CHRISTELLINE a écrit : Bonjour à toutes et tous,

J'ai envie de vous faire partager quelques recettes végétariennes dont vous ne soupçonnez peut-être pas la richesse et la saveur :

Pour cette recette de champignons "façon grecque", qui est très simple (et même connue), il faut, entre autres, un ingrédient particulier : de la levure de bière maltée (en magasin biocoop généralement)
Ingrédients : quelques champignons assez gros à couper en lamelles ;
des oignons coupés en très petits morceaux ; quelques rondelles de cornichons ; une cuillère à soupe de vinaigre de cidre ; une ou 2 tomates épépinées, vidées de leur jus et coupées en très petits morceaux ;  du curcuma (en poudre) mélangé à une belle gousse d'ail (je l'écrase grâce à un appareil spécial pour l'ail), de l'huile d'olive et du poivre noir ; de la sauce tomate aux poivrons en bocal (LIDL) (ou de la purée de tomates) ; une cuillère à soupe de levure maltée. 

- Préparer le curcuma (+ ail, huile, poivre) 
- mettre les champignons préalablement lavés (ou bien essuyés) sans épluchage
- ajouter le vinaigre
dans un saladier
 Mélanger...attendre un peu avant de mettre les autres ingrédients. 
Couvrir d'un film plastique, mettre au réfrigérateur.
Ne pas trop attendre ni faire trop de restes car un phénomène de "cuisson" naturelle par le vinaigre fait qu'un liquide occasionné par les champignons apparaît au fond du saladier.

Bon appétit.

 
CHRISTELLINE a écrit :
CHRISTELLINE a écrit : Bonjour à toutes et tous,

J'ai envie de vous faire partager quelques recettes végétariennes dont vous ne soupçonnez peut-être pas la richesse et la saveur :

Pour cette recette de champignons "façon grecque", qui est très simple (et même connue), il faut, entre autres, un ingrédient particulier : de la levure de bière maltée (en magasin biocoop généralement)
Ingrédients : quelques champignons assez gros à couper en lamelles ;
des oignons coupés en très petits morceaux ; quelques rondelles de cornichons ; une cuillère à soupe de vinaigre de cidre ; une ou 2 tomates épépinées, vidées de leur jus et coupées en très petits morceaux ;  du curcuma (en poudre) mélangé à une belle gousse d'ail (je l'écrase grâce à un appareil spécial pour l'ail), de l'huile d'olive et du poivre noir ; de la sauce tomate aux poivrons en bocal (LIDL) (ou de la purée de tomates) ; une cuillère à soupe de levure maltée. 

- Préparer le curcuma (+ ail, huile, poivre) 
- mettre les champignons préalablement lavés (ou bien essuyés) sans épluchage
- ajouter le vinaigre
dans un saladier
 Mélanger...attendre un peu avant de mettre les autres ingrédients. 
Couvrir d'un film plastique, mettre au réfrigérateur.
Ne pas trop attendre ni faire trop de restes car un phénomène de "cuisson" naturelle par le vinaigre fait qu'un liquide occasionné par les champignons apparaît au fond du saladier au bout d'un certain temps.  Bon appétit.

 
(pour 6 personnes) : -
- 2 fromages de chèvre frais
- 300 g de betterave rouge cuite
- sel
- poivre moulu
- basilic en tige
- huile d'olive
Préparation de la recette :
Dans un bol, mélangez les fromages de chèvres et deux cuillères d'huile d'olive afin d'obtenir une crème onctueuse. Salez et poivrez.
Coupez les betteraves en lamelles.
Tapissez avec un film alimentaire transparent 4 ramequins en le laissant dépasser largement.
Alternez une couche de chèvre avec une couche de betterave. terminez par la betterave.
Fermez le film alimentaire et tassez de façon à rendre compacte la préparation. Mettez au réfrigérateur minimum 2 h.
Pour le nappage, mixez le basilic et l'huile d'olive.
Démoulez les ramequins et nappez avec la sauce au basilic et décorez avec des feuilles de basilic fraîches.
merci pour les recettes , je note , bonne journee a vous
Ca m'a l'air appétissant, Héolienne.

Bisous de Strasbourg (si tu te souviens encore de moi).

