Le bricolage et les femmes

Le bricolage et les femmes

2 | 5423 Consultations

C’est une réalité : les femmes sont de plus en plus nombreuses à bricoler. Aujourd'hui, elles représentent près d'1 bricoleur sur 2, tous profils confondus : en couple ou célibataires, urbaines ou rurales, CSP+ ou CSP-... Le bricolage au féminin a, en effet, le vent en poupe. Pratiquant autant la déco que les tâches plus manuelles, elles multiplient les sources d’inspiration pour réaliser leurs travaux. D’ailleurs, les fournisseurs de matériels en sont bien conscients d’où la large gamme d’outils légers et colorés qui leur sont consacrés…

 

Différentes motivations

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les femmes ne bricolent pas seulement par nécessité (augmentation des familles monoparentales et des couples TGV), et bien plus souvent par volonté. En effet, 95% d'entre elles déclarent ne pas avoir besoin des hommes pour bricoler et 76%, qu'il est plus rapide et plus simple de se débrouiller toute seule que d'attendre l'aide d'autrui.

En plus de s'émanciper toujours un peu plus de la gent masculine, ces bricoleuses cherchent également à faire des économies. En effet, 91% des femmes bricolent pour gérer au mieux leur budget. S’impliquer dans des petits ou gros œuvres permet aux femmes de mieux gérer leurs budgets travaux et par conséquent, de ne pas avoir de mauvaises surprises lorsqu’elles ont recours à un professionnel.  C'est la décoration type "refaire une chambre, un salon, une décoration, une salle de bain" qui prime chez les femmes. Ce n'est pas pour rien si nous sommes toutes accros aux DIY.

Enfin, les femmes sont plus sensibles à la sauvegarde de l’environnement. C’est pourquoi, en utilisant des matériaux ‘sains’, leurs chantiers sont moins nocifs que ceux de ces messieurs.

 

De nombreuses offres de cours

C'est sur la tendance du Do It Yourself (faire soi-même) que surfent les enseignes de bricolage. On peut y apprendre à poser du parquet, ou à faire de la plomberie, comme on apprendrait à faire un risotto au safran. Voici quelques bonnes adresses.

Lilibricole, des cours simples et ludiques : en 2009, une jeune maman décide de monter sa petite entreprise qui rencontre aujourd’hui un franc succès.

Les professeurs sont des artisans professionnels qui enseignent les bases du bricolage. Divers thèmes sont abordés dans des cours les lundis, mercredis et samedis.

Prix pour un cours : 29,90 euros, pour 5 cours : 19,80 euros / cours

Renseignements et réservations au 01 71 20 69 29 ou sur le site : www.lilibricole.com

Leroy Merlin, des cours plus techniques

L’avantage est que vous pourrez trouver des magasins partout en France. Encore une fois, des professionnels en bricolage donnent des cours sur des thèmes choisis (électricité, papier peint…).

Pour les tarifs et les horaires de cours, renseignez-vous dans votre magasin : www.leroymerlin.com

-BHV, des cours de brico au Bazar de l'Hôtel de Ville

Rendez-vous au Service Clientèle du BHV Rivoli à Paris pour toutes les informations sur les différents cours du mois. Chaque cours dure environ 1h30 et coûte entre 10 et 15 euros.

Planning et thèmes des séances au 01 42 74 94 34 ou sur www.bhv.fr

Castorama

Tous les samedis, certains magasins Castorama propose des cours de bricolages pour tous et gratuit. Demandez en magasins ou sur le site Internet la liste des stages.

www.castorama.fr

 

Des outils dédiés

Cette tendance au "bricolage féminin" se confirme à la vue des rayons de bricolage, qui sont envahis par la gent féminine. Si les outils "barbares" ne font plus peur aux femmes, de nouveaux outils ont été conçus pour elles.

En effet, les enseignes ont développé des outils qui leur sont dédiés. Ainsi, aujourd'hui, est disponible en magasin, toute une panoplie d'outils et accessoires spécialement pour les femmes. Ils sont plus légers, plus maniables et... plus design !

Par exemple, vous trouverez une perceuse-visseuse sans fil Bosch Ixo compacte qui pèse moins de 300g. Le Coffret à outils Miss Bricolage est rose bonbon ou bien le gant de ponçage et de décoration Handfix idéal pour poncer tout en gardant les mains protégées et au propre.

 

Qu’attendez-vous pour vous lancer ! Ainsi, si votre vieille cuisine ne vous fait plus envie, pourquoi ne pas la rénover ? Avec un budget de 150 € maximum, vous pouvez rendre votre cuisine méconnaissable ! Bien plus rentable qu'une cuisine neuve qui coûterait entre 350 et 500 €. Notez enfin que participer à ces cours peut être une bonne occasion pour vous faire de nouvelles amies.

Et vous, est-ce que vous bricolez ?

 

Photo : ©  fotolia - Atlantis

Betty_Nelly, 07.01.2015

Cet article ne dispose encore d'aucun commentaire.