Le retard

Le retard

4 | 812 Consultations

« Le retard est la politesse des artistes... » disait André Maurois, romancier. Les citations ont beau lui donner du charme, être en retard peut être un véritable calvaire pour le retardataire et se montrer très dérangeant pour celui qui doit attendre. Tout le monde connaît dans son entourage quelqu’un qui est perpétuellement en retard. Si ce comportement paraît impoli et en exaspère certains, il ne signifie cependant pas que le retardataire le reproduit consciemment. Parce qu’ils ont une autre notion du temps qui passe ou parce qu’ils sont atteints d’une pathologie, les gens en retard peuvent passer à côté d’opportunités et subir des conséquences comme la perte d’un emploi ou la perte de confiance de leur entourage. Pourquoi sont-ils alors toujours en retard ? Peut-on remédier au caractère pathologique du retard ? Qu’en est-il du retard lors d’un rendez-vous galant ? Creusons un peu.

 

Notion différente du temps qui passe

Les retardataires perçoivent l'écoulement du temps différemment des gens ponctuels. Ils le sous-estiment et croient par exemple que vingt minutes se sont écoulées alors que ce sont trente minutes en réalité. Une étude menée dans les années 90 par le professeur Diana De Lonzor, auteure de Never Be Late Again, met en évidence certains facteurs psychologiques qui contribuent au retard chronique. Elle attribue un profil à chaque type de retardataire. Le « deadliner » est le profil le plus commun. Il est celui qui ne parvient à être productif que dans l'urgence et qui aime travailler sous pression. Ce dernier affronte quotidiennement la menace de la procrastination. De son côté le « producer » aime faire le plus de choses possibles en un minimum de temps et sous-estime la durée des tâches qu'il doit effectuer. Le « productif » prévoit trop d’activités en une seule journée. Le « absent minded professor » se laisse distraire facilement et s’éparpille sur des tâches secondaires. Le « rationalizer » ne reconnait pas son retard et préfère blâmer les éléments extérieurs (panne de réveil, embouteillages etc.). L’« indulger » a du mal à gérer son temps et se blâme pour son retard. L’« evader » essaie de maîtriser son anxiété en voulant tout contrôler, (ne peut quitter sa maison que lorsque celle-ci est parfaitement rangée). Enfin le « rebel » savoure le fait d’être en retard, parce qu’il aime l'idée d’être attendu. Il s’agit dans ce cas précis de personnes qui manquent d'assurance et qui se complaisent dans l’idée que quelqu’un les attend.

 

Le retard, une pathologie

Un retard causé par un événement extraordinaire (intempéries, perturbation importante des transports…) est excusé. Par contre, un retard répété sans raison solide peut être l’objet de graves sanctions. Pour Alexandra Rivière-Lecart, psychologue clinicienne à Paris, la tendance à être toujours en retard relève du trouble comportemental : «Nous sommes là en présence de personnes qui ne peuvent pas s’empêcher d’être en retard et dont le comportement a des impacts directs sur leur vie. Cela peut être pathologique.» Les retardataires chroniques peuvent difficilement être pris au sérieux par leur entourage et doivent s’entendre dire :  « ce n'est quand même pas si compliqué de regarder sa montre et de partir à temps pour être à l'heure ! » Ils sont considérés comme dans gens ne faisant aucun effort et qui leur manquent de respect. Paradoxalement, si certains persistent et sont en permanence en retard, d'autres savent être à l'heure lorsque la situation l'exige (train, avion, rendez-vous médical) : de quoi irriter ceux qui passent leur temps à les attendre ! La psychologue explique que les retardataires savent être ponctuels quand il s'agit de rendez-vous administratifs qui n'impliquent pas de « lien affectif »…

 

Une meilleure organisation

Bonne nouvelle, la personne en retard peut se réconcilier avec sa montre s'il le décide et s’il adopte certaines règles et travaille sur soi pour changer. Certains ont une vision trop « optimiste » de leur emploi du temps. Ces derniers doivent travailler sur la prise en compte des temps de transport et des imprévus. D’autres doivent acquérir une certaine maturité et faire en sorte de vaincre la procrastination car la tendance à repousser les tâches qu’ils n’ont pas envie de faire pollue leur quotidien. Pourtant des projets délivrés à temps entretiennent l’estime de soi alors un mot d’ordre s’annonce, c’est l’organisation ! : Se préparer par exemple quelques post-its sur le bureau ou sur le frigo pour se guider dans les tâches à effectuer. Apprendre à consacrer un temps limité à chaque tâche. Une bonne organisation et de la discipline aident à s’arrêter de s’éparpiller et à ne pas se laisser déborder.

 

Rendez-vous galant et retard

Il y a ceux qui prennent du plaisir et se sentent importants à l'idée qu'on les attend, qu’on les désire. Certains ont besoin de se faire remarquer et se servent inconsciemment ou consciemment du retard pour tester l'autre et avoir le contrôle sur lui en le mettant en situation d’attente. Méfiance tout de même, il y a quelques codes à respecter !. Arriver trop en avance peut s’avérer rédhibitoire surtout si le rendez-vous est fixé chez l’un des acteurs. Lors d’un rendez-vous galant dans un café, on peut arriver une demi-heure avant, le temps de boire un café, de se mettre dans l'ambiance du lieu et de décompresser un peu.

 

Mais d’après vous, quel est le temps de retard tolérable ? Vous êtes en retard et vous en pâtissez ?  Vous connaissez des gens toujours en retard et cela vous gêne ? Vos expériences nous intéressent.