Danièle
tiens à midi j'ai fait des champignon farcis au pesto

J'ai préparé mon dernier pesto de la saison pour congélation et avec "les fonds de tiroir" j'ai farçi des champignons

Pesto :
50 gr de pignons 1 plant de basilic
1 portion de parmesan vieux 
 1 goussse d'ail
Huile d'olive

Mixer ensemble l'ail émincé et dégermé, les pignons, le basili et le parmesan râpé 
Ajouter par petites touches l'huile d'olive tout en continuant de mixer jusqu'à obtenir une pâte onctueuse pas huileuse  

Prépa champignons :
mettre le four à chauffer thermostat 7 (210°C)
Eplucher le champignons, les équeuter  
Mettre une cuillère à café rase de pesto
un peu de fromage râpé par dessus (pour gratiner)  

Enfourner, 10 mn 1/4 d'heure 
Servir immédiatement 
Recette de la dinde au whisky:

Acheter une dinde d'environ 5 kg pour 12 personnes, une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive et des bardes de lard.
Barder la dinde de lard, la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.
Faire bréchauffer le four, thermostat 7, pendant 10 minutes.
Pendant ce temps là, se verser un verre de whisky.
Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.
Se verser 2 verres de whisky et les boire.
Mettre le therpostat à 8 après 20 binutes, pour la saisir.
Se berser 3 verres de whisky.
Après une debi beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.
Brendre la vouteille de biscuit et s'enfiler une bonne rasade derrière la bravate- non - la cravate.
Après une demi heure de plus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de borte du bour et rebourner- non - revourner- non - recourner- non - enfin mettre la guinde dans l'autre sens.
Se pruler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.

Essayer de s'asseoir sur une putain de chaise et se reverdir 5 ou 6 whisky de verres ou le contraire, je sais blus.

Laisser buire - non - luire - non - cuirre - non - ah ben si, cuire, bandant 4 heures.

Et hop 5 berres de plus. Ca fait du bien par où ça passe.

R'tirer le four de la dinde.

Se rebercer une bonne goulée de whisky.

Essayer de sortir le bour de la saloperie de pinde de nouveau, parce que ça a raté la première fois.

Rabasser la dinde qui est tombée bar terre. L'ettuyer avec une saleté de chiffon et la foutre sur un blat, ou sur un clat, ou sur une assiette. Enfin, on s'en fout......

Se peter la gueulle à cause du gras sur le barrelage, ou le carrelage, de la buisine et essayer de se relever.

Décider que l'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.

Ramper jusqu'à son lit et dorbir toute la nuit.

Le lendemain matin, manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise et, pendant le reste de la journée, nettoyer le bordel mis la veille dans la cuisine.
Pascal,
Je regrette qu'il n'y est pas la possibilité de noter comme sur le blog donc je le fais ici en commentarie
+1 :D  
Edel13 a écrit : Je regrette qu'il n'y est pas la possibilité de noter comme sur le blog


Moi aussi, mais par pitié pas la guéguerre des PEB ;)
Pascal j'ai adoré ta recette lol
MDR avec la recette de Pascal ;)

J'aime aussi, par Boris Vian, la recette de l'andouillon des îles au porto musqué :

Prenez un andouillon que vous écorcherez malgré ses cris. Gardez soigneusement la peau. Lardez l'andouillon de pattes de homard émincées et revenues à toute bride dans du beurre assez chaud. Faites tomber sur glace dans une cocotte légère. Poussez le feu, et sur l'espace ainsi gagné, disposez avec goût des rondelles de ris mitonné. Lorsque l'andouillon émet un son grave, retirez prestement du feu et nappez de porto de qualité. Touillez avec une spatule de platine. Graissez un moule et rangez le au four pour qu'il ne rouille pas. Au moment de servir, faites un coulis avec un sachet de lithiné et un quart de lait frais. Garnissez avec les ris, servez et allez-vous en.
Plus sérieusement, extrait du remarquable Livre de Cuisine de Mme E. Saint-Ange (Larousse 1927), quelques conseils pratiques rédigés dans une langue admirable, qui m'ont été très utile pour les soufflés.

