Accepter la critique

Accepter la critique

5 | 1078 Consultations

La critique est la verbalisation d'une pensée, plus particulièrement d'un jugement. Ce jugement que l'autre porte sur nous peut avoir une connotation négative, mais il peut simplement révéler la vision subjective que l'autre porte sur nous à l'aune de son propre vécu et de ses valeurs. Nous vivons dans une société où la libération de la parole mais aussi l'omniprésence des réseaux sociaux et les nouveaux usages du numérique, de manière générale, rendent la critique aisée et peut-être plus fréquente qu'auparavant, ce qui peut la rendre difficile à vivre au quotidien.  

 

Différentes sortes de critiques

La critique peut s'exprimer sous diverses formes : elle peut nous être directement adressée à travers la parole ou l'écrit. Elle peut s'exprimer de manière plus indirecte et être communiquée à un tiers à notre sujet, ce qui la rend particulièrement blessante car elle ne nous laisse alors pas l'option de nous défendre et peut créer un vécu de frustration, voire même d'injustice. Lorsqu'elle est indirecte, elle peut également se lire dans le regard, dans les gestes et les attitudes de la personne. Elle est alors insidieuse : nous ressentons son existence masquée, mais elle reste voilée, ne laissant pas, là non plus, un espace de discussion avec l'autre afin de s'expliquer et pouvoir mieux se comprendre. On peut également parler de critique "constructive", car c'est ainsi que l'on nomme les critiques qui sont formulées dans le but de nous aider à nous améliorer, et les critiques "gratuites", que nous percevons comme une attaque personnelle qui nous est adressée. 

 

Derrière le miroir de la critique

Il n'est pas simple de faire correspondre chaque critique que nous percevons à l'intention de celui qui nous l'adresse, mais dissocier le fond et la forme est salutaire. Par exemple, lorsque l'on est un homme d'âge mûr et que quelqu'un nous lance un laconique "tu es tout gris !", on aurait tendance à se renfrogner et à interrompre le dialogue tant le message qui est perçu est négatif et semble avoir pour but de blesser. L'attitude qui permet de progresser dans la compréhension de soi et de son rapport aux autres consisterait à se demander pour quelle raison ce message nous est envoyé, et, encore mieux, de demander à l'interlocuteur ou à l'interlocutrice de préciser ce qu'il ou elle entend par là. Vous pourriez être surpris de la réponse : la personne pourrait avoir eu pour intention de vous suggérer un passage chez le coiffeur, il se peut qu'elle exprime de manière maladroite qu'elle s'inquiète pour votre santé. Quoi qu'il en soit, le mieux est de ne pas faire d'interprétations gratuites : une critique, que vous la jugiez constructive ou non, peut être l'occasion d'ouvrir la voie au dialogue sur les inquiétudes, les frustrations ou les questionnements que l'autre peut avoir à votre égard.  

 

Accepter la critique : un pas vers l'autre

La critique ne doit pas être vue comme un coup de poignard qui nous est enfoncé dans le cœur, au contraire, elle permet de mieux comprendre l'autre, ses aspirations et ses attentes. Il n'est agréable pour personne d'entendre « tu es toujours en retard ! » alors que l'on s'est dépêché de sortir de réunion, de traverser la ville en affrontant les embouteillages pour arriver le plus rapidement possible à un lieu de rendez-vous. Une attitude positive de la part de celui ou celle qui reçoit la critique consisterait à ne pas rentrer dans le cercle vicieux des reproches, de la frustration et de la colère. Cela revient par exemple à dédramatiser la situation, en s'expliquant avec calme et en montrant que nous avons bien pris en compte le message qui nous est adressé afin que la situation ne se reproduise pas. Il est également utile de chercher une solution commune, qui implique l'un et l'autre au sein d'une même équipe et évite de constituer des camps ennemis ! Une solution dans ce cas pourrait être de trouver un prochain lieu de rendez-vous qui soit le plus près possible du travail de celui qui finit le plus tard ou qui soit facilement et rapidement accessible en transports en commun. 

 

Finalement, si accepter la critique c'est faire un pas vers l'autre, en réalité c'est aussi faire un pas vers soi pour mieux comprendre l'image que nous renvoyons, y réfléchir, et agir sur ce que nous voulons changer. 

Que vous inspire ce sujet ? Comment réagissez-vous face à la critique ?

 

Photo © Fotolia – Auteur : cirquedesprit

CarolineMarie30, 05.12.2018

onyx30
0 | 09.12.2018 00:35

Eh bien, je vais me permettre une critique, puisque ce blog m'y incite, une critique, ou, plutôt une remarque, une remarque envers François, celui - ci a l'air d'être un bon zig, et je n'en doute pas, mais François quand il commente un article ou blog, a des réflexions très pertinentes, mais…….., mais…….je lui conseillerais de se relire, avant de cliquer sur envoyer, peut être a - t'il de trop gros doigts, ou bien sont clavier est fatigué, ou encore est - il trop pressé d'envoyer son texte, lui seul le sait, alors François, ne le prend pas mal, ceci n'est qu'une remarque de ma part sans méchanceté aucune, mais prend ton temps, relis toi avant d'envoyer une réponse, tout le monde ici t'en sauras gré.
Bonne continuation à tous, et,...……... à toi François.

Elyane19
4 | 05.12.2018 19:29

Faire un pas vers l'autre, c'est bien... mais ce n'est pas toujours au même de le faire.

Au travers de ce blog, nous abordons toute la complexité entre accepter, répondre, interpréter le sens de la critique.

Avant de porter une critique, bien peser ses mots et surtout analyser les conséquences qui peuvent en découler.

La critique, donnée sans esprit de jugement ni de désobligeance, peut être très constructive car elle ouvre vers la discussion et l'échange.

lisa172
1 | 05.12.2018 12:48

Celui ou celle qui a envie de critiquer doit " faire le tour du pâté de maisons" , regarder les tenants et aboutissants , que ce soit pour une critique positive ou négative.Tout d'abord , il faut savoir que la critique négative fera beaucoup plus de tort: elle influencera les autres dans leurs jugements .La critique positive peut influencer , trop , la personne qui se trouve critiquée ..Le plus sage : rester dans son coin et regarder faire , surtout si vous n'avez pas réellement partie pris
Bonne journée

francois52
0 | 05.12.2018 11:09

critique , oui; si on se trompe , ok ! essayer de comprendrte et d'ecouter! mais pas se diriger sur des insultes pour aetre en soprematie