En tant que parents sommes nous responsables des " choix " ( professionnels / sentimentaux / amicaux ) de nos enfants ,voire de leurs erreurs éventuellement....dans ces domaines , à votre avis...
Il n'y a pas longtemps l'une de mes filles m'a dit ,quoi que tu pouvais me dire où faire ( morale) à l'adolescence , je ne t'ecoutais même pas ...( rien à f ...) ça fait plaisir à entendre ( sourire)
Comme quoi , à quoi bon , que l'on se décarcasse , hein ..
Et vous qu'en pensez-vous !!
On est responsable de leur donner les moyens d'avoir des choix à faire (ca ne va pas de soi) , pas forcement qu'ils fassent le bon , mais qu'ils aillent au bout de leurs envies et de leurs convictions .
Le reste ... ça les regarde ...
Je suis en plein dedans .
Ou plutôt eux .
En tant que parents sommes nous responsables des " choix " ( professionnels / sentimentaux / amicaux ) de nos enfants ,voire de leurs erreurs

Pour moi, non.
Plus à nos ages.
On a fait le mieux que l'on ai pu, pendant longtemps.
Quand ils ont passé la trentaine, désolé, mais ... Non, je ne me sens plus concerné par leurs choix.
Sinon, j'assimilerai cela à de l'ingérence.
À nous de donner les armes pour faire le meilleur choix, mais ce choix leur appartient. Les miens sont largement adultes.
D'accord avec membri....faut pas les surproteger....ce sont des adultes...
Mais restent pour toujours nos enfants!!
Parfois leur choix nous déplaît mais il doivent assumer....et nous nous tairent..sourire ;)

Ebbie
Leur donner les moyens ,oui ( de ceux que l'on a ) déjà ...
Et les armes ,ce sont les nôtres ,pas obligatoirement les bonnes pour eux , pour faire le meilleur choix ,rien ne dit que cela sera le bon ,seul l'avenir le dira .... surtout à notre époque !!
Quel étudiant ne se cherche pas ( sa voie) ils ne sont pas toujours sûr d'eux... parfois pour certains , et notre avis ne les intéresse pas , cause toujours ( maman/ mamie)??
Par contre ,si erreur de leur part il y a , je ne me sens pas concerné du tout ,mais parfois l' on voudrait bien nous faire porter le chapeau , alors je sors l'artillerie ( carte sur table ) ...
Comme l'on dit , c'est le plus morveux qui se mouche ... oups
Très intéressant.
Mais la majorité n'est pas la maturité.

Il y a le coeur, la raison et le pénal...

Et, de toute façon, qu'ils nous demandent ou pas notre avis quant à leurs choix, à leurs yeux nous auront toujours une part de responsabilité !
...peut-être parce que depuis la fin du patriarcat nos enfants jeunes ou adultes attendent de nous des preuves de ce que nous avançons ou prescrivons!

Avant, la parole classiquement paternelle devait apporter la "Bonne parole".
La fonction de père leur donnait une autorité et une place ou la parole était entendue, quelle que soit leur chemin de vie.
Les pères n'avaient aucun compte à rendre.

Aujourd'hui, nos enfants nous veulent comme des témoins : des gens dont la vie ressemble à ce qu'ils disent !
Dès qu'ils savent aligner trois mots nous leur donnons la parole !...et regardez avec quelle solennité ils la prennent !...épatants !

Choisir c'est grandir. Et ils grandissent vite !

Or nous ne sommes que des humains, et nos paroles ne ressemblent pas toujours à nos actes !

Quelles qu'ont été ses erreurs, un père "sale type" pouvait dire à ses enfants même adultes de bien se comporter et leur donner des conseils (ordres ?) à suivre !
...désormais il faut une cohérence pour avoir une quelconque autorité ou vue sur leurs choix.

Les enfants adultes exigent l'égalité.
Sans s'en rendre compte l'homme a fait un sacré chemin !

...et c'est tant mieux...tout évolue...et nous n'aurons pas à culpabiliser s'ils choisissent mal !
Il faut qu'ils fassent leurs propres erreurs !

Cela n'empêchera pas des parents aimants d'aider leurs enfants le moment venu !

Dans ce contexte, peut on vraiment parler de responsabilité parents-enfants ?

Chayonne ;
_20190625_194542.JPG

:P bonne analyse !!
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
À partir du fameux : « l’éducation, c’est l’exemple « ... j’ai envie de citer Jacques Chirac : »Un chef , c’est fait pour cheffer « 
responsable de mes actes
chaque personne assume ses responsabilités
quand a chirac il n a pas fait grand chose
la biere et les femmes ...
14 ans de perdu.... :(
Je viens d'arriver dans le Club.
Bonjour Carakass, bonjour à tous.
J'ai qq pensées à partager sur ce sujet intemporel. Très jeune je me suis posée cette question en permanence : si j'ai tout fait, si même je suis une bonne mère, est-ce que je suis RESPONSABLE... Que la panique et angoisses.. Là, aujourdhui j'ai trouvé mon équilibre et ne me culpabilise plus, même si j'ai pas " tout fait". En faite j'ai compris et bien enregistré dans ma tête que dans cette vie personne n'appartient à personne. L'âme et le monde interieur de nos enfants ne nous appartiennent pas, mais nous...sommes toujours en train de gérer... Une fois lâchée cette envie d'imposer notre façon, les choses se gèrent eux-mêmes: ce que doit passer-passe.
Il ne s'agit surtout pas rester indifférent, au contraire. On est RESPONSABLE donner à nos enfants tout notre amour au long de toute la vie et leurs transmettre nos expériences et savoir-faire (comme les animaux apprennent ces petits).. leurs montrer les repers. C'est dur, defois un sacrifice. On récolte ce qu'on sème.. Et soyons patient à l'adolescence, avec l'explosion des hormones on peut rien, juste faire confiance à l'amour qu'on donne.
"Lâcher et accepter" m'a permis resoudre beaucoups d'autres problèmes relationnels ou pas.

PS. Tous çà n'est que mon propre avis, pas plus