Je ne suis pas d'accord non plus Sbibi mais pas dans le même sens que toi.
J'ai une amie qui a le cancer du sein aussi et qui est chauve aussi ! Elle est allée voter pour les municipales comme toute bonne citoyenne sans rien sur la tête... Le lendemain, je rencontre une conseillère qui me dit : "C'était choquant ton amie, elle aurait pu mettre quelque chose sur la tête !"
Non mon amie n'était pas choquante car elle n'a pas voulu cette maladie. Par contre, ce qui était choquant pour moi, ceux sont les propos de la conseillère... Mon amie est complexée de son manque de cheveux mais elle n'aimerait pas voir les autres sans cheveux... Par contre, qu'on l'accepte sans cheveux et sans regard gêné ou outré, oui, elle aimerait bien car sa maladie ne gâche en rien la beauté de son caractère... Et, je ne suis pas gênée pas d'être en sa compagnie parmi d'autres personnes, bien au contraire, j'en suis fière. :D    
Madisonn :

Si les mecs devaient subir une seule fois dans leur vie une mammographie il y a belle lurette que cet engin n'existerait plus !

Je confirme, j'ai donné.

Pour un mec, c'est hyper douloureux.
Pas assez de matière à explorer, donc, ils tirent là dessus comme des malades, avant de serrer, pire que dans un étau.
Dans les vapes, le Jo. TRES mauvais souvenir ...

Georges.
carard a écrit : Je ne suis pas d'accord non plus Sbibi mais pas dans le même sens que toi.
J'ai une amie qui a le cancer du sein aussi et qui est chauve aussi ! Elle est allée voter pour les municipales comme toute bonne citoyenne sans rien sur la tête... Le lendemain, je rencontre une conseillère qui me dit : "C'était choquant ton amie, elle aurait pu mettre quelque chose sur la tête !"
Non mon amie n'était pas choquante car elle n'a pas voulu cette maladie. Par contre, ce qui était choquant pour moi, ceux sont les propos de la conseillère... Mon amie est complexée de son manque de cheveux mais elle n'aimerait pas voir les autres sans cheveux... Par contre, qu'on l'accepte sans cheveux et sans regard gêné ou outré, oui, elle aimerait bien car sa maladie ne gâche en rien la beauté de son caractère... Et, je ne suis pas gênée pas d'être en sa compagnie parmi d'autres personnes, bien au contraire, j'en suis fière. :D    


oui, c'est ca le soutien.....................se montrer à ses cotés, l'accompagner, la forcer à sortir.................
carard a écrit : Je ne suis pas d'accord non plus Sbibi mais pas dans le même sens que toi.
J'ai une amie qui a le cancer du sein aussi et qui est chauve aussi ! Elle est allée voter pour les municipales comme toute bonne citoyenne sans rien sur la tête... Le lendemain, je rencontre une conseillère qui me dit : "C'était choquant ton amie, elle aurait pu mettre quelque chose sur la tête !"
Non mon amie n'était pas choquante car elle n'a pas voulu cette maladie. Par contre, ce qui était choquant pour moi, ceux sont les propos de la conseillère... Mon amie est complexée de son manque de cheveux mais elle n'aimerait pas voir les autres sans cheveux... Par contre, qu'on l'accepte sans cheveux et sans regard gêné ou outré, oui, elle aimerait bien car sa maladie ne gâche en rien la beauté de son caractère... Et, je ne suis pas gênée pas d'être en sa compagnie parmi d'autres personnes, bien au contraire, j'en suis fière. :D    


