Parait que de la discussion jaillit la lumière ? :D A suivre...
Mais l'important n'est-il pas de participer ?


Joseph001 a écrit : Je quitte ce Forum où la critique est reine ; je veux aborder (hors Forum philosophique) le problème de la mort sans morale selon Michel Onfray et celui de Jean Guitton avec morale. Je prendrai pour navigateur le livre du neurochirurgien américain Eden Alexander qui dans son livre LA PREUVE du PARADIS" apporte la preuve vivante de l'existence de l'après-vie" selon Raymond A. Moody.


Dommage @Joseph Je croyais que vous aimiez la discussion, sinon pourquoi avoir initié ce forum ? Perso, je n'ai remarqué aucune critique malveillante dans nos échanges.
Avez-vous commencé la lecture d'E. Alexander ? Ce serait agréable de nous faire partager vos réflexions personnelles. Accéder à "la preuve vivante de l'existence de l'après-vie" ne peut que passionner l'athée (ou plus précisément l'agnostique) que je suis.



mayah12 a écrit : J'ai au moins le courage d'exprimer mes pensées, prenant le risque d'être moquée,
ce qui ne manque pas.
J'ai pris un angle satirique, la satire est un genre qui permet juste de se poser des questions,
afin de ne pas avaler tout rond et tout cru une idée que l'on nous propose.
Mais franchement : je ne l'égratigne pas beaucoup, Mr Onfray, bien moins que certains athées
envers les croyants.
Je me moque sans méchanceté non pas de l'homme, mais de sa pensée dans ce cas précis. :wink:


Vi... tu es courageuse @Mayah :) Tu as bien fait de prendre l'angle satirique :) Je m'en serais tirée bien plus mal que toi... Bravo !
J'étais MDR hier soir en nous imaginant lycéennes, côte à côte devant notre page blanche.....
Je me serais empressée de copier sur toi.... évidemment..... qu'est-ce que tu crois ??? :lol:
T'inquiètes pas pour les moqueries. La Critique est aisée mais l'Art est difficile et nul ne peut empêcher les sifflements vipérins :) :wink:




@ Chayonne :) Je te trouve un peu sévère.
Je reconnais Michel Onfray comme un grand philosophe vulgarisateur.
Je regrette de ne jamais avoir assisté comme @Solène :) à l'une de ses conférences Université Populaire.
J'aime les érudits qui savent mettre leurs connaissances à la portée de tous et j'aime aussi sa fidélité par rapport à ses origines. Certains prétendent que c'est un "historien de la philosophie". Je ne l'ai pas assez lu pour me faire une opinion précise.
On lui reproche aussi d'être trop médiatisé.... Je ne m'en plains pas. Je partage souvent ce qu'il dit. Je rêverais de le voir confronté à un autre penseur philosophe lui apportant la contradiction.
Pas toi ? :)


@Solène Je partage complètement ton enthousiasme. :)
Entièrement d'accord avec jazzie concernant Onfray excellent vulgarisateur!
Je signale au passage que l'on pouvait l'écouter sur France Culture l'été vers 11 h et que sur Youtube on peut suivre ses débats avec Thomas Piketty (économiste) Alain Badiou (philosophe) Kamel Daoud (écrivain)
Onfray médiatique et provocateur? tant mieux ça nous change du menu habituel des antennes.
En vérité il ne se veut pas Gourou (de secours) :lol:

