Eloge des femmes mûres

Eloge des femmes mûres

15 | 7419 Consultations

 

Le culte de la jeunesse est un élément clé de notre société qui se base sur l’apparence. Bien vieillir, c’est apprendre à mieux se connaître pour mettre en évidence ses atouts et cacher ses faiblesses. A l’âge mûr, la femme a plus de chance  de se réaliser, de concrétiser ses rêves et envies, de vivre pleinement. Les enfants et souvent le partenaire ont quitté le nid. Elles peuvent opérer un remaniement psychique et trouver un nouvel élan.

 

Bien vieillir

L’expérience de l’âge est un avantage. Elle permet d’apprendre et évoluer sans renoncer ni résister mais en s’acceptant tel que l’on est. Avec les années on apprend à travailler toutes les facettes de sa personnalité grâce à un parcours intérieur. L’ouverture aux autres et la connaissance de soi amènent à la stabilité et la sérénité que l’on a cherché vainement les décennies précédentes. Pendant que certaines femmes mûres entretiennent leur corps, d’autres choisissent d’entretenir leur intellect. Le bon équilibre est un mélange des deux : un corps entretenu et une ouverture vers les autres et vers la société en général ont pour résultat l’épanouissement.

 

L'âge de l'estime de soi

Le lâcher prise, l’introspection intérieure et la connaissance de soi qui en résultent,  permettent de focaliser son attention et son énergie sur des projets qui nous tiennent vraiment à cœur. En acceptant le changement et s’ouvrant aux désirs profonds, on devient encore plus vivant tout en acceptant de vieillir. Lorsque le corps, l’esprit et les envies sont satisfaits, le temps de la résignation qui a précédé cette phase est dépassé. Un nouvel équilibre s‘installe et il est possible de se redécouvrir et de s’apprécier. Ce qui renforce l’estime de soi à un âge mûr c’est de se réjouir de ce que l’on est et s’accepter imparfait avec le sourire. On ne se compare plus avec les autres. 

 

Une sexualité souvent épanouie

Avec l’âge, le corps, la perception de son image et la sexualité changent. L’augmentation de l’espérance de vie amène les seniors à revendiquer le doit de vivre leur sexualité pleinement, sans tabous ni restrictions. La sexualité est la base de la vie. Freud le disait, le désir féminin ne varie pas au fil du temps. Celles qui n’ont jamais aimé faire l’amour sont contentes d’en être exemptées, mais pour les autres, passé la cinquantaine,  il y aurait un accroissement de la libido. Le plaisir et le désir n’ont  pas de limite d’âge. La crainte de tomber enceinte et la prise de contraceptifs contraignante  ne font plus partie de la vie quotidienne. La sexualité n'est pas la même à 20, 40, 60 ou 80 ans mais les gestes ne sont pas différents, ils évoluent. Le plaisir des sens n’a pas de fin. Les femmes mûres n’ont souvent pas de problèmes pour  exprimer leurs désirs avec leurs partenaires.  Elles ont appris à donner et aussi à recevoir le plaisir. Nombreux sont les seniors qui se rencontrent à plus de 50 ans et qui vivent une expérience sexuelle très épanouie empreinte de dialogue, d’échange et de don de soi. Pour certaines femmes même si le corps a  perdu de sa beauté, elles se sentent plus à l’aise qu’à vingt ou trente ans lorsqu’elles étaient souvent bourrées de complexes, inexplicables des décennies plus tard.

 

Rôle primordial dans la société

De l’expérience naît la connaissance. Le senior a une expérience précieuse pour les plus jeunes. Cultiver le goût des autres, investir son énergie dans la transmission du savoir est primordial pour la société. Se donner, que ce soit dans le domaine professionnel, artistique, sportif ou humanitaire, est un vecteur de bonheur pour soi et pour les autres. Échanger, transmettre son acquis, prendre soin des autres, ce sont autant de voies pour prendre soin de la société et de la faire évoluer. Nul besoin d’aller très loin pour être utile à la société, cela commence déjà chez soi par les aides apportées aux proches, aux voisins ou encore à une association ou/et dans le milieu du travail, car beaucoup continuent avec bonheur à travailler passé l’âge de la retraite. La femme mûre regorge de talents et constitue un pilier essentiel notre société actuelle.

 

Et vous mesdames et messieurs, que pensez-vous des femmes mûres ?

 

Photo © Fotolia – contrastwerkstatt

Betty_Nelly, 27.10.2016

NELLIA
0 | 16.01.2019 04:14

Très bel article,
Nous avons notre pierre à apporter à l'édifice, à chaque âge de notre vie. La retraite... un mot qui sonne comme une mise à l'écart de la vie, alors qu'aujourd'hui elle nous apporte la possibilité de faire toutes les choses que nous n'avons pas eu le temps d'effectuer, de se faire PLAISIR. Prendre le temps d'avoir ENVIE. Travail rémunéré, bénévolat, ou tout simplement des activités, des voyages. Renouer avec son corps aussi et une nouvelle façon d'envisager l'amour.. peut être

Merci pour cet article

Octogona
1 | 29.10.2016 17:53

Suis retraitée depuis le début 2016 et profondément déprimée car très seule. Les hommes de mon âge sont rares car souvent mariés et les plus jeunes veulent des minettes qui ont au moins 20 ans de moins! pourtant je ne fais pas mon âge et je prends soin de moi tout en évitant le surpoids. Les meilleures rencontres, je les ai faites à la cinquantaine. Après 60 ans ont n'existe plus!

isabelle
2 | 28.10.2016 11:40

Minouchka12, merci. Je pense que j'aurais dû citer un autre aspect de ce thème. La plupart d'entre nous ont jeté par dessus bord nombre d'idées préconçues, ce qui élargit ou a élargit notre horizon et nous permet de faire des rencontres qu'autrefois nous n'aurions pas faites.

Minouchka12
0 | 27.10.2016 20:15

Je suis 1 nouvelle fois épatée par votre talent et vs avez comme dhab., tellement 'creusé le sujet', qu'il est bien difficile d'y apporter 1 complément digne d'intérêt. De +, c'est 1 véritable HOMMAGE que vs rendez à la femme mûre ou mature -c'est tellement rare- !
Suis globalement d'accord avec vs.
1 magnifique article à lire et relire...

isabelle
8 | 27.10.2016 17:04

Merci pour vos commentaires.

Je précise que pour que le travail soit vraiment un plaisir, il faut travailler un nombre d'heures réduit, adapté à la retraite et aux autres activités. C'est la diversité qui fait entre autres le bonheur de cette période de notre vie.

bridge33
1 | 27.10.2016 16:36

bonjour isabelle
complètement ok avec toi
retraitée depuis presque 1 an maintenant,ma vie professionnelle me manquée et surtout les personnes (malades)donc apres 2 petits mois a prendre mes marques dans ma nouvelle vie,je fais de l'intérim et je peu comme cela donner cette énergie et le bonheur de m'occuper des autres.comme tu dis,pas besoin d'allé trés loin de chez soi pour etre utile aux personnes...
Merci pour cet article et trés bonne soirée Isabelle.