Eloge du silence

  • Eloge du silence
    13  | 657 Consultations

    Le silence s’impose comme une nécessité dans notre société où le bruit est constant. Nous vivons au milieu d’un torrent de mots et souvent la valeur du silence nous échappe. Trop rare dans notre quotidien, il est nécessaire d’apprendre à l’installer. La nature nous offre cette possibilité. Outre les bienfaits du silence extérieur, nous nous interrogerons sur les nombreuses significations de l’absence de parole. Quelles vertus se cachent derrière le silence ?  En quelle mesure est-il un allié puissant dans de nombreux aspects de notre vie ?  Creusons un peu.

     

    Le silence extérieur

    Le retour au calme dans un monde de bruits relève à la fois d’un désir, d’un besoin d’équilibre, de santé psychologique et même de créativité. Tout juste revenue d’un weekend en solitaire dans les Dolomites, j’ai ressenti un bien-être et une sérénité en me promenant, n’entendant que mon souffle et les arbres bouger un peu. Ce silence si apaisant favorise le recul et la réflexion. Loin des téléphones, des ordinateurs, de la radio ou de la télé, on se reconnecte avec la beauté de la nature et on s’y recharge. Ainsi, les stages dans les monastères et des initiations au zen dans les montagnes attirent de plus en plus d’adeptes :  loin d´une existence trépidante et stressante, la vie monastique est lente, silencieuse et propice à une quête spirituelle. Une atmosphère paisible et apaisante y règne. Autre exemple : le silence du désert. Saint-Exupéry écrivait dans Le Petit Prince : « J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence. » Se cache-t-il donc toujours quelque chose derrière chaque silence ?

     

    « Le silence est d´or, la parole est d´argent »

    Derrière le silence se cachent différentes émotions : des vérités, des illusions, des mensonges, des peurs, des secrets, de la confusion, de l’embarras. N’avons-nous pas tous connu au cours d’une conversation animée le fameux silence nommé familièrement « l’ange qui passe ». Savoir garder le silence s’avère un art fort utile dans une négociation, en diplomatie, puisqu’il en appelle à la finesse de son interlocuteur et à sa capacité à méditer sur votre échange. Autre aspect du silence : le respect. « La minute de silence » nous permet de rendre hommage aux morts et de se souvenir dans un silence méditatif.  Dans un tout autre contexte, le silence permet de garder un secret, de respecter la parole ou l´acte de l’autre. Citons par exemple le médecin tenu par le secret médical ou un(e) ami(e) gardant des secrets toute une vie en silence. Dans certaines situations (maladies, problèmes existentiels), le silence permet de prendre conscience de ses maux et de mieux les appréhender.  A l’école ou au travail, le silence permet de travailler dans la concentration et le respect de l’autre. De même dans les salles d’attente, les cinémas, ou autres lieux publics. Le silence oblige à se concentrer sur l’essentiel (pas de bavardages superflus). Il favorise la mémoire et stimule l´intelligence. Pythagore disait d’ailleurs que ses disciples faisaient serment de silence pendant leurs cinq années d’apprentissage afin de se dédier exclusivement à l’écoute des savoirs qui leur étaient inculqués.

     

    Pensées et silence

    Selon l’écrivain belge, Maeterlinck, « le silence est bruissant de paroles intérieures, nous nous parlons à nous-même. Il est impossible de cesser de penser car nous pensons toujours à quelque chose, consciemment ou inconsciemment ». Lorsque nous lisons un livre, nous ne faisons pas de bruit, pourtant dans notre esprit raisonnent des mots, des phrases, des idées.  En fait nous lisons dans notre tête « à voix haute ». Toujours selon Maeterlinck, il est difficile de séparer le silence et la parole. Sans un espace entre les mots, les mots eux-mêmes seraient incompréhensibles : « Les âmes se pèsent dans le silence, comme l’or et l’argent se pèsent dans l’eau pure, et les paroles que nous prononçons n’ont de sens que grâce au silence où elles baignent », affirmait-il. Effectivement ces espaces silencieux entre chaque mot permettent de mettre des repères, de découper chaque mot pour ensuite créer des phrases. Que seraient les pensées sans l’apprentissage de mots, ces signes nous permettant de nous représenter une chose ?

    Le silence intérieur ne serait donc pas si silencieux puisque nos pensées sont « bruyantes ». Si ces pensées deviennent trop envahissantes, recourir à des techniques méditatives procureraient un repos salvateur, en écoutant rien, hormis sa respiration.

    Qu’évoque pour vous le silence ? Vous autorisez-vous des moments de silence ? Considérez-vous le silence comme salvateur ?

     

    Photo © Fotolia – Auteur : Doris Oberfrank-List 

     

     



    Betty_Nelly, 09.11.2017


sfinx1 3 | 09.11.2017 09:35

  • sfinx1
  • Chut ...

    Sourires.

utopique 3 | 09.11.2017 12:11

  • utopique
  • Oui le silence est salvateur et permet de se reconnecter avec la nature et avec soi-même , même si tout se bouscule dans nos pensées on peut réfléchir et freiner sa spontanéité.
    C'est le cas ici, bien souvent se taire pour ne pas s'attirer les foudres de ceux qui ne nous comprennent pas , ou de ceux qui ont décidé d'en découdre avec nous .
    Le silence est aussi paresse , à quoi bon argumenter vu qu' " il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut rien en tendre" à quoi bon se fatiguer pour avoir bien souvent des réponses déconcertantes et un échange qui n'apporte rien .
    Quant au silence réprobateur il permet de calmer avec diplomatie toutes les agressivités c'est aussi une sorte de vengeance qui désarme .
    Rien de tel pour faire taire les importuns .

