Escapade maltaise

Escapade maltaise

3 | 424 Consultations

À 2h30 d’avion de Paris, l’île de Malte est située entre la mer Méditerranée orientale (à 300 km environ des côtes tunisiennes et libyennes) et occidentale (à 90 km environ des côtes siciliennes). Nous évoquerons dans cet article l’île de Malte et non celles de Gozo et Comino, autres îles de l’archipel maltais. La capitale, La Valette, est une superbe ville fortifiée inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle a été désignée capitale européenne de la culture 2018. Nombreuses sont les richesses culturelles de Malte. Hélène et moi y avons séjourné début avril. Voici quelques coups de cœur personnels, bonne balade !

 

Promenade à Vittoriosa, une des Trois Cités

Senglea, Cospicua et Vittoriosa forment les Trois Cités. Elles ont en commun 4,5 km de gigantesques fortifications. La cité la plus riche en patrimoine est Vittoriosa (nommée également Birgu). C’est ici que se s’installèrent les Chevaliers de l’ordre de Malte en provenance de Rhodes en 1530, où le grand maître Philippe de Villiers de L'Isle-Adam fit édifier plusieurs fortifications en vue de mettre l’île en état de défense contre une éventuelle attaque des Ottomans. Découvrez Birgu à pied, perdez-vous dans ses ruelles, arpentez ses nombreux escaliers, admirez les façades couleur de miel,  ornées de « bow windows » multicolores (fenêtres s’avançant sur la façade). Au hasard de vos promenades vous découvrirez les Auberges des Chevaliers (une auberge par langue), dont l’auberge de France qui contrairement aux autres peut être visitée.  Les quais de Vittoriosa accueillent de luxueux yachts et offrent un beau panorama sur la cité voisine, Senglea. Du fort St. Angelo,  la vue panoramique sur La Valette est à couper le souffle !  La cité abrite 3 musées : The Inquisitor’s Museum, le National War Museum et le Malta Maritime Museum. Enfin, faites une balade pittoresque sur l’eau à bord d’un « luzzu » (bateau de pêche), traversez le Grand Harbour (crique) et laissez-vous envoûter par l’atmosphère.

 

Visite de Mdina et Rabat, villes médiévales au cœur de l’île

Perchée à 200 m d’altitude sur la colline centrale de Malte, les remparts de Mdina (« vieille ville » et ancienne capitale de Malte) dominent l’île.  On visite Mdina à pied ou en calèche. Le charme médiéval est au rendez-vous : portes, remparts, palais, églises et couvents. On y trouve aussi de petites boutiques d’artisanat (notamment des bijoux en argent et des objets en verre soufflé). Prêtez attention aux magnifiques heurtoirs des portes (souvent des dauphins censés porter bonheur) et découvrez les maisons aux riches frontons et leurs bougainvilliers. Rabat est moins typique mais tout aussi charmante, plus populaire et est intéressante pour ses sites chrétiens (églises et catacombes). Spécialité gourmande : le nougat. Bonne adresse : la pâtisserie  « Parruccan » dont l’échoppe bien achalandée vous mettra sans doute l’eau à la bouche.

 

Pour les passionnés de vielles pierres

Malte offre aux visiteurs amateurs d'archéologie une richesse de sites inégalée parmi les autres civilisations méditerranéennes. Pour ne citer que quelques exemples, on y trouve pas moins de 7 temples mégalithiques témoignant chacun d’un développement distinct, des dolmens datant de l'âge de Bronze, des tombes puniques, des catacombes et des restes de villas romaines. Pendant trois millénaires, l'archipel a abrité une civilisation unique de bâtisseurs et regorge d’énigmes encore irrésolues, comme l’illustre les « traces de charrettes », de mystérieux sillons tracés dans la roche. On pense même que les temples de Malte et de Gozo furent les premiers édifices érigés par les hommes, avant même les pyramides d’Égypte. L'Hypogeum, véritable labyrinthe de chambres souterraines probablement utilisées autrefois comme cimetière et temple, est un des sites les plus marquants. Pour débuter votre visite, le Musée National d'Archéologie de La Valette est un bon point de départ et vous pourrez y admirer – entre autres – les formes généreuses de la fameuse « Vénus de Malte ».

 

Prendre un bol d’air frais dans le Sud Est de Malte : Blue Grotto et le port de Marxalokk

Fondée par les Phéniciens au 9ème siècle avant J-C, la ville de Marxalokk a conservé la forme caractéristique des ports de cette période historique. Son front de mer pittoresque et son adorable port de pêche sont incontournables. Ses habitants s’enorgueillissent d’avoir le plus grand nombre de bateaux de pêche en activité, les fameux « luzzu », tous ornés de l’œil d’Isis, ainsi que le plus grand marché hebdomadaire de tout l’archipel maltais. Géographiquement exposée, la rade de Marsaxlokk, fit face aux envahisseurs turcs durant le Grand Siège de 1565, puis durant la guerre mondiale de 39-45, elle servit de lieu d’amerrissage aux hydravions des Alliés. En décembre 1989, c’est ici, que Bush et Gorbatchev se rencontrèrent et que cet évènement fut considéré comme un échange annonciateur de la fin de la guerre Froide. Continuez votre balade et dirigez-vous au sud pour admirer la Blue Grotto (grotte Bleue), une immense caverne plongeant jusqu’à 40 m sous la mer, enchevêtrée avec sept grottes successives. Faites un tour en bateau (de préférence le matin afin d’éviter l’afflux des touristes). L’eau calme et translucide offre une vision parfaite sur les fonds sous-marins.

 

Quelques conseils pratiques

Si vous êtes motorisé, sachez que la conduite est à gauche. Sinon voyagez en bus, la gare routière est située à l’entrée de Valette. Le ticket coûte 1,50 € et est valide 2 heures.  Préparez de la monnaie afin de ne pas énerver le chauffeur. Le maltais est une langue complexe (mélange d’arabe, d’italien et d’anglais) et classée comme langue sémitique (langues parlées dès l'Antiquité au Proche-Orient et en Afrique du Nord) et aussi la seule langue vivante arabe écrite en alphabet latin complété. Vous pourrez communiquer sans problème en anglais. Pour le déjeuner, délectez-vous de « pastizzi », des feuilletés au fromage, poulet ou à la purée de petits pois (croustillants et très nourrissants). Enfin, notez que les étés sont chauds et secs à Malte et nous vous conseillons donc d’y aller au printemps, un agréable vent frais vous caressera et vous éviterez l’affluence touristique estivale.

Nous espérons vous avoir donné envie de découvrir cette île d’une richesse exceptionnelle. Pour ceux qui connaissent déjà, quels sont vos endroits préférés et avez-vous des bons plans à partager ?

 

Cet article a été rédigé avec la collaboration d’Hélène.

 

Photo © Fotolia – Auteur : Kavalenkava

Betty_Nelly , 26.04.2018

AMELIE97
0 | 27.04.2018 06:28

C'est beau, c'est tentant, c'est unique et c'est pour le printemps ou l'automne. Oui, merci, c'est casé dans les projets. Ceci dit, j'ai un déjeuner à préparer et j'ai pas tout lu. Mais je reviendrai. Et belle journée.