Les tue l'amour

Les tue l'amour

10 | 1899 Consultations

Il peut s’agir d’un détail infime pour certains mais entraîner une véritable révulsion chez d’autres, les dégoûter, voire même stopper tout désir... Ou bien ce sont peut-être de petites manies que l’on a acceptées pendant longtemps mais qui deviennent finalement insupportables. Bref, cette semaine au Cub-50plus, nous avons décidé de nous interroger sur ces tue l’amour qui peuvent mettre en péril votre couple. La liste est bien entendu non exhaustive, mais nous avons essayé d'y rassembler les points les plus sensibles. Attention, ces petits détails qui tuent valent aussi bien pour les hommes que pour les femmes !

 

Lors du premier rendez-vous

Comme le disait Coco Chanel, vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression. En effet, souvent quelques minutes suffisent pour savoir si la personne nous plaît ou non. Donc autant éviter de commencer avec un carton rouge ! Voici notre top 3 des erreurs à éviter :

- avoir une hygiène douteuse : quoi de pire que de sentir – dès le premier contact – la mauvaise haleine de la personne que vous rencontrez ou bien de noter que celle-ci a des ongles sales ? De même, une surcharge de parfum peut être un moyen de cacher une odeur de transpiration ou bien le fait de ne pas s’être douché.

- en faire trop : cela ne fait pas 10 minutes que vous êtes installés et vous savez déjà tout des dernières vacances extraordinaires qu’il ou elle a passées. Par contre, vous n’avez pas pu en placer une.

- parler de son ex : « Valérie a de grands yeux bleus et un superbe sourire », « quand on est parti dans le Verdon avec Gilles » ... Si Gilles et Valérie sont si extraordinaires, pourquoi Sabine et Robert ne sont-ils pas encore en couple avec eux ?  

 

Au lit

Quelques étapes ont déjà été franchies avec succès et le désir s’est installé. Pourquoi ne pas sauter le pas ? Mais à ce stade, tout peut vite se compliquer et les détails qui tuent peuvent facilement s’inviter dans votre nid d’amour. Faites attention !

- une maison mal entretenue : aérez votre logement pour éviter que les pièces sentent le renfermé, pensez à laver la cuvette des WC, faites la chasse aux poils et cheveux dans votre salle de bain et surtout faites en sorte que votre lit soit fait et propre : rien de plus rédhibitoire que des draps sales…

- des sous-vêtements inadéquats et (encore une fois) une hygiène douteuse : évidemment, tous les goûts sont dans la nature et il ne faut pas s’arrêter au physique. Mais certains petits détails pourraient révulser votre compagne ou compagnon : un vieux slip kangourou ou une culotte toute détendue, des ongles de pieds pas taillés, une odeur corporelle qui donne un haut le cœur, des poils à des endroits inattendus...

 

En couple

Vous pensiez que le pire était passé et que maintenant que vous vous êtes déclarés vos sentiments respectifs, vous pouviez vous reposer sur vos lauriers. Détrompez-vous ! Les tue l’amour rodent toujours et peuvent vous rattraper alors que vous ne vous y attendez pas. Attention aux choses suivantes : 

- une jalousie excessive : comme des questions inquisitrices telles que « Où étais-tu et avec qui ? », des messages incessants pour demander des comptes et des crises à répétition. Si au départ, ce comportement peut être considéré comme une preuve d’amour ou du moins une marque d’attention, cette situation peut rapidement se gangréner et détruire votre couple. 

- vouloir changer l’autre à tout prix : tout peut commencer discrètement et à petite dose. On lui suggère de changer sa coupe de cheveux ou bien de modifier son maquillage, on lui achète de nouveaux vêtements. Mais gardez-vous de passer à la vitesse supérieure : par exemple, en demandant à l’autre de changer d’amis, de profession, de loisirs... Chaque personne a sa propre personnalité et pour son équilibre, il doit savoir garder son identité et son jardin personnel.

- se laisser aller : à force de cohabiter, on peut sombrer dans la routine et ne plus faire d’effort. On ne prend plus le soin de se pouponner, on ne s’entretient plus comme avant, on grossit, on répond par monosyllabe, on s’avachit devant la télé sans se parler... Si vous entendez un jour l’autre dire : « tu te laisses aller », ne faites pas la sourde oreille et réagissez.

 

Voilà, c’en est fini pour notre petit florilège et nos conseils. Maintenant, nous avons hâte de lire quels sont vos pires tue-l’amour. À vos claviers !

Photo : © Fotolia – anetlanda

HeleneC , 27.07.2017

Commentaires

  • 3 | 27.07.2017 15:51
    pascaldu92
    Score :8/9 !
  • 0 | 28.07.2017 00:52
    patrick44
    je dirais pour les dames...le slip kangourou de Thierry Lhermite (les bronzés) et pour les hommes les sous vétements féminins jaunes ou verts....et surtout la télévision dans la chambre !!!
  • 0 | 28.07.2017 11:10
    davidviry
    soleil44 - rencontre d'un monsieur qui est arrivé au 1er RDV en short avec des sandales et des chaussettes : j'ai décliné l'invitation au resto !
    qu'a tu contre les sandales ?
  • 0 | 28.07.2017 14:14
    Gelsemium_9
    les exemples donnés me semblent tout simplement répugnants !!!
  • 1 | 29.07.2017 13:28
    Edel13
    Ce que j'ai retenu c'est "vouloir changer l'autre"
    Combien d'entre nous avons cru que les "petits défauts" de l'autre ne seraient que mauvais souvenirs très vite car "il/elle allait changer" ...

    Ben personne ne change, on fait ou pas des efforts mais on ne change pas et si malgré tout notre pseudo amour, il y a des petits trucs chez l'autre qui nous dérange au point de penser que l'on sera "nous" capable de le/la changer, ben c'est une erreur de casting assuré et ce petit rien va devenir au fil du temps un GROS défaut ...
  • 0 | 01.08.2017 09:40
    Jacques94130
    Chacun (et, j'imagine, chacune!) a ses critères personnels ...
    Celui qui veut fréquenter un "mannequin de mode" a intérêt à faire sa sélection dès le début ...

    Les critères les plus importants, pour moi, ne sont pas prioritairement les critères "plastiques". L'étendue de la culture, la finesse du raisonnement, la sensibilité artistique me sont autrement plus importants que bien d'autres choses.

    La "première impression", sans être obligatoirement la bonne, pèse néanmoins très lourd et conditionne la suite ...