L'énergie de ton esprit, de ton âme diront les illuminés,
as-tu la moindre preuve de ce qu'elle devient ou pas après la mort ?


Ma douce abeille, il y a UNE chose que tu dois savoir:

L'esprit (le cerveau quoi) , ne produit strictement AUCUNE énergie. Il en consomme (c'est d'ailleurs l'organe le plus consommateur de notre corps, presque 70%).

Parler de l'âme, cela veut dire quoi ? C'est quoi, l'âme ? Il y a quelques années, un charlatan notoire a tenté de prouver l’existence de l'âme, en pesant un patient, avant et après son décès.

Vaste fumisterie, vite déjouée, par des gens sérieux.

Le cerveau humain génère quelques rayonnements électromagnétiques très basses fréquences, bien connus (je ne vais pas te parler d'EEG, tu connais). Pour les produire, il CONSOMME de l'énergie. Il n'en produit pas.
Et une fois l'EEG plat ... Plus rien ne sort de là.

Donc, pas d'âme scientifiquement "mesurable", pas d'énergie émise, sans apport extérieur, bref, une fois mort, le cerveau est bien mort.

Il te reste l'argumentaire "oui, mais l'esprit, ce n'est pas le cerveau".
Je veux bien.

A la condition que l'on me dise ce que c'est, que l'on me le démontre, et que cette démonstration soit reproductible ...

Ce qui n'est pas le cas. Ceci est ma preuve.

Je sais, je suis parfois un peu "briseur de rêve". Je ne devrais pas ...
Ah mon cher Joseph : pourquoi ? Parce que l'Eglise n'a jamais voulu se remettre en cause,
elle n'a jamais voulu admettre des contre-vérités qui prouvaient que certaines de ses vérités
étaient fausses ( exemple : la naissance de Jésus le 25 Décembre, alors qu'il est prouvé
qu'il n'est pas né à cette date. Il serait né au printemps je crois ).
Tu vois : je suis croyante, mais pas pratiquante, parce que je déteste les dogmes sclérosants
qui nous enferment au lieu de nous libérer, qui nous culpabilisent au lieu de nous élever.
Et je pense que l'Eglise n'a jamais voulu avoir de discussion avec des gens dont elle sait
que le combat est perdu d'avance, leur seul combat étant de vouloir convertir les gens.
Seuls, des religieux comme le prêtre loubard Guy Gilbert, soeur Emmanuelle et quelques autres
auraient et ont eu ce courage car leur foi est plus ancrée dans le monde réel que dans
la théologie, les rites et les dogmes.

Sortons du contexte religieux le plus possible, mon ami : voilà un terrain bien trop glissant,
pour nous consacrer à l'idée de l'après-vie dans une vision la plus large possible.
En France ( il n'y a pas que les américains à être " surprenants " ), nous avons le Dr
Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste réanimateur, connu pour ses recensions de témoignages validant selon lui l'hypothèse de vie après la mort, l'expérience de mort imminente
et l'existence d'une conscience indépendante de l'activité neuronale.
Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, anime régulièrement des conférences
et participe à diverses émissions de radio et de télévision.
Ses thèses sur la vie après la mort sont critiquées par la communauté scientifique.
Ses détracteurs font valoir que les événements observés lors d'une expérience hors du corps
n'ont jamais été objectivés scientifiquement, c'est-à-dire qu'ils ne reposent que sur
des témoignages sans pouvoir être répétables en laboratoire.
On s'est croisé.

Ses thèses sur la vie après la mort sont critiquées par la communauté scientifique.
Ses détracteurs font valoir que les événements observés lors d'une expérience hors du corps
n'ont jamais été objectivés scientifiquement, c'est-à-dire qu'ils ne reposent que sur
des témoignages sans pouvoir être répétables en laboratoire.


