Une jeune institutrice enseigne l'utilisation de la conjonction "bien que" à ses élèves.
Voulant évaluer les résultats de ses efforts, elle demande:
- Qui pourrait m'inventer une phrase contenant cette conjonction ?
Tous les élèves tendentt le bras. Elle les questionne.

Louis répond:
- Bien que mon père ne soit pas un virtuose, il interprète bien du Mozart.
Marc:
- Bien que maman ne soit pas du métier, elle cultive bien nos légumes.
Albert:
- Bien que Joseph soit invalide, il se déplace rapidement.
Toto:
- Bien que tous les vagins soient humides, les zigounettes ne rouillent pas.

Révolte de l'enseignante. Baffe. Punition. Note aux parents.
Le lendemain, la punition est faite et les parents ont répondu très indignés.
Arrive l'inspecteur qui regarde les notes de l'institutrice.
- Vos élèves connaissent donc la conjonction "bien que" ?
- Oui, monsieur l'Inspecteur !
- Je vais voir.
Et il questionne les élèves...

Thomas:
- Bien que ma maison soit petite, nous y logeons à six.
Albert:
- Bien que Julie soit intelligente, elle ne sait pas écrire sans fautes.
Julien:
- Bien que Christian boive beaucoup, il tient bien la route...
Arrive le tour de Toto.
L'institutrice frémit mais Toto répond:
- Bien que la terre soit ronde, ...
L'institutrice expire de soulagement alors que Toto continue:
- on baise dans tous les coins.