Critères de beauté physique

Critères de beauté physique

2 | 13686 Consultations

On le sait, la beauté est subjective. Elle diffère selon les pays et les cultures et change aussi selon les époques.  Pour des raisons d´esthétique, certains individus ont même recours à des actes douloureux (pieds déformés des Chinoises, cou allongé des femmes Malaisiennes, tatouages).

 

Petit tour de beauté masculine

En Angleterre, les hommes les plus désirés sont sportifs et ont donc un corps d'athlète. Ils sont musclés et tatoués, à l´instar de David Beckam. En Italie, l’homme parfait suit la mode. Il n’a pas peur de s’épiler ou de porter des couleurs claires voire féminines tels que le rose ou le violet. Il doit adopter la « sprezzatura », un air de nonchalance étudié et travaillé. L´idéal masculin aux Etats-Unis est appelé le « lumbersexual » (lumber signifie bûcheron en anglais). En effet la figure du bûcheron musclé, viril, barbu et blanc de peau représente l´homme irrésistible. 

Le critère de beauté parfait des brésiliens serait une association entre des traits germaniques et une peau mate. Aussi de plus en plus de brésiliens pratiquent la chirurgie esthétique. Chez les mexicains, l'homme idéal est viril et a une attitude machiste. Dans une étude datée de 2000, les Mexicains sont seconds sur la liste des hommes les plus vaniteux du monde, derrière le Venezuela. En Inde, le blanchiment de la peau est une pratique courante chez les hommes. Ceux-ci utilisent de plus en plus de crèmes qui éclaircissent la peau.  Les stars Bollywoodiennes sont même parfois égérie de ces produits.

 

Beauté féminine sur le continent américain et en Asie

Aux États-Unis, il y a une forte tendance qui associe la beauté à la célébrité, quand une femme est célèbre ou riche, elle est belle. Tout est question d’image d’abord et d’estime de soi ensuite, car un beau visage et un beau physique passent mieux sur les ondes qu’une personne vraie tout court. Tout est question de marketing. Il n’y a qu’à penser aux émissions de téléréalité dont le but est de transformer une femme «ordinaire» en une femme «glamour», en une star d’Hollywood.

Au Canada, et plus particulièrement au Québec, la belle femme doit être athlétique, bronzée et opter pour une alimentation saine. La Québécoise n’est ni chétive ni obèse, elle est le juste milieu : svelte et athlétique. En Asie, plus particulièrement en Thaïlande la longueur du cou est un critère de beauté, aussi, une femme belle est une femme grande avec de grands yeux et le nez plus long que la normale. En Malaisie les fameuses femmes « girafe » portent des anneaux au cou pour allonger ce dernier. En Chine durant la dynastie des Qing, la femme était maigre, avait la peau très blanche et des petits pieds. On bandait les pieds des fillettes pour les garder petits, ce qui faisait en sorte que leurs orteils se retrouvaient sous la plante du pied. Pendant la Révolution culturelle (1966-1976), il n’était pas permis de ressembler à une femme. Tout le monde portait un uniforme unisexe. Aujourd´hui les femmes chinoises aiment être grandes avec de grands yeux et un nez à l’occidental. Elles n´hésitent pas à se faire débrider les yeux ou à avoir recours à des opérations douloureuses et risquées pour se faire rallonger les jambes. C´est un critère de beauté qui selon de nombreux jeunes, peut également faciliter l´avancement professionnel. 

 

Concours de beauté insolites

Au sud-est du Niger, l'ethnie Djerma célèbre chaque année, après les récoltes, le « Mani fori », « la fête des plus grosses ». Une cérémonie organisée par les femmes pour honorer la plus potelée d'entre elles. Après une première rencontre pour déterminer quelles sont les femmes suffisamment grosses, les villageoises ont trois mois pour se mettre à niveau... Les plus minces passent ce laps de temps à se gaver de gari (semoule de manioc) et de bouillie de mil pour arriver suffisamment rondes au bal final. A Kinshasa, en République démocratique du Congo, certaines femmes dopent leurs bourrelets à coup de Durabolin, un produit vétérinaire utilisé pour engraisser les porcs avant l'abattage. Un homme qui a une épouse bien ronde a droit à tous les égards car cela veut dire qu'il s'occupe bien de son foyer. En 2012, un concours de beauté des dix plus belles étudiantes universitaires de la province du Hubei, en Chine, n'est pas passé inaperçu. Le règlement imposait notamment un écart de 20 centimètres entre les mamelons des candidates. Aussi elles devaient remplir des critères de mensurations très précis pour leurs tours de hanche, taille et poitrine et l'écart entre les pupilles devait représenter 46 % de la distance entre leur pupille et leur oreille.

 

Malgré ces canons de beauté si différents à travers le monde, on voit une standardisation de la beauté basée sur les pays occidentaux. C'est ce qu'affirme Jean-François Amadieu, le directeur de l'observatoire des discriminations : « Lorsque l'on soumet des visages à des Britanniques et à des Japonais, ils manifestent exactement les mêmes préférences. Il en va de même pour la silhouette. Il existe une norme implicite définie par exemple pour les femmes par un certain rapport taille-hanches. Cette norme est probablement fabriquée et entretenue par l'industrie du cinéma et par les médias ».

 

Et vous, que pensez-vous de ces critères de beauté ? 

 

 

Photo © Fotalia - rdrgraphe

 

Betty_Nelly, 14.04.2015

Cet article ne dispose encore d'aucun commentaire.