Les cigognes ne migrent plus

Les cigognes ne migrent plus

3 | 6769 Consultations

En voie de disparition dans les années 70, les cigognes blanches sont revenues en Europe.

Oiseau migrateur légendaire, la cigogne blanche nous fait  rêver depuis toujours . Elle vit près de l’homme. Elle fut longtemps un symbole de fécondité, comme on peut le voir sur les illustrations des livres pour enfants : de ses voyages lointains, elle rapportait chaque année les bébés enveloppés dans un linge.

La cigogne  peut très bien  survivre dans des climats froids. Mais la neige et les sols gelés, l'hibernation des petits rongeurs, la disparition des insectes, poussent ces superbes oiseaux à se rendre jusqu’en Afrique de l'Ouest pour trouver de quoi se nourrir. Ils y séjournent de septembre à février. Les petites cigognes de l'année restent "exilées" pendant  trois ans en Afrique. A leur maturité sexuelle elles reviennent  sur leur lieu de naissance .C'est cette migration qui a contribué pendant des décennies à leur disparition.

 

La disparition progressive des cigognes au XXe siècle

Seulement 20 % des cigognes  parviennent à revenir  sur leur lieu de reproduction. Les causes de ces pertes immenses sont diverses et ont augmenté depuis les années 50. Certaines pertes sont naturelles : pour éviter les longs vols au dessus de la mer où la thermie ascendante est rare, les cigognes européennes passent par le détroit de Gibraltar ou par le Bosphore. Celles qui s'éloignent de ces passages se noient parfois en Méditerranée.

Mais c'est le plus souvent  l'homme qui met en danger la vie des cigognes.

  • Les pesticides utilisés en Afrique contre les criquets et sauterelles privent les cigognes de leur alimentation naturelle.
  • La chasse aux cigognes en Afrique  coûte la vie à une grande partie des cigogneaux et ceux qui survivent ont de la peine à grandir naturellement sur la terre africaine avant de revenir en Europe.
  • Les lignes à haute tension sont une grande cause de mortalité pendant la migration.

Un exemple : En 1975, il ne restait plus que 9 couples de cigognes en Alsace.

 

Les cigognes réintroduites en Europe

Pour sauver les cigognes, les associations européennes de protection de la faune sauvage ont  créé un programme de réintroduction des cigognes. Le succès ne s’est pas fait attendre. On a employé les grands moyens  pour "déprogrammer" les cigognes blanches pour les inciter à ne plus quitter leur nid pendant la saison froide. Pour cela, on a capturé les cigogneaux pour  les élever durant deux ans dans des espaces clos. Ensuite on les a lâchés dans la nature où ils ont retrouvés sans problème leurs congénères sauvages. Un apport de nourriture durant l'hiver a maintenu ces populations sur leur site de reproduction.

Les oiseaux gardent malgrè tout leur instinct : les enfants cigogne nés de parents sédentaires, sans rééducation  dès la naissance, partiront en migration à la première saison. Cela signifie donc que ce programme de réintroduction doit être maintenu dans le temps.

Depuis une dizaine d'années, le nombre de cigognes a ainsi connu une augmentation spectaculaire : plus de 250 couples en Alsace, mais également des milliers en Espagne, en Suisse, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne, pays où la cigogne était également en voie de disparition.

 

Une sédentarisation de plus en plus naturelle

Un nouveau phénomène est apparu ces dernières années. Il s'avère que certaines populations de cigognes ne migrent plus et cela spontanément. Les spécialistes ne s'expliquent pas totalement ce phénomène. Le réchauffement de la planète pourrait être responsable de cette sédentarisation naturelle. De même, la colonisation de l'ouest de la France par de nouvelles populations de cigognes reste un mystère pour les spécialistes, qui ne parviennent pas à en identifier l'origine.

Finalement  le retour de ces grands oiseaux dans toute l’Europe reste un émerveillement, et continue de faire rêver petits et grands..

Connaissez-vous d’autres détails ou histoires sur les cigognes ? Faites les nous partager.

Désirez vous d'autres articles sur les animaux de chez nous ? Faites nous le savoir.

Betty_Nelly, 28.01.2014

isabelle
0 | 28.01.2014 12:30

Merci pour votre commentaire. Voici un lien venant à l'appui de votre information ci-dessus: http://www.acrola.fr/cigognes.html

J'ai écrit l'article ci-dessus car j'habite à la campagne près de Munich et j'ai pu observer du RER des groupes de cigognes blanches arpentant des champs enneigés. Je ne pouvais y croire ! Donc j'ai fait des recherches sur le comportement des cigognes et j'ai pensé que cela pourrait intéresser des membres du Club.

jacques91
0 | 28.01.2014 11:39

A mon plus grand étonnement, j'ai eu l'occasion d'observer des dizaines de nids et de cigognes dans le bassin Ligérien et notamment au dessus de Décize .
j'ignorais alors,que l’espèce faisait l'objet d'un programme de réintroduction dans le delta Loire Allier ; ma première observation date de 2008 et depuis le nombre d’individus observés augmente à chacun de mes passages sur le fleuve.