Que pensez vous de ce type de retraites de certains privilégiés ? 
La même chose que des promotions pour incompétence dans la haute fonction publique... et de la légitimité d'un taux d'imposition "confiscatoire" pour les revenus les plus scandaleux.
Vu les écarts, il n'y aurait aucun difficulté à en déterminer le seuil sans léser ceux qui ont des revenus simplement "confortables" (l'impôt sur la "fortune", c'est-à-dire en fait sur le patrimoine, étant à mon avis une belle imbécillité).

Mais ces indemnités ne sont que la partie visible de ce qui unit une "caste" qui fréquente les mêmes clubs, participe aux mêmes cercles, envoie ses gamins dans les mêmes établissements, et s'attribue petits services, avantages en nature, recommandations personnelles pour des postes-clés, qui ne sont que des "renvois d'ascenseur".

Ce n'est pas un "complot", certes, c'est juste la solidarité spontanée, tacite et plus ou moins occulte de "l'élite" politique et financière, pas organiquement différente d'une mafia.
apres on s'étonne qu'ils aient tous le melon :mrgreen: :arrow:
Non la lutte des classes n'est pas morte .. Mais hélas, seule la classe dirigeante est organisée  :mrgreen:
a ce que l'on lit sur ce peu de posts , je suis bien de ton avis , TITO !

Quand aux primes pour incompétence , jamais eu , ni entendu parler, il existe des devins ! lol!! :arrow: :arrow: :arrow:
Je n'ai jamais parlé de primes, mais de promotions. Ex un directeur de la P.J. un peu compromis qui se retrouve préfet, ou un schéma similaire..
TitoFuente a écrit : Non la lutte des classes n'est pas morte .. Mais hélas, seule la classe dirigeante est organisée  :mrgreen:

Content que l'on parle de "lutte des classes". Depuis des décennies ce "concept" est battu en brèche par les dirigeants de droite et abandonné par une certaine gauche ainsi que par certains syndicats, sociologues etc... abondamment relayés par les médias. Un concept qui à leurs oreilles connote trop réviolution, dictature du prolétariat, communisme, soviets etc...
Reste que la lutte des classes est toujours d'actualité même si l'on n'ose plus utiliser cette expression!
Quand on pense qu'on a passé à la trappe un sociologue comme Pierre Bourdieu!!!! Trop marxiste sans doute... :mrgreen: à lire et relire 'les Héritiers" avec Passeron et "de la Distinction"..
Le concept s'est effectivement évaporé suite aux allégation de certains "philosophes" new look et représentants de la bourgeoisie qui l'ont proclamé "dépassé", mais les citoyens de bonne foi n'en saisissent pas toute la dimension, n'y voient que la (molle) résistance ouvrière, ou les perspectives révolutionnaires, comme l'abolition du salariat et du patronat, encore inscrits dans le programme de certains partis et syndicats.
C'est oublier que la lutte des classes s'exerce dans les deux sens, que la violence qui s'exerce à travers les licenciements, le grignotage des acquis sociaux, la remise en cause du droit du travail et du droit de grève, le sabotage de l'école publique relèvent également de la lutte des classe (et je pourrais développer bien au-delà, jusqu'à la racine des conflits "ethniques" et religieux)
Pour en revenir à la retraite chapeau , j'ai souvent l'impression que c'est un attrape - mouche.
Tout le monde va se focaliser dessus .
Mais ça fait sans doute gober bien d'autres choses.
comme d'habitude, et çà marche
C'est aussi mon avis Pascal...
Façon aussi de "noyer le poisson" en somme.
à Patrice : jeu de mots : un "promu' voit ses gains augmenter

@Pascal : ce n'est pas le fond du problème , c'est un événement comme d'autres  qui détourne l'attention , mais au passage , il en est qui ne remplissent les poches .......... :arrow: :arrow: :arrow:
parachute-dor.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.