"Ce n'est point tout d'avoir obtenu des blancs montés en neige ferme et résistante. Il faut encore, pour que l'effet se retrouve dans la préparation à laquelle ils sont destinés, qu'ils y figurent en l'état après leur mélange.
Les livres et recettes de cuisine recommandent bien de procéder à ce mélange "avec précaution, pour ne pas écraser les blancs" ; mais il est exceptionnel que la façon de s'y prendre soit donnée. Or, jamais une personne non initiée aux choses professionnelles de la cuisine ne la trouverait d'elle-même, si simple soit-elle dans la réalité.
Tout d'abord, ayez une spatule en buis, large et mince, ou à défaut une grande carte de visite un peu ferme. S'il s'agit d'une substance ou composition plus lourde que les blancs, comme par exemple la bouillie d'un soufflé, le riz ou la semoule d'un pouding, la pâte d'un gâteau, procédez ainsi :
Avec la spatule, déposez les blancs sur la composition à laquelle ils doivent être incorporés. Coupez ensuite le tout avec la spatule, de façon à passer sous la composition en la retournant pour la ramener sur les blancs (...) De la main gauche, faire tourner devant vous, de gauche à droite, le récipient (et) de nouveau, enfoncez la spatule (...) de la façon dont vous couperiez une tranche de gâteau, à gauche de la précédente.; et de nouveau ramenez et rejetez dessus ce qui était dessous ; ce mouvement (...) est le seul qu'on doive pratiquer ; et il faut s'y livre à grands coups larges, réfléchis, mais rapides, en rayonnant du centre vers les bords (...) Toute autre manœuvre aurait pour effet d'écraser les blancs (...).
Quand les blancs doivent être mélangés à une substance plus légère (...) on procède exactement avec les même mouvements, mais en intervertissant les positions, c'est-à-dire que là ce sont les blancs que l'on place dessous et la substance plus légère dessus."

Non seulement ce bouquin archaïque est un régal du point de vue du style, mais... ça marche !
@Phil , excellent la recette de Boris , je ne sais quel morceau de Jazz il aurait écouté en la préparant.
Je vous donne ici la recette du confit de canard telle que je la pratique, c'est très facile, pas cher , et ça fait quand même son effet.
En général , je la pratique pour les fêtes de fin d'année , donc je la commence début du mois de Décembre.
Se procurer 8 a 10 cuisses de canard entières , et de la graisse d'oie ( 2 boites de 1 kg)
La veille , je frotte les cuisses (ouch ...) ail , sel poivre , et je laisse au frigo la nuit.
Le lendemain je place mes cuisses (enfin celles des canards ) à la verticale , l'os vers le haut et le plus serrées possibles .( ça commence a être drôle).
Je coule entre les interstices de la graisse d'oie jusqu’à les recouvrir ( les cuisses ) .
Le petit plus : je mets dans le fond quelques gésiers de volaille , qui me serviront a agrémenter une salade ultérieurement .
Laisser cuire 2 heures à feu très doux (aprés le commencement de l'ébullition).
Éteindre (j'allais confondre avec étreindre) .
Laisser figer.
Et on met a la cave ou au pire au frigo, 15 jours 3 semaines.
Le jour du délit , on réchauffe à feu doux , on égoutte les cuisses et on les fait croustiller dans une poêle .
NE PAS JETER LA GRAISSE D'OIE
La garder et , notamment s'en servir pour faire revenir quelques pommes de terres avec des gousses d'ail non épluchées.
Prévoir un petit moment pour repeindre la cuisine (parce que la graisse d'oie ...)

La prochaine fois je vous dit comment je m’y prends a l'avance pour l'entrée : les coquilles Saint Jacques
heolienne85 a écrit : (pour 6 personnes) : -
- 2 fromages de chèvre frais
- 300 g de betterave rouge cuite
- sel
- poivre moulu
- basilic en tige
- huile d'olive
Préparation de la recette :
Dans un bol, mélangez les fromages de chèvres et deux cuillères d'huile d'olive afin d'obtenir une crème onctueuse. Salez et poivrez.
Coupez les betteraves en lamelles.
Tapissez avec un film alimentaire transparent 4 ramequins en le laissant dépasser largement.
Alternez une couche de chèvre avec une couche de betterave. terminez par la betterave.
Fermez le film alimentaire et tassez de façon à rendre compacte la préparation. Mettez au réfrigérateur minimum 2 h.
 Pour le nappage, mixez le basilic et l'huile d'olive.
Démoulez les ramequins et nappez avec la sauce au basilic et décorez avec des feuilles de basilic fraîches.


Merci "Héolienne" pour la recette, cela a l'air excellent...je vais tenter !
annemarie80 a écrit : recette ww filet mignon au maroilles pour 4 personnes 400 g de filet mignon 2cc d huile 1 oignon 50ml de vin blanc 100 g de creme allegee a 5% 70 g de maroilles

couper le filet mignon en morceaux dans une sauteuse faire chauffer l huile et y faire revenir l oignon ?ajoutez les morceaux de viande et laisser dorer 5 mn en remuant avec une spatule

versez le vin blanc , salez legerement et poivrer ,couvrir et laisser cuire 10 mn ,ajoutez la creme,le maroilles coupe en petit morceaux et laisser fondre quelques minutes sur feu doux ,melanger et servir aussitot bon appetit



le maroilles est gras , on est plus à cela prêt!!crème à 5%pour se donner bonne conscience , sûrement !!bon appétit !!!