Ben ... Oui.
@ sphinx : je t'adore. :D . T'inquiète, tu n'arriveras pas à briser mes rêves, et tu sais pourquoi ?
Parce que la foi ne s'explique pas et n'a nul besoin de démonstration reproductible.
Elle est de l'ordre de l'intuition. Rien n'empêche une intuition de se révéler juste . :wink:
Bon, il n'est pas question de convaincre l'autre, n'est-ce pas, juste de confronter nos idées.
Autour d'une bonne bière, je suis sûre qu'on trouverait des idées lumineuses, ahaha.
Zut, je n'aurais pas dû dire ça : on va encore se faire traiter d'alcoolo dégénéré :lol: .
J'ai dit : une bière, pas deux ! :wink:
mayah12 a écrit : Ah mon cher Joseph : pourquoi ? Parce que l'Eglise n'a jamais voulu se remettre en cause,
elle n'a jamais voulu admettre des contre-vérités qui prouvaient que certaines de ses vérités
étaient fausses ( exemple : la naissance de Jésus le 25 Décembre, alors qu'il est prouvé
qu'il n'est pas né à cette date. Il serait né au printemps je crois
).
Tu vois : je suis croyante, mais pas pratiquante, parce que je déteste les dogmes sclérosants
qui nous enferment au lieu de nous libérer, qui nous culpabilisent au lieu de nous élever.
Et je pense que l'Eglise n'a jamais voulu avoir de discussion avec des gens dont elle sait
que le combat est perdu d'avance, leur seul combat étant de vouloir convertir les gens.
Seuls, des religieux comme le prêtre loubard Guy Gilbert, soeur Emmanuelle et quelques autres
auraient et ont eu ce courage car leur foi est plus ancrée dans le monde réel que dans
la théologie, les rites et les dogmes.

Sortons du contexte religieux le plus possible, mon ami : voilà un terrain bien trop glissant,
pour nous consacrer à l'idée de l'après-vie dans une vision la plus large possible.
En France ( il n'y a pas que les américains à être " surprenants " ), nous avons le Dr
Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste réanimateur, connu pour ses recensions de témoignages validant selon lui l'hypothèse de vie après la mort, l'expérience de mort imminente
et l'existence d'une conscience indépendante de l'activité neuronale.
Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, anime régulièrement des conférences
et participe à diverses émissions de radio et de télévision.
Ses thèses sur la vie après la mort sont critiquées par la communauté scientifique.
Ses détracteurs font valoir que les événements observés lors d'une expérience hors du corps
n'ont jamais été objectivés scientifiquement, c'est-à-dire qu'ils ne reposent que sur
des témoignages sans pouvoir être répétables en laboratoire.


J'ai trouvé cet article qui dit un peu la même chose que toi ...

http://www.liberation.fr/evenement/1999 ... ans_292709



... et aussi une définition de "croyance" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Croyance

La croyance est le processus mental expérimenté par une personne qui adhère à une thèse ou une hypothèse, de façon qu’elle les considère comme vérité, indépendamment des faits, ou de l'absence de faits, confirmant ou infirmant cette thèse ou cette hypothèse.

En ce sens elle s’oppose à la notion d’esprit critique, et trouve son antithèse dans l’instrumentalisme qui considère que les modèles scientifiques ne sont que des instruments nous permettant de concevoir commodément les phénomènes ...
(la suite, sur le lien ci-dessus)


Entre "croyants" et "non-croyants", on n'est pas rendus, et on ne le sera jamais ... Image
Mais, nous sommes des alcoolos dégénérés !

Mais, nous, on le sait, on l'assume, et comme en fait, on boit peu, on est content de voir que cela permet à d'autres de se défouler. :D

Curieusement, les alcoolos dégénérés peuvent discuter sérieusement, sans s'engueuler, et même en restant très potes.

C'est cela, qui est bien.

Bon ! Qui c'est qui me donne le poids d'une âme, ici ? :lol:
Chlo:

Entre "croyants" et "non-croyants", on n'est pas rendus, et on ne le sera jamais ... Image

Ça, c'est sûr ! :D

Très bien, ton lien.
Le poids de l'âme ? 20 gr, ai-je lu sur un article charlatanesque, mdr. :lol:
" On n'est pas rendus " : ...à la mort, pas encore, on a bien le temps . :lol:
Merde !

Faut que j'arrête le VTT, moi !

A chaque fois, je perds quinze fois mon âme !

Faust, au secours ! :lol:
... :!: ... Jazzie, Mayah, Mitch, Sphinx, Chayonne...si nous relisons et regroupons nos idées, il ressort plusieurs notions de même sens...
...mis à part le fait que certains soient athées, d'autres croyants...certains pratiquants...que certains se posent plus de questions que d'autres...que certains ont plus ou moins peur...plus ou moins lu...se sont plus ou moins racontés...

...nous ne sommes CERTAIN(E)S de RIEN...!

...RIEN n'est prouvé...

...mais nous avons besoin de nous raccrocher à quelque chose...à nos propres croyances...ou aux énergies des souvenirs...à nos certitudes ou convictions...

...nous pourrons lire tous les livres de ce monde, rencontrer tous les philos-intello-bourrages-de-crâne, nous n'aurons l'ultime réponse qu'à notre dernier passage...!

