...

Contrôle de gendarmerie ...

Un gendarme à moto arrête un gars pour excès de vitesse manifeste.

• Monsieur, pourrais-je voir votre permis de conduire, s’il-vous-plaît ?
• Je n’en ai plus. On me l’a retiré il y a des mois après cinq infractions graves.
• Puis-je voir les papiers du véhicule ?
• Je ne sais pas. Ce n’est pas ma voiture, je l’ai volée.
• Ce véhicule est volé ??
• C’est exact. Mais maintenant que j’y pense, j’ai cru voir des papiers dans la boîte à gants, quand j’y ai rangé mon revolver.
• Il y a un revolver dans la boîte à gants ???
• Oui, Monsieur. C’est là que je l’ai mis quand j’ai tué cette femme et pris sa voiture.
• Vous ... vous avez tué la propriétaire de cette voiture ??
• Oui, Monsieur. Le cadavre est d’ailleurs encore dans le coffre.
• Le ... le cadavre est dans ... le coffre ??!?
• Oui, Monsieur.

Le gendarme recule de deux pas, empoigne sa radio et appelle des secours, qui arrivent vite fait, encerclant la voiture.
Un officier s’approche du conducteur.
• Puis-je voir vos papiers, Monsieur ?
• Voici.
• Les papiers sont en ordre.
• Puis-je voir les papiers du véhicule ?

Le conducteur ouvre la boîte à gants, les 10 tireurs d’élite entourant la voiture, épaulent. Le conducteur sort les papiers. Il est bien le propriétaire de la voiture.
L’officier, jetant un œil dans la boîte :
• Vous n’avez pas d’arme ?
• Non, Monsieur.
• Voulez-vous sortir de votre voiture, sans mouvement brusque, et ouvrir votre coffre ?
Le conducteur sort. Ouvre le coffre. Qui est vide. Évidemment.

• Je ne comprends pas, Monsieur, il m’a été rapporté que vous conduisiez, sans papiers, cette voiture volée après avoir tué sa passagère au moyen d’une arme cachée dans la boîte à gants, et dont le corps se trouvait dans le coffre ...
• Et je suppose que le type qui vous a raconté cela vous a dit aussi que je roulais trop vite ?

--------------- Image
...

Un drôle de pêcheur !

Il pleuvait à verse ce jour-là, et une grande flaque s’était formée
devant la Winstub d’Oberschaeffolsheim le Haut.
Un vieillard alsacien était là, sous la pluie,
avec une canne et une ficelle pendue dans la flaque.

Un touriste, parisien de surcroît, touché par ce qu’il voyait,
l’approcha et lui demanda ce qu’il faisait là, sous cette pluie battante :
• « Je pêche », répondit le vieil alsacien, tout simplement.

Pauvre bougre, pensa le brave touriste parisien,
qui invita aussitôt le vieillard à l’accompagner dans la Winstub
pour se sécher au chaud et prendre une boisson.

Alors qu’ils buvaient leur Gewurtztraminer à petites gorgées,
le gentil touriste, pensant faire plaisir au vieillard,
lui demanda, un peu ironique :
• « Et alors, vous en avez attrapé combien, depuis ce matin ? »

• « Vous êtes le huitième » répondit l'alsacien, avec un grand sourire ...

------------------------- Image
...

Micmac au macdo ...

Un homme cagoulé entre revolver au poing
dans un célèbre fast food, avenue des Champs Elysées.
• La caisse, vite !
Imperturbable, la serveuse lui répond :
• Sur place ou à emporter ?
---------- Image
...

... bientôt les vacances ...

https://i.pinimg.com/originals/df/86/c6 ... c83008.jpg
... il n'a pas tort ... et c'est réciproque ...

Image
...

Hep taxi !

Un monsieur prend un taxi avec un petit garçon. Sur le parcours,
le véhicule emprunte une rue mal famée tout au long de laquelle
des prostituées arpentent le trottoir.

• Qui c’est, les dames ? demande le gamin.
• Je ne sais pas, répond le père gêné. Je ne les connais pas ...
• Ce sont des putains, dit le chauffeur.

• Qu’est-ce qu’elles font là, les putains ?
• Elles tapinent, dit le chauffeur.
• Ça veut dire qu’elles attendent leur mari, ajoute précipitamment le père.

• Ah ! Elles ont un mari ?
• Elles en ont même plusieurs par jour, ricane le chauffeur.

• Alors, si elles ont beaucoup de maris, elles ont beaucoup d’enfants.
Dis, papa, que font-ils quand ils sont grands, les enfants de putains ?
• Ils deviennent chauffeurs de taxi, mon chéri.

----------------------- Image
...

... période bien lugubre ...

https://cdn-s-www.leprogres.fr/images/D ... 500722.jpg

Image