Betty_Nelly 2 | 09.11.2017 13:27

  • Betty_Nelly
  • @Albine : merci pour votre long commentaire. Vous avez tout à fait le droit de ne pas cautionner cet article. D´ailleurs nous écrivons des articles pour créer le débat. Je tiens tout de même à souligner que je souhaitais partager ma réflexion personnelle sur le thème du silence et que cette réflexion est en aucun cas à interpréter comme une injonction !

lisa172 2 | 09.11.2017 13:42

  • lisa172
  • Depuis 50 années j'habite dans la même maison , avec un jardin public face à mon salon , très calme sauf en période estivale ( fréquentation intense) mais il m'est possible de me réfugier sur ma terrasse implantée sur mon jardin paysager, longé par une rue très très calme .Je suis donc habituée à un calme extérieur .
    La solitude a l'avantage de m'activer , inconsciemment les neurones et je revis des situations, je creuse ce qui s'est passé , je redécouvre parfois des moments passés trop frapidement occupée à autre chose et qui m'étaient passées bien au dela.
    Par le silence , je fais des découvertes

tenderly59 1 | 09.11.2017 15:01

  • tenderly59
  • Sound of the silence ... est le titre d'un L.P. 33t de James Last ... est-il besoin de dire qu'il est très connu en Allemagne? Le son du silence ... quelle merveille de l'écouter dans notre monde bruyant et tourmenté! Bises à tous ... mes chéries, chéris!

Edel13 1 | 09.11.2017 16:49

  • Edel13
  • J'ai souvenir enfant, d'un cousin de Barcelone qui avait dit que le bruit du silence le stressait... Je m'étais dit qu'il n'était pas bien fini :). Mais j'ai compris après être allée chez lui adulte ! Il vivait dans le bruit de la circulation et des promeneurs (sur les ramblas)!!! C'était invivable pour moi tout ce bruit alors que lui trouvait ' ça ' normal^^.
    En fait c'était l'éloge du bruit ^^

    En ce qui me concerne, je suis une bavarde, certains ici ne me contrediront pas lol. Pour autant être dans interlocuteur ne me dérange pas et je peux rester des semaines entières ds communiquer. Incroyable mais vrai ^^

Magbeth 1 | 09.11.2017 18:59

  • Magbeth
  • Bonsoir tout le monde ,

    J'aime écouter le silence de temps en temps...

    Et j'aime "faire" silence aussi....Car certain silences en disent longs.

    Bonne soirée =)

lecalain 1 | 09.11.2017 23:18

  • lecalain
  • le silence est la reflexion .
    le bruit et la vie sont
    comme un levé de soleil .
    dans un ciel bleu
    on a envie de sourire.
    et vivre ou revivre!!!
    douce nuit a vous les gens.

Topsecrete 1 | 10.11.2017 12:49

  • Topsecrete
  • Bonjour, il y a plusieurs formes du silence !!
    Parfois je pratique le silence en guise de mépris (par nécessité) très jouissif je dois dire, face à la bêtise :-)

heureuse15 1 | 10.11.2017 13:45

  • heureuse15
  • C'est important pour moi d'avoir le choix.. silence ou bruit.
    Et d'avoir ce choix veut dire vivre quelque pars ou faut bouger pour entendre.
    L'inverse.. donc vivre dans un endroit bruyant et devoir s'échapper pour avoir un peu de silence me semble invivable.
    Ceci dit, on a tous besoin d'entendre des "bons" bruit pour se sentir bien.
    comme dit Lecalain : le silence est la réflexion (j'ajouterai le bien être), le bruit est la vie (et j'aime la vie)

mayah12 1 | 11.11.2017 06:55

  • mayah12
  • Pour moi, la vie est comme la respiration : le silence en est le nécessaire expir.

greta21 2 | 11.11.2017 11:15

  • greta21
  • bonjour a  tous et a toutes
     je viens vous remercier pour ce bel article auquel j'adhère completemement
    pour ma part j'ai besoin de silence ,il permet de reposer le cerveau sans cesse en activité même si ne s'en rends pas toujours compte
    j'ajoute que je ne suis pas très bavarde, mais j'aime quand même beaucoup débattre de sujets qui m'intéressent
    le calme d'une foret(les oiseaux ne sont pas une gêne au contraire)n'est ce pas merveilleux
     merci encore ,j'ai beaucoup aime
    greta 21 

AMELIE97 0 | 12.11.2017 06:00

  • AMELIE97
  • Le silence, surtout, nous permet d'entendre le silence qui n'est pas du tout silencieux, ni celui de notre corps, ni celui du dehors, même par grand calme... Tout ce qui peuple le silence est très très bavard...

WASHRYS 0 | 12.11.2017 20:43

  • WASHRYS
  • Washrys..J'aime de temps en temps me retrouver seul avec le silence
    mais j'aime aussi être bavarde a mon tours j'aime la campagne avec tout sont aspect du silence et le bruit des feuilles ,les oiseaux..

Nouveaux membres



Mentions légales | CGU | Charte de confidentialité | Aide et contact | Partenaire | Programme d'affiliation | Témoignages | Presse | Publicité | Emplois
© 2005-2017 50plus-Treff GmbH