Pour ma part le rocher de Sisyphe c'est notre existence quotidienne et heureusement pas éternelle!
Au-delà c'est le noir complet, un lieu propice pour les vivants de projeter sur leur écran intime le film qu'ils espèrent!
:!: ...Chère Jazzie...loin de moi l'idée de vouloir choquer...
J'ai rencontré Onfray lors d'une de ses conférences, juste avant le décès de sa compagne...
Nous avons discuté, et j'ai eu (même idée que toi ?) l'impertinence de lui quémander un débat philo avec un autre intello...
...devant l'incongruité de ma demande, il m'invita à préciser...
Ayant une admiration sans bornes pour notre écrivain Michel Weber, j'osais lui proposer ce nom...
La simple idée de rencontrer et de débattre avec cet écrivaillon de philo-fictions l'hérissa au plus haut point...!!!!!
Provocatrice dans l'âme à cette époque (il y a quatre ans déjà !) je citais les "Tanathaunotes", les "Fourmis", le "Père de nos pères" et bien sûr "l'Encyclopédie du savoir relatif et absolu"...
...patatras...remisée, la Chayonne...!!!
...j'aurais du le confronter aux Dieux...le commun des mortels étant bien trop...commun...!
...bon...passons...
Reste, ma chère Jazzie, que l'"ouverture" d'esprit de ce Monsieur s'était...fermée...comme Michel, notre ami Suisse... Zipppppp!... plus personne...
(rires)...

Solene, j'espère que tu as compris qu'il n'y a rien de péjoratif dans mes propos...
...les illuminés sont souvent des "allumés" mystiques, rêveurs, dangereusement ou doucement fanatiques, ou simples visionnaires, attachants, éclairés de leur lumière intérieure...
Chacun se situe ou il pense être et donne souvent une fausse image...
...mais tous se bercent d'utopie...et c'est très bien ainsi...
...à condition que se bercer d'illusions reste un bienfait...!
...car les chimères, elles, ne sont que des "monstres"...

Tous, nous nous berçons un jour de douces rêveries...! un besoin parfois vital...

Je rejoins Mayah sur son approche de la mort...
J'ajoute :Le concept des religions Judéo-chrétiennes entretient cette peur de l'au-delà afin de ramener les fidèles vers les églises...
Pourtant, bien des civilisations comme le Mexique font de la mort une fête...
...Onfray a très bien compris que l'idée de la mort des Autres nous faisait plus peur encore que notre propre mort...
...et cette idée, il l'exploite (bon...il a raison..cela rapporte gros...) ...et Jésus faisant moins recette, Onfray s'en est allé cherché le Cosmos...!
...nous venons du Néant...et retournons vers le Néant...de l'espace...!
Mais l'idée n'est pas nouvelle...pas de lui...
...et n'est nullement vérifiable...pas d'expérience possible...

...sont quand même bizarres, tous ces philo-intellos qui ne nous veulent que du bien...!
...tous...depuis la nuit des temps...!
...s'ils n'existaient pas pour nous rappeler en école que nous ne sommes pas immortels, nous n'y penserions pratiquement pas...
...les départs autour de nous deviendraient des passages normaux comme celui de la vie...

L'Homme est un puits de contradictions...
...la mort ne devrait elle pas rester une "chose" naturelle comme l'existence entière et n'engendrer aucunement la peur ?
...si certains nous la présentent autrement que naturelle, alors ils font naître la peur...et s'en servent pour leur pouvoir, leur gloire ou leur compte en banque...!

...mais je reste admirative devant l'intelligence...!

2/3
" les départs autour de nous deviendraient des passages normaux comme celui de la vie..."
Les humains ont 2 handicaps : la peur de l'inconnu et l'attachement affectif.

- Si la mort n'était plus une inconnue et que nous sachions ce qu'il y a derrière la porte, la peur
ne serait plus ce brouillard dans lequel nous avançons, tantôt en Absurdie, tantôt en Utopie. :wink:

- L'attachement : nous pleurons la mort de nos aimés parce que nous ne pouvons plus leur
manifester notre attachement en gestes concrets et palpables et en recevoir en retour.
Chacun a sa réponse personnelle pour faire perdurer cet attachement au-delà de la mort...
à chacun de la trouver dans son coeur ( mon côté illuminé ), et non d 'après les dires
de Pierre, Paul ou Jacques.