 

 

Photo © Fotolia - alphaspirit

Betty_Nelly, 12.07.2018

charmati
1 | 15.07.2018 13:10

coucou Betty_Nelly, tu prépares une thèse sur le retard? ou tu travailles pour la SNCF ?
l'exactitude est la politesse des rouages et la loi punit " l'heure c'est l'heure" (le receleur)
étant à la retraite j'ai rendu mon sablier mais pour vous, mes chéries du club 50+ je serai toujours à l'heure voire en avance. bises.

lisa172
1 | 13.07.2018 17:04

Bonjour ,
Que ce soit un RV quelque soit sa nature , je ne suis pas ponctuelle mais en avance , à tel point qu'un jour cette question m'a été posée :"comment faites vous pour être toujours en avance?"..........réponse : c'est une question d'organisation !
Les RV que je devais recevoir et qui arrivais en retard ou sans RV n'étaient pas bien acceuillis
Bon AM

Rainbow1000
2 | 13.07.2018 14:59

Louis XVIII disait , exactitude est la politesse des rois
Il me semble qu'être ponctuel (le) est une marque de respect et de considération envers la personne avec qui on a rendez vous
De mon expérience personnelle , je trouve que chez les latins et méditerranéens , la notion de ponctualité est d'une importance relative , alors que dans les pays nordiques et asiatiques c'est irrespectueux d'être en retard

Jane75
1 | 13.07.2018 14:16

Comme solene14, j'étais toujours en retard, des petits retards.Et puis un jour, alors que je travaillai près de mon domicile, et j'occupai un poste d'assistante de direction, j'avais pris l'habitude d'arriver tous les jours un peu plus tard, jusqu'au jour où mon chef de service m'a mis devant mes responsabilités:"ou vous respectez l'heure ou vous prendrez la porte! "Et il a suffit d'un retard dans les jours suivants, pour que la sanction soit exécutée. Depuis, je ne plus en retard! Mais dommage qu'il en ait fallu arriver là.
A sfinx1: tout le monde n'a pas de portable, certains même y sont réfractaires à cette nouvelle technologie. Et notez aussi le défaut de réseau pour se connecter. Mais je suis de votre avis, prévenir ou encore s'excuser devrait être une règle commune de politesse.

Espace3
1 | 13.07.2018 13:31

Être à l'heure est la politesse des rois dit-on.....
Je m’arrange pour être toujours à l'heure....
Quitte à attendre un peu pas loin du lieu de rdv..
Maintenant il y a aussi des retardataires.... maladifs...
Dans sa jeunesse, mon père travaillait dans une société où l’heure d'embauche était à 07h00 le matin... certains arrivaient tous les matins ver 07h20...
Le patron sympa décide alors de mettre l'embauche à 07h30..
Que croyais vous qu'il advint?
Ben c'est simple. les mêmes personnes arrivaient vers 07h50...
Conclusion?

solene14
1 | 13.07.2018 09:39

Je me souviens d'un rdv galant, il y a longtemps, les téléphones portables n'existaient pas....
Le monsieur est arrivé une demi heure avant et moi une demi heure en retard......le pauvre ...... 1h d'attente et il n'a rien dit, moi à sa place , j'aurais montré mon mécontentement car je n'aime pas du tout attendre c'est pour cela que je n'arrive jamais avant l'heure

biloum
2 | 12.07.2018 23:02

J ai dû inspirer le lapin d Alice aux pays des merveilles.. je crois toujours avoir du temps devant moi alors j en prends...peut être plus que de raison ...et puis après ...horreur ! Malheur! Je n en ai plus autant que ça ...alors je Cours je cours .....je ne suis pas un bon exemple , du moins , pas le meilleur pour disserter avec aisance sur un tel sujet...Pour ma défense...je dirais que ceux qui sont en retard sont de bien meilleure humeur que ceux qui les attendent »...et puis voila!

heureuse15
2 | 12.07.2018 22:29

Je ne suis jamais en retard par respect pour l'autre .
Je calcule un temps de ..et si..
et si vraiment je sens que je vais arriver en retard.. je préviens.

Authilie
2 | 12.07.2018 20:57

J'ai horreur d'être en avance. Par conséquent, je suis toujours en retard.

francoise57
2 | 12.07.2018 20:00

Ah le retard!!!!
Que ce soit rv professionnel ou autre, je ne supporte pas!!! sauf si, comme dit sfinx, on prend le peine de s'excuser....
Je prends mes précautions pour êre à l heure, j'attends de l'autre qu'il y soit

Ebbie34
5 | 12.07.2018 17:42

Coucou Betty...
Je suis très ponctuelle...j'ai horreur des gens qui sont toujours en retard !

Pour moi c'est un manque de politesse..

Je m'organise pour être a l'heure à mes Rendez-vous..c'est très apprécié par mes amis :)

Bisous Ebbie34

malaja
6 | 12.07.2018 17:31

les trains n'attendent pas les retardataires, c'est bien connu !
je suis plutôt ponctuelle : je considère que c'est une question de politesse.
anxieuse de nature j'arrive plutôt en avance, quitte à être embarrassée lorsque la "marge" que je me suis procurée s'avère inutile...
à une réunion, je trouve normal de commencer la réunion sans attendre les retardataires.
à un rendez-vous je laisse un quart d'heure de retard à la personne que je dois rencontrer, cela me paraît le maximum. (pourtant dans la réalité j'attends quand même davantage : il y a forcément des raisons incontournables à un retard supérieur... mais l'autre a intérêt à avoir une solide explication !)
sinon quand il m'arrive d'être en retard, j'ai une explication imparable : "il y avait une girafe dans ma baignoire" :))

Betty_Nelly
3 | 12.07.2018 16:44

Stressée de nature, moi j'aime toujours être à l'avance, cela me rassure;-)

solene14
1 | 12.07.2018 16:25

Je suis toujours en retard.... :)