Carard....on peut faire des tas de choses avec un cheval bien plus passionnantes que d'en manger un steak....sourire...!
Je suis végétarienne depuis 3 ans...plus par cohérence avec mes valeurs que par goût ..j'étais très viandarde. Cela demande quelques connaissances en diététique pour un équilibre alimentaire satisfaisant...mais je vis très bien sans viande. Cependant, comme seule ma cohérence m'intéresse et que les conversations stériles m'ennuient, je n'impose jamais mon choix à mes invités ... Et je ne fais pas d'histoire lorsque je suis invitée..( je me débrouille discrètement ) .Mes proches le savent et je suis toujours sensible aux attentions dont je fais l'objet pour respecter ce choix. Ma seule petite frustration gustative, goûter un vin sans viande. Je garde mon verre pour le fromage..mais ce n'est pas tout à fait pareil!
Murmure18, je suis comme Grey33...
j'avais rédigé un grand message mais il a disparu !!
je vais donc faire court : je m'arrange également lorsque je suis invitée ou que je reçois, on a l'habitude que je serve de la viande aux invités et que je ne mange que les légumes et cela ne me dérange pas.
Je ne suis pas frustrée car j'ai eu un rejet de la viande rouge pratiquement du jour au lendemain il y a une vingtaine d'années. J'ai découvert beaucoup d'autres aliments, plantes, graines, algues, etc...
On a de plus en plus de produits proposés, de recettes, etc...
@Grey et Mimosa:

J'approuve ce genre de végétarisme, qui ne fait pas dans le prosélytisme.

Chacun est libre de consommer ce qu'il souhaite, SANS tenter de l'imposer aux autres.
Sfinx1 : entièrement d'accord !
c'est souvent pour des problèmes de santé qu'on commence.. et puis on s'y enfonce de plus en plus parce qu'on y trouve un bien-être qui convient :lol:
mais il faut toujours respecter le gout et la vie des autres. Comme on dit "chacun fait ce qu'il veut", on ne doit pas juger ni critiquer.
Chacun est libre de mettre ce qu'il veut dans son corps :wink:
[quote="Murmure18"]Pour lutter contre mon ennemi, le cholestérol, je m'essaye au régime végétarien.

Sur le papier il ne peut avoir que des avantages sur la santé.

Qu'en pensez vous ? Y a t'il des pièges à éviter ?[/quote]

Bonjour,
C'est bien de vouloir prévenir le cholestérol. Excellent démarche. Quant au végétarisme, ma fille s'y est mise depuis déjà quelques années, quoiqu'elle n'exclut pas le poisson et je trouve ça très bien comme cela. Alors, moi aussi j'ai diminué de beaucoup la viande et je m'en porte très bien et je découvre par le fait même de belles recettes intéressantes. Ma fille m'a référé un lien que je trouve intéressant pour des recettes végé facile à vous de voir... http://vegangela.com/
Toutefois, je mettrais un petit bémol, végétarien ne veut pas dire sans gras et sans sucre même si on opte pour un gras végétal, il faut quand même doser. Personnellement, mon expérience avec le programme minçavie m'a aussi aidé beaucoup à équilibrer mon assiette, varier mes menus, apprendre de nouvelles recettes et oser changer mes recettes traditionnelles en remplaçant la viande, les gras ou sucre par de bons subsituts plus santé. J'y ai découvert aussi de nouvelles saveurs avec les assaisonnements fines herbes et épices .
Amicalement.
Tout à fait d'accord, le végétarisme n'est pas triste, il suffit d'apprendre à cuisiner autrement, sans oublier en effet nos besoins en graisse, et sucre quand même...(sucres lents bien sûr), les protéines (peut-être le plus difficile à obtenir si on aime peu les céréales)...
Les algues, c'est très bien aussi, à saupoudrer ou mêler aux plats chauds, les fruits secs pour le magnésium. Légumes et fruits frais, céréales, légumes secs par parts égales, ce que j'essaie de respecter...
Il y a de belles et bonnes recettes appétissantes et colorées, originales à découvrir.
Pour être très honnête...sur le plan gustatif je ne trouve aucun attrait au régime végétarien....et pourtant G fait des efforts pour en découvrir les charmes...tellement vantés..
Alors non, en ce qui me concerne...ni les steaks de soja, ni les choux farcis au tofu , encore moins les algues ne me font oublier le gout d'une entrecôte -frites bazadaise.

Contrairement à l'arrêt du tabac, sur le plan de la santé je n'en tire pas de bénéfice.
C un choix personnel que je ne regrette pas mais un choix qui me coute chaque jour des efforts.
Je rêverais de ressentir le dégout de la viande et du poisson.
@Grey:

Je te comprends.
J'ai testé aussi.
Pareil.

Ça ne vaut en RIEN mon rôti de bœuf en tête de filet, de ce midi.

On peut aussi être juste raisonnable.
Je mange de la viande rouge deux fois par semaine, y a pas mort d'homme.
Du poisson, deux fois aussi.

Mais, franchement, je pense que se priver totalement de protéines animales, c'est sûrement pire que mieux.
Je ne suis pas diététicien, mais, il y a une chose que je sais : L'humain est un mammifère omnivore.