Tout le reste est débats intéressants... :!:

Joseph, vous reconnaissez que nous avons tous le droit d'avoir notre propre opinion sans que qui que ce soit ne cherche à nous influencer, mais vous matraquez nos opinions par écrivains interposés... vos Maîtres à penser ?

...ne cherchez pas à nous en imposer sans nous connaître...

...Tout le monde n'est pas influençable...!
...même si parfois la vie nous fragilise...!

Zéno...zénitude...! OUI Ami...chacun son parcours d'idées...!

...nous divisons amicalement, c'est tout...! chacun apporte sa pierre à l'édifice... puis nous trions...!
(et partons dans tous les sens parfois...et c'est très bien...!)

Pour ma part, je suis irrémédiablement athée...mais ne peux croire (je rejoins Mayah) qu'il n'y a plus rien après...
...pourquoi ?
...c'est personnel, et je ne me livre que rarement...pourtant aujourd'hui j'éprouve le besoin d'avouer qu'après avoir eu les Parents formidables que la vie m'a donnés, je ne peux et ne VEUX pas penser qu'ils ne sont plus rien...!
...
...mais qui peut affirmer qu'il détient LA vérité...?

Comme dit Mayah, chacun SA vérité...

(...mais quand c'est dit avec humour....tout peut se dire...! )
:P :P

3/3
Accéder à "la preuve vivante de l'existence de l'après-vie" ne peut que passionner l'athée (ou plus précisément l'agnostique) que je suis. (Jazzie)

Oh oui Jazzie , une preuve vivante , indiscutable , ça me passionnerait aussi ! car je suis exactement comme toi en matière de conviction .
Je pense que ce docteur dont nous parle Joseph n'était pas tout à fait mort : donc encore en vie ( c'est une lapalissade :D....même si son coma était supposé irréversible , tout n'était pas hors service ..
Nous avons encore tellement de choses à découvrir sur le cerveau humain .
Pour moi , on vient du néant et on y retourne .,mais , comme le dit si bien Mayah pas question d'imposer cette idée à qui que ce soit, chacun son chemin ., chacun sa liberté de penser.
Pourquoi tout humain a peur de cet ultime moment ? pourquoi cette angoisse ?
Parce que notre fin est associée à douleurs , souffrances, inquiétudes , séparations ,inertie, froideur, saut dans l'inconnu .... c'est sûr ! comme personne n'est jamais revenu de la mort réelle , bien vérifiée , le mystère est entier et bien gardé .
Marrant la bière ! c'est mieux que la mise en bière !!! :arrow:
:) Il est bien agréable ce thread.....


chayonne a écrit :
...nous ne sommes CERTAIN(E)S de RIEN...!

...RIEN n'est prouvé...

...mais nous avons besoin de nous raccrocher à quelque chose...à nos propres croyances...ou aux énergies des souvenirs...à nos certitudes ou convictions...

...nous pourrons lire tous les livres de ce monde, rencontrer tous les philos-intello-bourrages-de-crâne, nous n'aurons l'ultime réponse qu'à notre dernier passage...!
Tout le reste est débats intéressants... :!:


Oui @Chayonne :) C'est exactement çà. Rien n'est prouvé donc tous les ressentis, tous les espoirs, toutes les illusions, toutes les croyances..... enfin tout ce qui peut nous séduire ou nous rassurer est admissible pour certains(es) d'entre nous. Eternel débat entre le rationnel et l'irrationnel.

Je partage les coms de @Sphinx, de Mich et d'Utopique parce que les raisonnements scientifiques sont ceux que je privilégie. Peut-être pour avoir côtoyé longtemps ce milieu humble et "averti" toujours prêt à rajouter une pierre à l'édifice de la connaissance.

Je n'éprouve aucun plaisir à savoir que je ne suis qu'un groupement de cellules et d'éléments chimiques... Je préférerais m'imaginer une agréable vie "post-mortem". Tiens, d'ailleurs... Pourquoi les tenants de ces hypothèses sont-ils toujours optimistes sur leur devenir ? Vieux postulats religieux pour faire accepter nos malheurs ici-bas en attendant la récompense ultime ? Je ne voudrais accuser personne de manipulation des esprits.... Quoique.

