Ô mon unique amour et ma grande folie


J'entends la voix de Jean Ferrat
Je sais, Patrick, mon humour, tu n'as pas l'air d'apprécier.
Mais seul ici je ne reconnais qu'un texte en vers, celui qu' a cité Zéno.
Ton texte certes joliment dit, n'est que de la prose, autrement dit poème.
Serais - tu comme monsieur Jourdain, qui fait de la prose sans le savoir ? :roll:
Dans une terre grasse et pleine d’escargots
Je veux creuser moi-même une fosse profonde,
Où je puisse à loisir étaler mes vieux os
Et dormir dans l’oubli comme un requin dans l’onde.

O vers! noirs compagnons sans oreille et sans yeux,
Voyez venir à vous un mort libre et joyeux;
Philosophes viveurs, fils de la pourriture,

A travers ma ruine allez donc sans remords,
Et dites-moi s’il est encore quelque torture
Pour ce vieux corps sans âme et mort parmi les morts !

Le Mort joyeux
C .Baudelaire
Vivez si m'en croyez, n'attendez à demain
Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie
Pierre de Ronsard.
Car
il est bien court le temps des cerises
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles.
Très ancien , mais si vrai encore !!!
Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !

L'isolement
Poéme d'Alphonse de Lamartine

Bonne fin de journée
Cath
Qui a mieux chanter l'amour qu' Aragon?
Il n'aurait fallu qu'un moment de plus pour que la mort vienne,
Mais une main nue alors est venue qui a pris la mienne...
Je me chante presque chaque jour ce merveilleux poème
admirablement mise en musique par Léo Ferré.