" Au-delà c'est le noir complet, un lieu propice pour les vivants de projeter sur leur écran intime
le film qu'ils espèrent ! ".
Merci Zeno, pour cette phrase pleine de sagesse. Elle me plaît ô combien ! :D
OUI : laissons chacun projeter son film sur son écran, tant que ce film lui convient
et qu'il ne cherche pas à l'imposer aux autres ou seulement le suggérer et tenter
de faire croire que c'est sûrement le seul valable. :wink:
Bonjour ! Je reviens tout penaud parmi vous.  OUI : laissons chacun projeter son film sur son écran, tant que ce film lui convient et qu'il ne cherche pas à l'imposer aux autres ou seulement le suggérer et tenter de faire croire que c'est sûrement le seul valable. :wink: Avatar mayah12 en ligne Message(s) : 

Qui parmi vous a lu le livre LA PREUVE du PARADIS ?

Seuls les américains sont capables de parler "ainsi" , ils nous surprennent. Mais ils nous font réfléchir. Alexander m'a permis de trouver Dieu, en moi, une nouvelle façon ABSOLUMENT personnelle de penser mon après-vie. Et un bien-être intérieur total.  
un athée 6 jours dans un comas irréversible = 6 jours au Paradis Le docteur Eden Alexander (neurochirurgien américain des tumeurs cancéreuses dans le cerveau) qui ne croyait plus en Dieu a fait un comas irréversible. Le 7ème jour : retour sur terre ; dans son livre LA PREUVE du PARADIS, il raconte son odyssée. On le déclare anormal. Selon un spécialiste canadien-américain Raymon A. Moody, il s'agit là d'une preuve vivante de l'existence de l'après.vie que les hautes autorités démocratiques et dictatoriales du monde entier déclarent stupide et non-avenue .  
@ Joseph : ah, cela fait plaisir de te voir revenir :D .
Je n'ai hélas pas lu le livre que tu cites,( j'en ai lu d'autres de ce genre, je pense )
mais tu m'as vraiment donné envie de le lire. Je vais donc me le procurer, d'autant que je fais
partie des personnes qui pensent qu'il y a un après-vie.
On peut en parler en disant : " voilà ce que je crois, ce que je crois n'a pas valeur de vérité absolue, cela constitue juste ce qui fait ma vérité ", et ainsi : pas de conflit entre nous,
juste des idées différentes qui cohabitent au sein d'un même espace :
un espace que nous colorons chacun de notre couleur. :wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Si vous voulez savoir ce qui n'a fait retrouver Dieu allez sur... 

Louis Massignon au coeur de notre temps https://books.google.ch/books?isbn=2865378888 Jacques Keryell - 1999 - ‎Asianists ailleurs, certaines des idées les plus chères d'al-Hallâj se sont exprimées dans les méditations publiées par Merton, et plus particulièrement celles qui sont relatives à l'expression superbement évocatrice du « point vierge » empruntée à Massignon, et indirectement à al-Hallâj.48 Merton avait rencontré cette expression ...

vous le saurez- 
Bon, ben, je résiste, je résiste, et bien sûr, je craque. Pfuuu...

A l'échelle de l'univers, nous sommes vraiment bien peu de chose.
Et une fois mort, nous ne sommes absolument plus rien.

Enfin, si. Un mélange de carbone, d'azote est de quelques autres trucs pas très ragoutants.

Et alors ?

J'ai tout bien lu et relu, dans ce fil.

Et je ne suis d'accord, avec rien, ni personne.

Mort, on est mort. La terre ne va pas s'arrêter de tourner, ni les étoiles de briller.

Soyons juste content d'avoir eu la chance de vivre un peu.

Et basta, la philosophie des pseudos gurus, ou d'autres illuminés, de quelques tendances qu'ils soient.

Maintenant, pour les rêveurs de la "vie après la mort", posez vous une question : Où est la preuve ?

Une vraie, je veux dire, pas une quelconque NDE, jamais vérifiable, ni les âneries habituellement proférées pas une secte ou une autre (le Christ ressuscité, les 72 vierges du paradis, ou autres balivernes).
Non, du sérieux. Du vérifiable. Du reproductible.

Quelqu'un a ça, en magasin ?