Être végétarien, végétalien, voire végan, n'a plus rien à voir, avec la santé.

C'est juste comme la mini jupe dans les année 65 : Une mode. (Un peu comme le bio, d'ailleurs ...).
Je ne suis pas végétarienne (encore moins végétalienne ou végan)

J’écoute mes envies et ce qui est sûr est que je mange moins de viande qu’avant, et plus de légumes.

En tout cas, le lapin, l’agneau, le cochon, etc…., je peux les manger si je ne les ai pas connus :? :)

Cela peut paraître ridicule mais je n’aurais jamais pu être fermière, tuer mon cochon et mener à l’abattoir l’agneau et le veau que j’aurais élevé… :cry:

Je sais que certains assimileront cela à de la sensiblerie, mais j’assume !

Bon appétit !

Image
@sfinx...je suis végétarienne par conviction pas par mode....je suis engagée contre la maltraitance animale...depuis ..très longtemps..! Je suis même allée 2 fois en justice pour maltraitance contre un cheval..et je n'ai rien lâché jusqu'à la condamnation.
Certes C gentil de ne pas manger de veau, d'agneau, de lapin etc... parce que C mignon...mais C complètement incohérent vis à vis de l'ensemble des animaux.... surtout qu'il n'y a plus grand monde qui tue les animaux dont il se nourrit...On délègue..on ne se salit pas les mains.
Notre société évolue...C un fait...les modes touchent peu les zones rurales...Or, même dans mon coin où Chasse Pèche et tradition était florissant ..il y a des reculs certains! Les jeunes Médocains ne savent plus ce qu'est la chasse à la tourterelle..et ça va..ils survivent!
@grey , ce qui se perpètre dans certains abattoirs est à vomir…

Je ne supporte pas la maltraitance animale, mais pour autant, je n’ai pas choisi de me priver totalement de manger de la viande.
Je ne pense pas que ce soit incompatible, voir incohérent.

C’est mon avis :)
Entièrement d'accord avec Grey, les végétariens ne subissent pas d'abord ni forcément une mode mais ressentent la souffrance animale.

On peut se nourrir autrement, de nos jours,sans penser à notre plaisir gustatif en premier...

A chacun sa conscience, chacun fait comme il veut...Personne n'impose les choses,dans les deux "camps"...
Ce qui est quand même bizarre et peu logique, c'est d'avoir la compassion sélective : accepterait-on de voir sacrifier son chien pour être mangé alors qu'on accepte de voir partir une vache à l'abattoir? même si ce sont des animaux élevés pour ça.

"On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux". C'est de Gandhi...apprentissage de la non violence...peut-être...
Bonjour,
Après des années de cantine en pensionnat anglais, je n'ai toujours pas appris à apprécier beaucoup la viande , surtout cachée dans un ragoût ou tourte :cry: :cry: :cry:
.Donc , ce n'est ni par conviction ni par mode, que progressivement je l'ai exclue de mes repas, mais surtout par son gout et par son apparence . Elle ne ne me tente plus.
Aussi,la prise de conscience des méthodes utilisées dans les abattoirs renforcent mon dégoût. Depuis quelques mois je me suis mise un peu à la cuisine ayurvédique qui regorgent de recettes délicieuses !!
A chacun ses plaisirs ... :D
Bonne continuation,
Biz
Far
Je suis végétarienne depuis l'âge de 27 ans non par mode mais parce que ça correspond à ma santé et à mon bien-être ! Mais, je n'étais pas seule dans ma famille et il a fallu cuisiner de la viande rouge, de l'agneau et du porc que j'ai en horreur et présenter de la charcuterie ! Mais un bémol, j'adore le poisson et le fromage.
Mais, je reconnais qu'un bon pot-au-feu et un bon boeuf bourguignon en hiver me font du bien une fois par mois et je comprends ceux qui aiment la viande rouge et autres viandes.
Par contre, je comprends aussi Grey pour sa conviction car ma fille est vegan dans ce sens ! Je respecte et quand je l'invite (ma fille pas Grey ! LOL!), j'ai plaisir à chercher des recettes vegan, à cuisiner vegan... Une façon de découvrir des choses nouvelles ! Mon fils est également comme moi...

Et, je vous confirme, nous sommes tous en très bonne santé et nous avons des analyses de sang exemptes de cholestérol, de tension et de diabète.

Mais chacun fait comme il veut et comme bon lui semble ! :)
Bonjour,

moi, mon problème me semble plus difficile à résoudre.
Depuis que je suis mouflet, j’ai toujours eu une sainte horreur des fruits et légumes.
Ils me donnent de graves désordres gastriques.
J’ai du donc arrêter cette alimentation végétalienne.
D’autre part, je ne supporte plus la viande, et ses dérivés.
Ainsi que toute substance animale.
L’évocation des abattoirs me révulsent.

Je dépéris à vue d’œil.
Je suis actuellement sous perfusion vitaminiques et autres apports d’oligo-éléments, etc...
Que puis-je faire d’autre ?
Je suis preneur !


amicalement, bon Week-end .... :roll: :roll: :shock: .... :wink:
cron