De toutes façons et quoiqu'on dise ou tente de faire, il est impossible de se mettre à la place des gens qui se trouvent dans cette situation, donc à chacun de réagir comme son coeur le lui dicte et en fonction de ce que l'on pense être le plus juste dans ces moments difficiles...être soi-même restant sans doute la meilleure des attitudes, sans s'occuper des jugements que d'autres pourraient porter
.
francoise57 a écrit :
carard a écrit : Je ne suis pas d'accord non plus Sbibi mais pas dans le même sens que toi.
J'ai une amie qui a le cancer du sein aussi et qui est chauve aussi ! Elle est allée voter pour les municipales comme toute bonne citoyenne sans rien sur la tête... Le lendemain, je rencontre une conseillère qui me dit : "C'était choquant ton amie, elle aurait pu mettre quelque chose sur la tête !"
Non mon amie n'était pas choquante car elle n'a pas voulu cette maladie. Par contre, ce qui était choquant pour moi, ceux sont les propos de la conseillère... Mon amie est complexée de son manque de cheveux mais elle n'aimerait pas voir les autres sans cheveux... Par contre, qu'on l'accepte sans cheveux et sans regard gêné ou outré, oui, elle aimerait bien car sa maladie ne gâche en rien la beauté de son caractère... Et, je ne suis pas gênée pas d'être en sa compagnie parmi d'autres personnes, bien au contraire, j'en suis fière. :D    


oui, c'est ca le soutien.....................se montrer à ses cotés, l'accompagner, la forcer à sortir.................


Oui, tout à fait Françoise... la motiver à sortir est le plus dur...
bien sur, Carard, tu t'imagines cet effort pour accepter ce regard!
   Quel bonheur pour elle de se sentir enfin "comme les autres" et non plus un être à part ! 
par Madisonn » 04.10.2014, 15:18 Quel bonheur pour elle de se sentir enfin "comme les autres" et non plus un être à part !

Oui, c'est ce que je lui souhaite mais pas seulement, aussi à tous les enfants, toutes les dames et les messieurs atteints d'un cancer. 
Très concernée pour avoir failli faire ce cadeau.....le temps a manqué .
fouduc a écrit : Madisonn :

Si les mecs devaient subir une seule fois dans leur vie une mammographie il y a belle lurette que cet engin n'existerait plus !

Je confirme, j'ai donné.

Pour un mec, c'est hyper douloureux.
Pas assez de matière à explorer, donc, ils tirent là dessus comme des malades, avant de serrer, pire que dans un étau.
Dans les vapes, le Jo. TRES mauvais souvenir ...

Georges.



De toutes façons la méthode est la même: problème identique pour  les petites poitrines féminines , et pour celles qui ont une forte poitrine , la compression est très forte , donc , hyper , hyper douloureuse ( le sein est réduit a un si petit volume) !! :roll: :roll: :roll:
et retour tous les deux ans ....... :twisted:
Jamais plus cet engin de torture plus apte à écraser les vinyles qu'à servir aux femmes.
Pour moi c'est l'échographie voire plus sinon RIEN !
Savez-vous que nous avons le DROIT de dire notre mot ?
Nous pouvons refuser que l'on nous impose ou à un tiers, un examen ? 
Savez-vous aussi que vous pouvez prendre vos cliques et partir ?
Combien ose le faire ????
Pour ma part, j'en ai assez d'être systématiquement infantilisée par le corps médical et désormais je le dis tout haut. J'ai fréquenté beaucoup en accompagnante ainsi que pour moi.

J'ai un grand respect pour ces femmes et hommes qui sauvent autant de vies
mais je regrette que la grande majorité se mette un peu trop au-dessus de tous.

"A ne rien écouter, on n'apprend plus rien", c'est mon vieux médecin de famille qui n'avait de cesse de le répéter. Bon sang qu'il avait raison !!!

