http://youtu.be/noL_ceeZ3xU
 

http://youtu.be/v8dQ1nVtgKo

Je vous invite , si vous ne l'avez pas vu, à visionner ces deux parties de l'émission d'hier soir...
Et vous en ferez , pour vous, ce que vous voulez!  
Bonne journée ... 
Entre les kilos que j'ai pris depuis l'adolescence, et ceux que j'ai perdu, je trouve un résultat en Tonnes!

 J'ai été franchement interpellée par le courage de ces médecins qui veulent se mesurer, en toute sincérité, aux sociétés commerciales qui s'enrichissent sur la préoccupation de nos sociétés modernes: l'obésité.

 C'est une maladie. Et reconnaître l'influence des technologies modernes et les comportements face à l'alimentation est un combat que j'espère " pas perdu d'avance"!!!
J'ai apprécié le travail fait autour de la déculpabilisation qui fait des ravages dans bien des domaines et qui est cyniquement utilisée par le système.
pour travailler dans un domaine qui touche l'alimentation : les marques "font" ce que le consommateur demande et malheureusement même si c'est mauvais pour lui ! Leur préoccupation première étant de "faire du chiffre", le reste...
Autour de moi très peu de femmes cuisinent et par forcément par manque de temps, c'est ce qui a engendré ce gigantesque choix de plats préparés remplis d'éléments qui font grossir !
Les enfants réclament Mac Do... En Crète il n'y avait pas de service cardio vasculaire jusqu'au jour où un Mac Do est venu s'installer.
Si on mangeait uniquement "notre" cuisine faite de produits frais, de saison, et variée nous n'aurions pas cette vague de personnes obèses et les enfants sauraient reconnaître les légumes, les poissons, etc...
Ce n'est pas juste un manque de temps, c'est avant tout le désir et la volonté de manger sain et équilibré.
On peut parfaitement avoir une famille, des enfants, une grande maison à entretenir, un jardin, un travail qui vous occupe de 6h30 à 19h et leur servir de bons repas. Mais c'est juste mon point de vue :wink:
tu as raison ,mimosa
on peut avoir une famille,enfants ,maison,jardin et trouver le temps pour leur cuisiner des repas
equilibres,je l'ai fait pendant 30 ans et meme passer tout mon dimanche a cuisiner pour avoir les repas
prets de la semaine
maintenant c'est termine, je suis seule et oui j'achete des plats prepares, je ne cuisine plus sauf
lorsque je recois et j'y passe meme la journée avec plaisir
je fais juste attention a ce que j'achete en plats prepares,mais c'est surtout poissons,legumes il n'y a pas que du mauvais dans ce tout pret et c'est surement mieux que mac'doc 
francou340 a écrit : tu as raison ,mimosa
on peut avoir une famille,enfants ,maison,jardin et trouver le temps pour leur cuisiner des repas
equilibres,je l'ai fait pendant 30 ans et meme passer tout mon dimanche a cuisiner pour avoir les repas
prets de la semaine
maintenant c'est termine, je suis seule et oui j'achete des plats prepares, je ne cuisine plus sauf
lorsque je recois et j'y passe meme la journée avec plaisir
je fais juste attention a ce que j'achete en plats prepares,mais c'est surtout poissons,legumes il n'y a pas que du mauvais dans ce tout pret et c'est surement mieux que mac'doc 



Et mieux que les sandwichs bourrés de mayonnaise qu'on trouve dans le commerce, alors qu'un sandwich bien préparé fait partie de l'alimentation équilibrée.
d'accord avec toi anja
un bon sandwich maison c'est bon 
Il n'y a pas que la nourriture évoquée dans les documentaires.
Depuis longtemps, en ce qui concerne les enfants obèses, ils tirent la sonnette d'alarme sur le manque d'activité physique mais maintenant , avec les neurosciences, l'influence du cerveau qui reconnaît ou non la satiété ...
 L'exemple des personnes au cinéma est très parlant... Avoir le cerveau concentré sur la télé ou l'ordi ou la tablette et manger en même temps, même une salade  , a une influence néfaste sur l'attitude alimentaire.
La femme qui perd quinze kilos en un an est convaincante quand elle dit bien haut qu'elle n'a pas suivi de " régime" mais a changé d'attitude et d'habitudes!
Je veux bien encore en perdre mais je ne veux plus qu'on me les ramène :lol:  
Je me méfie... beaucoup des plats industriellement préparés et je n'en achète pratiquement jamais, 
nez en mois, comme dit la camarde:

