L´art d´offrir

L´art d´offrir

5 | 2931 Consultations

Une corvée pour les uns, un réel plaisir pour les autres, offrir un cadeau est loin d’être un acte anodin, car l’objet offert ou la façon dont il est reçu peut être mal interprété. L’acte d´offrir se résume-t-il au don matériel ?  L’adage « c’est le geste qui compte » est-il désuet ? Dans un premier temps nous vous invitons à réfléchir à la symbolique du cadeau. Puis après vous avoir donné quelques conseils afin d´éviter d’éventuels faux pas, nous évoquerons une autre façon d’offrir en investissant de son temps et de sa personne.

 

L’interprétation des cadeaux

Si l’acte d’offrir est censé exprimer des sentiments, il véhicule néanmoins des valeurs qui ne sont pas nécessairement d’ordre affectif.  D’un côté, offrir des cadeaux d’une haute valeur marchande peut témoigner d’une véritable générosité. Dans ce cas, il est flatteur de recevoir un cadeau que l’on ne pourrait jamais s’offrir.  D’un autre côté, le receveur peut se sentir mal à l’aise s’il n’est pas en mesure de faire un don à la hauteur de celui reçu et ce « magnifique » cadeau risque d’être interprété comme une manière détournée de mettre en avant sa position sociale. Dans le cas contraire, si le cadeau s’avère être d’une très faible valeur marchande, le receveur peut penser que l’autre ne l’apprécie pas ou qu’il est tout simplement radin. Dans son article « Les cadeaux, à quel prix », Anne Monjaret, ethnologue, indique que le prix de nos présents doit respecter une certaine « règle de réciprocité », si on ne veut pas risquer de compromettre nos relations. Ajoutons qu’un cadeau peut être également une manière de compenser un manque de disponibilité et de se déculpabiliser. Néanmoins tenter de repérer ce qui peut vraiment plaire à l'autre, s’investir pour donner une âme à un objet plutôt qu’un prix, est une réussite certaine et fortifie une relation. Pour finir, s’il est important de savoir offrir, il faut également savoir recevoir. En effet cela suppose de faire de la place à l’autre, de considérer ses efforts et d’apprécier le temps qu’il a pris pour dénicher ce cadeau.

 

Quoi offrir et comment éviter les faux pas ?

Si pour certains offrir est une occasion de se faire plaisir en régalant l’autre, en se réjouissant à l’idée de le voir déballer son paquet, pour d’autres c’est un acte très délicat. Il est bien fini le temps où les enfants recevaient une orange à Noël ! Alors quoi offrir à des enfants blasés, pour la plupart déjà noyés sous une avalanche de cadeaux ? Comment offrir un cadeau « à la mode » afin d’éviter un bide total ? Le mieux est de s’y prendre à l’avance et de faire des recherches auprès des parents ou bien de googler pour dénicher le « must have » du moment. En général pour les filles, les accessoires sont très bien reçus. Exemple : le sac à main « Pliage de Longchamp » est le sac à main que chaque lycéenne « doit » porter. Alternative : bracelets en cuir et argent personnalisés, sneakers Adidas Superstars etc. Les garçons eux préfèreront tout produit en rapport avec leur smartphone/iPhone comme un casque, une coque ou en général tout ce qui concerne les nouvelles technologies. En offrant un classique à votre conjointe, un bijou, un sac ou des dessous coquins, vous ne ferez pas de faux pas. Attention à bien connaitre les goûts de votre partenaire avant d’offrir un parfum ! Vous avez le temps de réaliser un cadeau vous-même plutôt que de choisir la facilité ? Votre cadeau personnalisé sera d’autant plus apprécié que vous vous serez donné du mal. Faites appel à votre créativité et confectionnez vous-même biscuits, caramels, confitures, pralines ou autres délicatesses. Soignez la présentation en choisissant de beaux papiers, rubans, sacs ou boîtes.  Vous trouverez des idées sur les sites comme www.lesideescadeaux.fait-maison.com ou encore www.allocadeau.com. Avez-vous pensé à offrir un livre ou calendrier photos mis en page par vos soins en ligne ? Ces livres sont très appréciés, (exemple : www.myphotobook.fr). Enfin si vous préférez l’utile au futile, vous pouvez cibler vos achats en fonction des « réels » besoins de l’autre. 

 

Donner de son temps, une autre façon d´offrir

Benjamin Franklin disait : « J’aimerais mieux qu’on dise de moi « Il a aidé » que « Il est mort riche » ». Effectivement prêter une oreille attentive à l´autre, arborer un sourire sans rien attendre en retour, mettre son bien-être, son énergie positive et ses compétences à disposition de ceux qui connaissent la détresse sont des actes très valorisants. En effet, partager des émotions et s’intéresser aux autres, c’est également un moyen de se sentir moins seul, notamment durant la période de Noël, où malheureusement trop de gens sombrent encore dans la dépression. À cet égard, je vous invite à lire ou relire notre article de magazine intitulé :  “Joyeuse solitude de Noël”.  Vous y trouverez des conseils pour remédier à la solitude, entre autres en faisant du bénévolat.

 

Et vous, quelle valeur attribuez-vous à l’acte d’offrir ?

 

Photo © Fotolia Jenny Sturm  

Betty_Nelly, 15.12.2016

Betty_Nelly
0 | 16.12.2016 08:42

@Amelie97 : merci pour votre commentaire.
Il s´agit vraisemblablement d´un sujet qui fâche !