MAD 
Sadhvibibi a écrit : Bonjour Pascal92,
puisqu'on ne peut pas tous être du même avis, n'est-ce-pas? sinon le site va mourir...voici le mien à propos de cette histoire, que je viens de relire. Il me semble, personnellement, que si j'avais été ou devais être un jour dans la même situation que Gerdi, je trouverais "bizarre" sinon "ridicule" que mes amis se sentent obligés de se raser le crâne pour me manifester leur soutien. Je pense que j'apprécierais mille fois plus qu'ils s'engagent à faire quelque chose pour eux-mêmes comme, par ex. prendre la ferme résolution d'arrêter de fumer (pour ceux qui pourraient souffrir de cette addiction) arrêter de boire trop d'alcool pour d'autres, de mal se nourrir, etc...) actions qui auraient à mon avis bien plus de sens... 
mais faut-il que toutes les actions aient un ou du sens.....? à suivre, si jamais.

Il fait soleil, quittons l'écran pour aller s'y réchauffer.. :) .

 


Bien sur qu'on peut en discuter .
Tout d'abord , en préambule , ce n'est pas parce que je mets un lien , que je me donne l'obligation de le défendre à 100 %.
J'ai trouvé cette histoire touchante et ai eu envie de la partager .

Je ne sais pas si on peut mettre un ordre de préférence à ce type de réaction ..
Je crois que toutes les personnes concernées préfèreraient tout simplement ne pas avoir ce putain de crabe .
Et le cas échéant , tout , plutôt que l’indifférence .
La perte des cheveux est un signe visible , qui a le triste avantage d’être un premier vecteur de communication sur la maladie .
Sinon , qui peut soupçonner son voisin de palier d'avoir un cancer de la prostate ?
pour moi un sujet TROP douloureux!! j'ai perdu, ma mère, ma soeur...et mon mari de cette sacré maladie.....j'ai  eu ma dose!!
Bisous, bisous Ebbie34 
pascaldu92 a écrit :
Sadhvibibi a écrit : Bonjour Pascal92,
puisqu'on ne peut pas tous être du même avis, n'est-ce-pas? sinon le site va mourir...voici le mien à propos de cette histoire, que je viens de relire. Il me semble, personnellement, que si j'avais été ou devais être un jour dans la même situation que Gerdi, je trouverais "bizarre" sinon "ridicule" que mes amis se sentent obligés de se raser le crâne pour me manifester leur soutien. Je pense que j'apprécierais mille fois plus qu'ils s'engagent à faire quelque chose pour eux-mêmes comme, par ex. prendre la ferme résolution d'arrêter de fumer (pour ceux qui pourraient souffrir de cette addiction) arrêter de boire trop d'alcool pour d'autres, de mal se nourrir, etc...) actions qui auraient à mon avis bien plus de sens... 
mais faut-il que toutes les actions aient un ou du sens.....? à suivre, si jamais.

Il fait soleil, quittons l'écran pour aller s'y réchauffer.. :) .

 


Bien sur qu'on peut en discuter .
Tout d'abord , en préambule , ce n'est pas parce que je mets un lien , que je me donne l'obligation de le défendre à 100 %.
J'ai trouvé cette histoire touchante et ai eu envie de la partager .

Je ne sais pas si on peut mettre un ordre de préférence à ce type de réaction ..
Je crois que toutes les personnes concernées préfèreraient tout simplement ne pas avoir ce putain de crabe .
Et le cas échéant , tout , plutôt que l’indifférence .
La perte des cheveux est un signe visible , qui a le triste avantage d’être un premier vecteur de communication sur la maladie .
Sinon , qui peut soupçonner son voisin de palier d'avoir un cancer de la prostate ?



Bonjour Pascaldu92,
 Mais bien sûr et je suis tout-à-fait d'accord; à peine avais-je  écrit ce que j'ai eu envie d'exprimer à l'évocation de cette histoire, que j'ai immédiatement eu à l'esprit la ou les réponses que cela pouvait occasionner...mais autant laisser à l'autre ou aux autres la possibilité de s'exprimer, sans oublier tous ceux/celles qui ne le peuvent et là est le dilemme...
Il n'est plus question de maladie :cry: mais de mode féminine :D :
100 ans de look en 2 mn

https://www.youtube.com/embed/M4z90wlwYs8?rel=0