Je constate, pourtant, par moments 
Que j'arrive au point ou je prends
Plus de plaisir à préparer
La tortore qu'à la manger;

Mais quand, pour les potes, on mijote
Quelque plat pour réjouir leur glotte
Le plaisir de faire est doublé
De la conviviabilité;

Passer un moment entre amis
Tous autour d'un plat réunis,
Pour se régaler en mangeant,
Pour refaire le monde en parlant
Est un plaisir de gourmand ! 
C'est assez sidérant la naïveté des gens devant tous ces régimes miracles qui bien sûr sont tous voués à l'échec. Au début cela fonctionne mais après il y a du relachement et on reprend du poids, on devient même plus grosse qu'avant. J'ai eu beaucoup d'exemples autour de moi. On veut maigrir mais on aime manger, cherchez l'erreur.
Mon régime sans régime : je mange un peu de tout, et de tout un peu. Je cuisne comme ma maman, très simplement et je ne connais même pas les plats cusinés surgelés. Pas besoin de me peser j'ai le même poids que quand j'avais 18 ans et j'habille toujours du 38-40.
Bon courage à celles qui croient aux vendeurs de régimes minceurs.
plutot que de t'en prendre a celles qui font des regimes felicites toi de ne pas avoir a en faire et de faire le meme poids qu'a tes 18 ans toutes les femmes n'ont pas cette chance   :mrgreen:
Facteurs de surpoids: devoir manger en cinq sept au self, à la cantine; pour les femmes, prise de pillule très dosée dans les années soixante, grossesses mal suivies avec prise de poids trop importante, pour nous tous: travail de nuit, stress, méconnaissance de ce qui nous convient ou pas selon notre nature dans le domaine de l'alimentation. Les conseils de l'ayurvédique m'ont beaucoup aidée à faire mes propres choix, et sans me restreindre.Pour ce qui concerne cette dernière question, Voir ce qui concerne les doshas si cela vous intéresse.
anja , quels sont les conseils de l ayurvedique n, je ne connais pas ?
personnellement j ai cuisiné tout ce que je manges mais c est un plaisir de faire mon marché et de cuisiner meme que pour moi
douceur15 a écrit : anja , quels sont les conseils de l ayurvedique n, je ne connais pas ?


Justement il n'y a pas de consignes générales, mais des types d'aliments qui sont censés être adaptés à chacun en fonction de leur "dosha" dominant. Comme en médecine chinoise, l'idée est de renforcer ou de rétablir un équilibre... ce qui me chiffonne un peu du point de vue diététique, c'est que ces types ne sont pas basés sur la composition des aliments, mais sur les saveurs.
Patrice45 a écrit :
douceur15 a écrit : anja , quels sont les conseils de l ayurvedique n, je ne connais pas ?


Justement il n'y a pas de consignes générales, mais des types d'aliments qui sont censés être adaptés à chacun en fonction de leur "dosha" dominant. Comme en médecine chinoise, l'idée est de renforcer ou de rétablir un équilibre... ce qui me chiffonne un peu du point de vue diététique, c'est que ces types ne sont pas basés sur la composition des aliments, mais sur les saveurs.


Bonsoir Patrice,

Il existe des tisanes amères à l'Ile Maurice, qui doivent exister en Inde également, pour faire baisser le diabète qui est un véritable fléau national, et ça marche de manière efficace pour le dosha kapha. La diététique, selon   les types, est basée aussi sur le chaud et le froid, sur le choix des boissons, de même il existe des listes de fruits et légumes qui permettent de varier les menus au maximum, selon les doshas, et qui sont d'une sélection plus compliquée que celle des saveurs fondamentales, du moins il me semble. Qui croirait que l'aubergine augmente la glycémie? C'est pourtant une réalité.
cron