Jardinage de printemps

Jardinage de printemps

3 | 2784 Consultations

Oasis de paix et havre pour se ressourcer, le jardin possède de nombreuses qualités psychiques. Mais ce n'est pas tout. Il est également bon pour la santé.

En vous penchant, en bêchant ou en ramassant des mauvaises herbes, vous vous videz non seulement la tête mais vous améliorez aussi vos capacités de résistance, de souplesse et de force. Si de plus vous cultivez votre propre potager, votre récolte contribuera à améliorer votre régime alimentaire. Enfin, c'est une activité adaptée à tous les âges et que vous pourrez facilement partagez avec vos petits-enfants. Vous auriez tort de vous en priver !

Le printemps étant arrivé, c'est l'occasion idéale pour débuter vos travaux de jardin.

 

Quelques principes à respecter

Le jardinage est à considérer comme une réelle activité physique et dans cette mesure, il est nécessaire de respecter quelques principes simples :

- échauffez-vous et étirez-vous au préalable. Afin d'éviter les courbatures ou les déchirures musculaires, ne négligez pas cette étape. De plus, vous aurez ainsi fait votre gymnastique quotidienne.

- respectez votre rythme. Ne vous fixez pas des objectifs de rendement et ne forcez pas sur la cadence. L'important est de vous faire plaisir. Écoutez donc votre corps et suivez votre propre tempo.

-utilisez du matériel adéquat. Comme tout sport ou toute activité, il est important d'avoir le bon équipement pour assurer votre sécurité tout comme votre efficacité et la qualité de votre travail.

- adoptez une bonne position. Ne pliez pas votre dos et évitez les lombagos et les bobos en pliant les genoux pour soulever un poids afin de protéger les lombaires. N’hésitez pas à vous accroupir en gardant les pieds bien à plat pour ménager les ménisques.

Si vous respectez ces simples conseils, vous n’aurez plus qu'à profiter des plaisirs du jardinage.

 

Calendriers des principales étapes

Pour cultiver un potager, il est important de suivre un certain calendrier. Profitez du mois de mars pour nettoyer votre jardin. Bêchez pour aérer la terre et éliminer les mauvaises herbes, faites un apport d’engrais organique pour l’enrichir. C’est aussi le moment de sarcler et de biner les massifs. Les légumes primeurs peuvent être semés. Ainsi, carottes, radis, choux, oignons, petits pois, etc, pourront être consommés dès le mois de mai.

Vous pouvez aussi commencer à semer au chaud, à la maison, dans des godets ou des caissettes les graines des légumes d’été : aubergines, concombres, tomates, poivrons, poireaux, etc.

 

En avril et en mai, c'est le moment du repiquage et et des plantations. Le sol se réchauffe et les risques de gelée sont réduits. Vous pouvez semer en pleine terre les capucines, les volubilis, les lupins et les nigelles pour agrémenter le potager et y attirer les insectes utiles.

Selon la température du sol, semez vos légumes.

Les épinards, oignons et radis apprécient une terre à 8-10°C. Les carottes, chicorées, choux, laitues et pois à 10-12°C. Si la terre est trop froide, la germination est bloquée, mieux vaut donc faire preuve d’un peu de patience.

En mai, la terre est suffisamment réchauffée (15 à 20°C) pour accueillir les plants repiqués ou achetés en godets des céleris, cornichons, haricots, tomates, concombres, courgettes, poivrons et melons.

 

Du vert dans votre appartement

Tout le monde n'a pas le chance de posséder un jardin. Toutefois, pour créer une simple jardinière de plantes aromatiques, un coin de fenêtre suffit. Ces herbes ne sont pas très exigeantes et poussent sans difficulté en bac ou en pot. Choisissez le contenant de votre choix tout en sachant que plus il est spacieux, mieux les plantes se développeront. Évitez de façon générale les bacs trop plats et préférez la terre cuite au plastique.

Concernant l'exposition, les méditerranéennes comme le thym ou le basilic apprécieront le sud. Il faudra en revanche protéger les espèces de mi-ombre. Mais l'ouest ou l'est permettront à notre jardinière de donner toute sa mesure, et ce d'autant mieux que vous la placerez auprès d'un mur (qui restitue la nuit la chaleur emmagasinée en journée).

 

Les plantes aromatiques sont disponibles une grande partie de l'année mais vous aurez plus de choix au printemps. Optez pour des petits conditionnements. Nous vous recommandons de prendre comme base un terreau pour fleurs, auquel vous mélangerez quelques poignées de sable et de compost. Maintenant il ne vous reste plus qu'à composer votre jardinière. Vous serez certainement conduit à associer plusieurs aromatiques dans une même jardinière. Il faudra alors veiller à associer des espèces présentant des exigences comparables. Développez votre sens de l'observation! Persil, ciboulette et oseille vont bien ensemble. Cela serait également le cas du basilic. Le thym, plante plus sèche, s'accordera mieux avec le romarin ou un petit pied de laurier. Autre association possible et moins courante : origan, cerfeuil et marjolaine.

Enfin, pensez à prévoir au fond du pot ou de la jardinière une couche d'1 à 2cm de gravier ou de billes d'argile expansée. Couvrez d'une couche de mélange terreaux. Disposez vos plants sortis délicatement des godets. Comblez avec le reste de terre. Tassez bien et arrosez généreusement.

 

Profitez des beaux jours pour cultiver votre jardin ou votre jardinière ! Rien de plus simple pour vous faire du bien ! N'hésitez pas à nous faire partager vos travaux de jardins ou bien vos conseils printaniers en commentant cet article.

 

Photo: © coco - Fotolia.com

Betty_Nelly, 29.04.2014

HeleneC
0 | 30.04.2014 12:07

Non, ce n'est pas grave. Ce ne sont que des conseils généraux. Je pense que l'idée principale à retenir est de se faire plaisir et de respecter son rythme ;-) Si vous préférez un rythme très soutenu et que cela vous fait du bien, libre à vous !