Hamlet -Roméo et Juliette - Othello -Le songe d'une nuit d'été etc
les comédies et tragédies de Shakespeare sont toujours jouées et adaptées !!
Celui qui a fouillé l'âme humaine , imaginé tant de héros tourmentés ,tant de méchants formidables
est toujours là . Par l''ampleur philosophique de ces textes ,de son sens du récit , de l'expérience humaine et le grand cinéaste de Shakespeare: Orson Welles .
450 ANS l'immortalité des écrits!!
un livre de Marienstras relativement récent (2012) essai sur" Shakespeare et le désordre du monde"
dessine sa pensée et sa philosophie (Shakespeare aurait suggéré tout à la fois que la violence appartient à l'ordre même des choses , qu'il est difficile de la dépasser ,et que ce dépassement n'a
qu'un caractère fragile ou illusoire. l'ordre n'est pas dans la nature, il n'est pas non plus dans l'homme , ni dans la réalité . Ce serait une image, un reflet de l'art , qui s'oppose à la vérité du monde et qui la révèle !!!!
la tragédie par l'absurde et le grotesque révèle la situation de l'homme dans un monde ou tout se dérobe , ou les certitudes du passé sont battues en brèche ,le cheminement du désir , l'obsession du pouvoir, la mise en cause du sacré par l'histoire, la montée de l'individualisme.
Et vous qu'avez retenu de ce grand dramaturge , de ses œuvres ?
Merci pour ce forum Poésie. Pas facile de faire une synthèse de l'oeuvre d'un tel géant, mais l'angle sous lequel tu nous l'a présentée en donne un fidèle reflet et nous situe bien au coeur de la description de l'âme humaine telle que Shakespeare l'a dépeinte.

Le roi Lear est l'oeuvre que je préfère. Une situation au départ compliquée, un déroulement complexe, des personnages remplis de défauts. Mais dans cette oeuvre, l'amour filial se cherche un chemin à travers  l'excès d'amour paternel , à travers la folie, la haine entre les personnages.  Le conflit  trouve sa résolution de manière tragique dans la mort. La phrase que je préfère: "Aimer et se taire" de Cordélia, la sobre réserve de l'amour authentique, face à l'hypocrisie flatteuse des soeurs.  

J'aime le style de Shakespeare, mais je n'aime pas que ses vers soient déclamés avec emphase, ce qui arrive trop souvent. La souplesse de la langue, dont l'art est de passer d'un style à l'autre  comme pour casser les effets pompeux, ne me semble pas supporter un ton grandiloquent. La profondeur des sentiments exprimés dans l'oeuvre utilise tous les registres du langage, dont les contrastes annihilent les grands effets

.Une telle audace m'a séduite. C'est du moins ainsi que j'ai ressenti cette tragédie.
"Vanity, thy name is woman" traduit par "Fragilité, ton nom est femme, selon Shakespeaare!

Bonne journée Poésie, ce sujet mérite de vivre! 
merci Anja pour la richesse de ton commentaire , dommage, c'est le seul, mais mieux vaut " un bijou de clôture " du sujet qu'une vaine suite !!!
 Mais moi j'attends que tu me parles de ce que tu as aimé chez Shakespeare Poésie.

Ce que tu dis m'intéresse :)  
http://youtu.be/4h96ThdV_BM

A time of revolution


Présentation très vivante de documents sur la vie, l'oeuvre de Shakespeare et  de son époque. 
Anja bonjour, je suis sur le cite depis 4 jours et j 'ai mis de suite des images mais je nje n'ai nullement fait attention à shakespare qui n'est nullement dans ma connaissance, mais je te remercie de ttt ce propos emphatique

moi c'est le silence comme hdans la peinture chinoise ou m poésie : le vide : du vide comme di tao nait le plein et l'esprirt sourit

 Dommaje que tu n'habite fdans maégion mais te connaitre serait un cadeauv, Anja


bises


jacques 
Bonjour Jacques,

Oui, ta peinture reflète bien ta recherche personnelle: elle respire.
Peu importe qu'il s'agisse de littérature ou de peinture ou de musique. Ce qui compte, c'est le souffle de vis que nous y laissons entrer, dans l'espace libre et plein d'attentes que nous acceptons de laisser.

Bonne journée. 
cron