J'aurai pas du, je sais. Mais, quand ça gratte ...
Sfinz j'aime votre façon d'écrire ; Je vais de ce pas contrôler quelque chose dans mon magasin bien garni. Je pense y trouver une vieille preuve, rejetée par la Rome et Paris catholiques. À bientôt !
@ Sphinx : oui, tu as bien fait de t'exprimer. Nous sommes là pour nous " frotter " :wink: .
Et cela montre que tu nous as lus : ne dit-on pas qu'il n'y a rien de pire que l'indifférence ?
Alors, nous n'avons pas la preuve qu'il y a une vie après la vie, mais tu n'as pas la preuve
non plus qu'il n'y en a pas. L'énergie de ton esprit, de ton âme diront les illuminés,
as-tu la moindre preuve de ce qu'elle devient ou pas après la mort ?

Tu n'es pas d'accord, je ne le suis pas non plus avec toi : cela n'empêche pas qu'on s'aime bien.
Mais de grâce : laisse-moi rêver à ce qui me convient, je ne te l'impose pas,
ne t'en veux nullement de ne pas partager mes idées.
Nous demandons juste de nous respecter mutuellement et de ne pas se faire traiter de " gogos "
ou autres mots doux quand nous osons exprimer nos croyances.
Et je le répète : tant que nous ne sommes pas dans une démarche prosélyte,
car je la crains autant que toi. :wink:

Je ris en mon for intérieur, parce que tous les gens ici que j'aime, que j'apprécie, qui sont
pour certains devenus des amis sont athées alors que je ne le suis pas. CQFD . :D
Pour vous éclairer, je vous conseille de frapper sur votre clavier dans Safari :" Louis Massignon au coeur de notre temps". Ce n'est pas de la bigoterie bon marché, ni du dogmatique IMPOSE. C'est du vrai de vrai. Si cela vous fait rigoler alors, je vous quitte à nouveau.
En fait, comme toi sfinx, je résiste, mais je suis du même avis que toi, je ne crois pas à l'après !

Pour avoir vraiment frôlé la mort par 2 fois, il ne c'est rien passé, pas de tunnel avec lumière blanche au fond, juste eu l'impression de m'endormir et me reveiller avec une sacrée gueule de bois, sans parler de la douleur  :evil:

J'ai la même pensée que toi sur ce sujet, c'est pour ça que je suis un grand adepte du lâcher prise, pas toujours été, mais avec l'age et aussi des événements qui fond qui si on ne lâche pas prise, on devient fou  :roll:

 Pas le temps de me poser autant de questions que vous (j'adore pourtant vs lire) mais je préfère réserver mon cerveau au moment présent et mettre en place des projets communs avec les personnes que j'aime.

 Voir les choses comme certain, me fait froid dans le dos, pour moi, la mort m'évoque de ne plus être avec ma famille, certainement très basique comme réflexion, pensée, vive le présent ;);)

Mais je peux comprendre qu'on puisse prendre son pied à "rêver", pour ma part, je reste bien concret et les pieds sur terre  :mrgreen:

Maya, Chayonne, je vous adore :wink: :wink: , mais des fois, c'est :shock: :shock:
Bise Mesdames :wink:

@Joseph, vous avez bien fait de revenir :wink:  vous trouverez ici du monde pour "rever" :wink: :wink:  , je retourne dans ma caverne  :mrgreen:
@ Mich : t'inquiète, j'ai les pieds bien sur terre, et je ne passe pas mon temps à rêver.
Et je prends mon pied...de la même façon que toi . :lol:
Si tu me relis, tu verras que j'ai écrit : ici et maintenant en carpe diem, et profiter des plaisirs
que me procurent mes 5 sens, mais aussi ...pas le 6e, c'est autre-chose, le 7e alors ? :lol:
Un thème qui me plaît est abordé : on est là pour en parler, sinon, quel est le but d'un forum ? :wink:
Je vois que je dois dialoguer sans avoir peur du rentre dedans ; être ouvert à ce qui n'est pas ma propre pensée et surtout être non seulement tolérant, mais surprenant. C'est de l'acrobatie qui me plaît. Je me pose souvent la question "Pourquoi Camus et Sartre n'ont jamais eu de discussion avec l'Eglise ?"
Aucuns dominicains, jésuites n'ont passé l'épée avec Camus. Est-ce vrai ?