Lieux consacrés à l´érotisme

Lieux consacrés à l´érotisme

7 | 1948 Consultations

Cette semaine, pour vous faire oublier un peu le « stress » des fêtes de fin d´année, nous vous invitons à découvrir ou fréquenter des endroits voués à l´érotisme, en France et à travers le monde. Certains lieux ont le pouvoir de nous envoûter, de libérer nos émotions les plus polissonnes mais aussi de nous instruire. Entre audace, liberté sexuelle, mystère, art mais aussi découverte, voici un petit tour de musées coquins, de temples aux fresques libertines ou encore de maisons closes réaménagées en hôtel. Bonne visite.

 

Le libertinage parisien

De plus en plus d´établissements hôteliers s’inspirent de l’imaginaire des maisons closes et séduit une clientèle hédoniste. « Les consommateurs préfèrent désormais des établissements chargés d’histoire et d’un supplément d’âme », affirme Maria Gravari-Barbas, architecte-urbaniste. Ils sont des sortes de “parcs à thèmes” mettant en avant le glamour des époques libertines. Ainsi la « Maison Souquet » est un ancien lupanar rénové avec élégance et subtilité par l´architecte d´intérieur Jacques Garcia. Deux appartements y sont baptisés La Castiglione et La Païva  en hommage à ces courtisanes du Second Empire.  

Autre exemple : L´Hôtel « Le10bis », inauguré en juillet 2016 qui était un haut lieu de la galanterie parisienne. Pendant plusieurs décennies, anonymes et célébrités se sont cotoyés en toute discrétion, dont Lucienne Goldfarb ou Katia la Rouquine qui avait formé des jeunes femmes qui gagnaient leur vie sous ses ordres. Aujourd´hui l´Hôtel reçoit aussi bien une clientèle d’affaires que touristique. 

 

Les musées coquins en Europe

Le « Temple de Vénus d´Amsterdam », fut créé en 1985 près du quartier rouge d´Amsterdam. Cinq étages dévoilent toute une collection d’art érotique : peintures, quelques toiles d´artistes contemporains, poteries, sculptures, dessins, photographies, vidéos et objets sado-masochistes. Il y a même un coin « conte de fées », illustrant une adaptation de circonstance de « Blanche Neige et les Sept Nains ». Toujours à Amsterdam, le « Musée de la prostitution  » est incontournable. Il est consacré à la vie quotidienne des péripatéticiennes. Que ressent-on assis de l´autre côté de la vitrine ? Quels regards reçoit-on ?. Une installation vidéo donne la sensation de s'asseoir derrière une vitrine à une heure de pointe, avec les clients qui reluquent…

A Berlin le « Beate Uhse Erotic Museum » répondra à toutes vos questions sur le sexe, à travers des projections de films documentaires et des jeux interactifs. Notons que Beate Uhse fonda après la Seconde Guerre Mondiale le premier sex shop du monde. Aujourd´hui c´est une des plus grandes entreprises allemandes de produits érotiques, dont la filiale en France est représentée par la société Adam et Eve.

Enfin si vous vous intéressez à la phallologie, le « Musée National des Phallus » à Reykjavik a ouvert ses portes en 1997. Unique en son genre, ce dernier rassemble plus de 250 spécimens de pénis représentant pratiquement l'intégralité de la faune mammifère islandaise, conservés dans des bocaux ou bien séchés.

 

Musées et sites érotiques en Asie

Le « Musée du sexe de la Chine ancienne » se trouve dans un pittoresque village proche de Shangai. A l´entrée, la  statue d´un gnome au phallus surdimensionné accueille les visiteurs. Avec des pièces et des oeuvres qui datent de l‘époque de la préhistoire, ce musée du sexe chinois permet de voir et de comprendre la sexualité au fil du temps au travers de sculptures, peintures ou encore des poteries. Sont exposés des godemichés datant d’il y a 3500 ans, dont certains en jade précieux puis environ 2000 pièces ayant pour thème la sexualité sous toutes ses formes. On y apprend aussi des choses sur le sexe au quotidien et sa place dans le mariage. On y trouve également des objets très « originaux », comme des chaises spécialement conçues pour les ébats.

Dans la région de Madhya Pradesh en Inde, le site de Khajuraho, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, abrite entre autres des temples hindous érigés par les rois dans la tradition de l’art tantrique et dont les sculptures représentent des scènes érotiques assez incongrues. En effet les artistes ont sculpté en toute liberté leurs fantasmes les plus fous : les positions les plus insolites du Kama Sutra, parfois jusqu’à neuf participants et même des animaux.  Des sculptures de « surasundari » ou nymphes célestes et d’animaux se succèdent également sur des pans entiers de murs.

 

Envie de vous retrouver dans un cadre original où la sensualité rime avec originalité ? 

Beaucoup d´hôtels parisiens offrent des chambres originales et coquines, dédiées aux amoureux ou aux couples désireux de raviver leur flamme. Le « Love Hotel » créé à partir d’un concept japonais a pour but de vous faire évader et décoller vers les sommets du plaisir dans des chambres aux décors tels qu´une gondole vénitienne, une chambre Bollywood, un dojo japonais, une case africaine ou encore une cabine de capitaine.

 

Et vous avez-vous déjà visité un des lieux cités dans cet article ? En connaissez-vous d´autres ? Quel est votre avis sur ce genre d´endroit ?

 

Photo : © Fotolia - SB

Betty_Nelly, 21.12.2017

lamartine
1 | 22.12.2017 16:23

Je me reconnais tout à fait dans les envies les fantasmes et les regrets d’Amélie 97
Que j'aimerais connaître une Femme aussi Romantique Mélancolique Charmante que cette Adorable libertine de ma génération
Dommage que la distance soit 1 obstacle à la réalisation de mon rêve
Car malheureusement pour les hommes de ma génération il n'existe pratiquement plus de Femmes charmantes toujours coquines pour apprécier l'Amour véritable sel de la vie ... L'érotisme est le Garant du maintien physique et de la santé morale

Betty_Nelly
1 | 22.12.2017 11:44

oh la la Amélie se fait draguer...;-))

marco4813
2 | 22.12.2017 09:03

Bonjour Amélie,comme vous , je préfére le concret ,vous et séduisante , et attirante !!!! si, si , je me laisserais volontiers bander les yeux dans un lieu érotique en votre compagnie et m 'offiris sans retenue à vos envies les plus intimes . Bien cordialement et je vous souhaite de bonnes fetes ! Marco

AMELIE97
2 | 22.12.2017 05:15

Je ne connais rien sur ces endroits. Et c'est dommage. Un lieu chargé d'érotisme dont je me souviens parfaitement : l'hôtel romain de mon voyage de 2des noces. Notre chambre avait un plafond décoré d'une fresque évoquant Vénus et des amours. J'avoue qu'il était plaisant au corps de se fondre dans la chaleur amoureuse et au regard de s'en repaître. Mon avis ? Nos partenaires, à nous les dames du club50+, ne rêvent que de jeunettes pulpeuses ... peut-être qu'en leur offrant des décors adaptés, en leur bandant les yeux comme ceux de Cupidon, trouveraient-ils pour nous quelque charme érotique...

lisa172
1 | 21.12.2017 15:32

Avant d'autoriser la prostitution , il faut convenir d'un encadrement , mieux que celui des "femmes dans les vitrines" à ANVERS , je suis passée dans ces rues , je n'ai pas trouver cela attrayant du tout , les Messieurs peut être, quoique peu romantique.................