Bravo vous les branquignols, bandits et bonimenteurs qui, bravant l'opinion, avez bricolé le marché ! Si bien qu'il est devenu un acte de bravoure pour qui veut bénéficier des bienfaits du beurre de baratte. Vous nous les brisez bande de branleurs porteurs de breloques. Ce n'est pas bras ballants que nous allons de ce pas brandir nos blanches banderoles sous vos balcons et briser vos bégonias. Après la bataille nous pourrons bientôt, bercés par une douce brise, nous gaver de boudin et retrouver un bienfaisant bonheur .

-- rleb, nov. 2017
Limaces larmoyantes et languissantes, lambinant, lubriques et licencieuses, parmi les lombrics langoureux et les lucanes , oubliez les lampyres luminescentes et laissez luire les lampions de la liberté. Ne laissez pas les lutins ludiques et les lurons lymphatiques vous laminer et lampez sans limite la limonade liquoreuse et limpide, lapez le lait de la licorne libertine. Ne vous laissez pas leurrer par un lamantin loufoque cachant un loup libertin. Quel loulou !
Mon maître malade, mes mots moroses me molestent mais même moissonnés dans ma modération, ils te murmurent mes mémorables manifestations de maintien de ta malice, de tes moqueries, de tes magistrales mécréances, de tes moultes musardises. Morphée, mobilise tes mystères pour le mental monotone, mais si méritant de notre meneur des marrants tautogrammes; la mégère Mamélie te le mande ; Merci.