Opérations du cœur et changements de personnalité

Opérations du cœur et changements de personnalité

7 | 1062 Consultations

Le débat de changement de personnalité après une opération du cœur ne laisse personne indifférent. Entre les scientifiques réfutant l’idée d’une transmission de traits de caractère du donneur au receveur, et les témoignages affirmant ce phénomène, il y a de quoi se sentir perdu. Que croire alors ?

 

L’euphorie passagère, une étape courante

S’il est une chose plus ou moins certaine avec les opérations du cœur, c’est que généralement le patient connaît à la suite de la greffe une période euphorique, qui perdure plus ou moins longtemps. Il faut savoir qu’une transplantation cardiaque va entraîner plusieurs changements, différents selon l’individu, sur les plans physiologique et psychologique.

En effet, de par le nouveau cœur, c’est la vie entière du patient qui est chamboulée. Il ne craint plus de mourir prochainement et ce sont toutes ses perspectives d’avenir qui se trouvent changées. De plus un nouveau cœur lui permet des activités plus variées, une alimentation moins restreinte, ainsi qu’un nouveau souffle. Par là même, il est alors normal que le patient soit plus heureux, plus optimiste et euphorique. Sachant que plus d’une personne sur cinq souffrant d’insuffisance cardiaque connaît également la dépression, il est alors compréhensible qu’une greffe inverse cette tendance négative.

Enfin, le sang alimentant le cerveau devient de meilleure qualité et cela peut améliorer les capacités intellectuelles. Le patient a alors une meilleure forme, une meilleure santé, et n’a pas à s’inquiéter d’une mort proche, d’où cette période d’euphorie. Sans oublier les médicaments, très forts, ingurgités par les patients qui accentuent cette période.

 

Une personnalité modifiée à la suite d’une greffe de cœur ?

Si aucune preuve scientifique n’affirme qu’une greffe de cœur modifie la personnalité du receveur en fonction de celle du donneur, les témoignages, eux, se multiplient. Ainsi, des personnes ayant reçu un cœur, se mettent à avoir des goûts alimentaires ou musicaux totalement différents.

L’un des témoignages les plus connus est celui de Claire Sylvia, danseuse professionnelle ayant reçu le cœur d’un jeune homme âgé de dix-huit ans, mort dans un accident de moto. Elle relate son histoire dans son livre Mon cœur est un autre, où elle mentionne l’évolution de ses goûts alimentaires, avouant avoir des envies de bières et de fast-food, ce qu’elle n’appréciait guère avant. Elle partage même son expérience autour de son orientation sexuelle, déclarant avoir désormais des attirances pour les femmes.

Ce phénomène de changement soudain de personnalité est expliqué, selon la majorité des scientifiques, par le bouleversement de l’opération. Les patients, qui vivaient dans une situation incertaine et douloureuse, voient leur vie chamboulée et adoptent donc de nouveaux réflexes et comportements. Ils vivent plus intensément et cela amènerait donc à un changement de personnalité.

Mais cette explication rationnelle, ne convient pas à tout le monde, et d’autres parleraient alors de mémoire cellulaire. Nos organes stockeraient des informations relatives à notre personnalité profonde. Ainsi, lors d’une greffe, certains traits de la personnalité du donneur seraient transmis au receveur, expliquant ces évolutions de comportements et de goûts soudaines.

 

Des visions après une greffe de cœur

Plus loin que la personnalité modifiée, la greffe de cœur amènerait à des « visions », des sensations, des émotions nouvelles. Pour illustrer cette idée, prenons l’exemple de Charlotte Valendrey. Actrice, elle a subi une greffe de cœur d’une jeune femme et raconte son histoire dans De cœur inconnu. Quelque temps après son opération, elle rencontra un homme et ils tombèrent amoureux, sans qu’elle sache qu’il était l’amant de celle qui lui avait donné son cœur. Un jour qu’elle cherchait dans ses papiers elle tomba sur l’acte de décès de la femme qu’elle pensait être sa donneuse. Pour elle aucun doute, elle est tombée amoureuse du même homme que sa donneuse. Dans son témoignage, elle raconte avoir des sensations très fortes de déjà-vu, comme des souvenirs très profonds, lors de voyages. Ainsi, la greffe de cœur ne modifierait pas que la personnalité, mais transmettrait également quelques souvenirs et émotions, voire sentiments.

 

Par conséquent, avec un sujet délicat tel que celui-ci, difficile de ne pas tomber dans le mystique. Néanmoins, si aucunes preuves scientifiques n’affirment ces phénomènes étranges, les témoignages se multipliant autour de ce sujet devraient alerter sur sa véracité.

Pourriez-vous nous faire part de votre expérience ou de celle de vos proches à ce sujet?

 

Photo © Fotolia  :  vchalup

CarolineMarie30, 17.10.2018

merou06
1 | 21.10.2018 15:58

Bonjour
La mémoire des cellules ? ? Pourquoi pas ?
Comment se fait-il qu'après une NDE ( Near Death Experience ) le comportement, les sentiments, etc. changent aussi ? ?
Je l'ai vécu dans ma jeunesse, et après je n'étais plus le même ! !
Un article sur les NDE serait intéressant (si toutefois ça n'a pas été déjà écrit ?

avicenna
1 | 20.10.2018 20:13

Accepter une greffe d'un organe vital comme le coeur ou le foie ou les poumons, c'est devoir sa propre vie à la mort de quelqu'un d'autre. Personnellement, je ne peux m'y résoudre.

roselune
1 | 18.10.2018 20:17

personnellement je ne connais personne a qui s'est arrivé,,, mais je suis septique,,ils doivent avoir plus de joie de vivre alors forcement qu'ils ont changés mais par contre,,j'ai connu une copine dont le mari est tombé dans le coma 3 semaines suite a un accident de vélo il n'avait pas de casque !!!elle a retrouvé un autre homme complètement différent il n'avait plus les mêmes gouts plus autant sportif comme avant,, devenu pantouflard presque,, n'aimant plus les mêmes musique !! sa femme me disait j'ai l'impression de vivre avec un autre homme je sentais qu'elle ne l'aimais plus,,,