Le plus important est que chacun d'entre nous trouve SA vérité, celle qui le rend heureux pour rendre acceptable et le plus léger possible le chemin de la vie. Et que nous puissions en discuter encore longtemps en toute amitié. :wink:
Ah mes amis : quel plaisir de converser avec vous : c'est vrai que nous ne ferons pas avancer
le schmilblick pour autant, mais je pense qu'il est sain d'en parler, de la mort,
avec nos points de vue divergents, et justement de ce fait : cela nous ramène,
ou devrait nous ramener à plus d'humilité, donc à plus d'humanité. :wink:

@ Chayonne : permets-moi de te dire, mais je sais que tu le permets, de sourire de ton lapsus :
" nous divisons amicalement " : je pense que tu as voulu dire : nous devisons....ptdr. :wink:
@ Utopique : contente de te retrouver ici . :D
" pourquoi tout humain a peur de cet ultime moment ? pourquoi cette angoisse ? ".
C'est notre ego qui a peur, parce qu'il ne supporte pas cette idée de retourner dans le néant.
Si on dit ( certains le disent ) : on retourne se fondre dans l'Energie primordiale,
on existe toujours, mais différemment, sans notre individualité :
ça ne convient pas non plus à l'ego.
C'est sur ce point que les bouddhistes ont travaillé pour maîtriser nos émotions,
nos peurs et nos souffrances.
@ Jazzie : bien que croyante, je n'adhère pas du tout au concept de paradis...et encore moins
à une quelconque idée de récompense. Mais je suis une irréductible " hérétique " . :wink:
A dire vrai, je n'arrive pas à me forger une opinion un tant soi peu précise à ce sujet :
c'est d'un flou dans ma tête à ce sujet, que dis-je : le trou noir.
Voilà pourquoi je dis : comme j'aime les surprises, ce qui est vrai, je les aime, je verrai bien
quelles seront-elles le moment venu. :wink:
Nous aurons toujours deux côtés qui s'affronteront. Le milieu c'est de l'utopie. Par contre, si vous allez sur le Web et demandez "Louis Massignon au coeur de notre temps" vous m'en direz des nouvelles. Llrez à la page 268 ce que Thomas Merton a pensé, non pour lui, mais pour les autres. 
C'est une perle pour les athées comme pour les croyants. Et vous athées, vous êtes aussi des croyants
en votre athéisme. 
Il est assez probable que nous commencons à nous éloigner sérieusement du sujet initial !!!!
Mais ça me convient ! :? :?
Alors compte tenu de .... "là" ....où vous vous trouvez ...
voici mon point de vue ... ( dont tout le monde se fout par ailleurs ) !!!
ce que je comprend ! :roll: :roll:

Avant "ma" naissance ... je n'existais pas ... forcément

il parait que j'ai été :

- un nourrisson "facile"

- un bébé ... agréable

- un enfant ... pas trop compliqué

- un gamin parfois dissipé

- un prè-ado .... qui devenait chi.....nt
et à partir de ce moment ... un dissipé à la messe

- un ado .... particulièrement difficile à maitriser
et qui devient crédule vis à vis de LA religion

- un pré-adulte rebelle, pas trop con
et qui tourne à l'agnostisisme

- un adulte (ou qui croit l'être) qui n'aime pas qu'on lui dise ce qu'il faut faire, qui fait ses choix
et qui devient athée !!!!

- un véritable adulte ... qui vit sa vie , parfois bien, parfois moins mais qui est heureux de la vivre,
et qui (compte tenu de sa vie professionnelle) apprend à respecter tous les "croyants" sincères
et qui "supporte" toutes les religions ....
même s'il pense qu'elles sont un "asservissement" pour l'être humain
et un "refuge" pour ceux qui ont "peur" .......... de ce qu'ils ne connaissent pas .
ET qui croit "en l'homme" et en ses propres capacités à diriger SA vie !!

- un "vieux con" ..... qui continue à vivre sa vie
et qui se contrefiche des religions, qui continue à respecter tous les "vrais" croyants .... mais qui déteste les exaltés, mystiques, idolâtres, excités, intolérants, fanatiques en tous genres et de toutes religions.

- qui sait bien qu'un jour ou l'autre ... il y aura une ... fin !!
ce que nous appelons la mort ....

- et .... ben ... et .... qu'il n'y aura plus RIEN ...
simplement !!
et que quand on a cassé sa pipe ... il n'y a plus de pipe !!! (rire) :lol: :lol: :lol:
ni "aux cieux" ni " en enfer" ... nulle part

- comme tout au début de mon ... tit "roman" ....
je n'existerai plus ...
bêtement, connement, ... mais simplement !!

tiens ... ça m'a donné ... soif ... d'écrire !!!!! :roll: :roll: :roll:

Allez bonne vie ..... les gens !!

HS