Une rentrée 2020 si particulière...

Une rentrée 2020 si particulière...

1 | 750 Consultations

Découverte de contrées lointaines, camping dans la région ou simple visite aux enfants et/ou petits-enfants, le mode de vacances choisi peut-être très varié. Mais une chose est certaine : partir représente souvent une coupure salvatrice et le retour est un moment propice pour faire le point sur sa vie et prendre de bonnes résolutions. Alors comment conserver cette belle énergie puisée pendant les vacances ? Et alléger son quotidien, même en période de Covid-19 ?

 

Pourquoi les vacances nous font tant de bien ?

Les vacances c’est tout d’abord vivre à son rythme et décompresser, surtout lorsque l’on est encore dans la vie active. C’est oublier pour un temps les contraintes du quotidien : les factures à payer, les RDV médicaux, administratifs… C’est aussi souvent le temps des rencontres et des retrouvailles – avec les amis ou la famille. Beaucoup de grands-parents estiment que le contact avec les petits-enfants les rajeunit. Les échanges, par le jeu, les discussions et autres activités diverses les redynamisent et le rôle de confidents qu’ils peuvent jouer est très valorisant. Les sujets de discussion abordés avec l’entourage ouvrent de nouveaux horizons et offrent parfois un nouveau regard sur la société. Les vacances, c’est aussi souvent la découverte de nouvelles régions, cultures et traditions et un grand bol d’air, pour les citadins notamment. Bref, c’est une parenthèse apaisante qui nous plonge en mode sérénité. On rentre alors rempli d’énergie et conscient de ce qui nous fait vraiment du bien. Alors comment continuer sur cette lancée et ne pas en perdre les bénéfices ?   

 

Maintenir une belle énergie

Le retour de vacances peut être difficile : on est souvent confronté à la grisaille et de nouveau aux contraintes de la vie courante. Comment dans ce cas échapper au piège de la routine ? On commence tout d’abord par s’interroger sur ce qui nous convient dans notre rythme quotidien et sur ce qu’on aimerait changer. Quelles sont les sources de mal-être ? de stress ? sachant que ce dernier est délétère pour la santé? Quelles sont les petites choses qui au contraire égayent notre quotidien ? Faire la cuisine en musique, un bon bain avant de dormir, une séance DVD ou cinéma, un petit tour au musée ? On fait ensuite un point santé. A partir de 50 ans, on est plus vulnérable à certaines pathologies. Alors au lieu de procrastiner, on profite de rentrer dynamisé pour prendre de suite les rendez-vous nécessaires, même rédhibitoires. C’est d’autant plus important avec la pandémie que nous traversons ! On a eu plus de temps pour préparer de bons petits plats pendant les vacances, alors pourquoi ne pas continuer en essayant de les alléger et les équilibrer au maximum ? On se plonge dans de nouvelles recettes et on n’hésite pas à y introduire des herbes aromatiques et épices particulièrement recommandées pour la santé comme le gingembre, curcuma ou la cannelle. Rien de tel pour ajouter du peps à nos préparations ! Une bonne santé passe naturellement par une activité physique régulière. On mise sur au moins 30 minutes d’effort par jour ; on continue si possible la marche en privilégiant, pour le moral, le choix d’un bel environnement. On essaye aussi de maintenir des contacts réguliers avec son entourage, de privilégier les sorties entre amis et de participer aux activités proposées par les groupes régionaux du Club-50Plus :-) Pour entretenir le lien avec les petits-enfants, s’ils ne vivent pas à proximité, pourquoi ne pas mettre en place des rituels originaux, comme la lecture de l’histoire du soir via un support vidéo ? Ou proposer aux parents débordés de créer régulièrement des albums avec les photos qu’ils nous enverront ? Enfin on essaye de trouver des activités qui nous procurent vraiment du plaisir. Peinture, décoration, zumba, cours à l’université du temps libre, le choix est tellement vaste ! Bien que malheureusement limité par les restrictions liées au Covid19.

 

La rentrée sous le signe du Covid-19

On est actuellement souvent limité dans le choix des activités à cause de la pandémie qui sévit. Si certains animateurs de groupes régionaux de notre site proposent à nouveau des sorties, il n’en est peut-être pas de même ailleurs. Depuis mars, l’offre en ligne a heureusement beaucoup évolué. Du cours de yoga ou de cuisine, en passant par les visites virtuelles de musées, ou la découverte de pratiques artistiques via des plateformes ou cours particuliers proposés en visio-conférences, on a de quoi s’occuper à distance ! Si vous avez envie de booster vos neurones et approfondir votre culture générale, vous pouvez suivre des cours et séminaires en ligne gratuits, comme ceux du Collège de France. Enfin, les restrictions actuelles ne doivent pas vous freiner si vous souhaitez vous investir dans le monde associatif. La plateforme Benevolt par exemple qui met en relation particuliers retraités bénévoles et associations a fortement développé son activité de télébénevolat pendant le confinement.

Voici donc quelques pistes pour pimenter votre rentrée, même en période de Covid. Sans oublier que le Club-50plus est plus que jamais là pour vous permettre de nouer de nouvelles relations !

 

Comment vivez-vous généralement le retour de vacances ? Prenez-vous des résolutions particulières pour repartir sur de bonnes bases ? Comment accueillez-vous cette rentrée 2020 si particulière ?

 

Photo © Adobe – Auteur : Wayhome Studio

charlotte4575, 03.09.2020

jeoooo
2 | 06.09.2020 09:01

JEOOO.
En raison du confinement puis ensuite deux mois de vacances je n'ai pu donner les cours de sport aussi maintenant à la rentrée après presque six mois d'inactivité sportive c'est dur car on a perdu les automatismes avec le temps tout va revenir et rentrée dans l'ordre. À condition qui n'est pas un autre confinement car ce serait dramatique pour les entreprises, les particuliers est obligé de rester chez eux, les sportifs. En deux mots le monde

Berceuse
1 | 04.09.2020 07:26

Les aoûtiens sont rentrés, à quand les autres de partir, la maladie en ces temps modernes est partout. Il faut s en méfier elle frappe les plus fragiles ? Vous êtes vous faits dépister, très important s il on contacte bcp de monde. C est assez grave et les médecins n'arrêtent pas de nous le dire. Prenons soin de nous et des autres avec la confiance qui est la notre. DB

AMELIE97
0 | 03.09.2020 16:38

Le retour des vacances de mes coachs (je fais 6 heures de gym dans l'eau/semaine pour maintenir mon corps en état de fonctionnement et là, avec le confinement diabolique et inutile ici, je commence vraiment à me sentir devenir vieille à bientôt être en poussette ou pousse pousse ) est on ne peut plus désiré. Cette année, ça devait reprendre au 1er septembre, mais voilà, il y a septaine et davantage dès le retour. Perso je ne pars pas en vacances en juillet août, Tout est fermé !!! mais de mai à juin ou de septembre à novembre. J'évite la canicule française, je reste pour l'hiver austral , la meilleure saison qui soit là où j'habite, à mon avis. Toutes mes sorties organises avec guide ou médiateur culturel sont de nouveau interdites. Covid... Mes résolutions : je les ai déjà commencées : des petits artisans et commerçants se meurent, des jardins crèvent de n'avoir point de visiteurs, et bien je lance des sorties à petits groupes... que faire ? Je hais ces mesures contre nature, Ce que je pense de cette rentrée ? Ah ben, écoutez, après le bac 68 on se souviendra du bac 2020, les profs d'université aussi.... Lol.