Préparer le printemps !

Préparer le printemps !

5 | 2603 Consultations

Nous entrons dans la mauvaise saison, mais de prévoir ce que le printemps et l'été nous apporteront dans nos jardins ou sur nos balcons, nous facilitera le passage de ce cap un peu tristounet. Pensons à l'avenir ! Car c'est sûr, le printemps viendra.

 

Les fleurs à bulbe

Vous n'avez pas encore de bulbes de perce-neige, de crocus ou de tulipe dans votre jardin ou bien pas assez ? C'est le moment entre septembre et décembre de les planter. Plus vous les plantez tôt, plus ils fleuriront tôt et auront la possibilité de former de belles racines. Au printemps, même sous la neige, les premiers messagers du printemps, les perce-neige écloront, suivis des crocus et des tulipes.

Il y a de grandes différences entre les bulbes. Il vaut mieux les acheter chez le spécialiste que dans les supermarchés. D'autant plus qu'il y a plus de choix dans les jardineries, mais il faut s'y prendre à temps pour avoir les meilleur choix. Chaque bulbe a sa profondeur de plantation et l'écartement d'un bulbe à l'autre à respecter. Il vaut mieux choisir des sortes rustiques dont on profitera pendant des années. Les plantations groupées font plus d'effet que les plantations isolées.

 

Les semences et les plants

En fin d'année, nous trouvons dans nos boîtes à lettre les catalogues des fournisseurs de semences et de plants. C'est le printemps anticipé ! Après le Jour de l'An, on peut en toute quiétude penser à améliorer, créer, agrandir, planifier ses plates-bandes et ses jardinières sur les balcons. L'hiver sévit encore pour quelques semaines, mais nous nous projetons dans l'avenir. Faire ses propres semis permet d'obtenir des variétés que l'on ne trouve pas toujours chez nos commerçants. C’est aussi le plaisir de s’occuper dès le départ de nos plantes et de déjà jardiner… plusieurs mois avant de pouvoir profiter du jardin !

 

Planification avant la commande

Tout d'abord, réfléchissons à l’utilisation de l’espace. Quel type ou quel style de jardin voulez-vous aménager, que voulez-vous planter dans vos jardinières? Quels fleurs, légumes ou fines herbes voudriez-vous trouver dans votre jardin ou balcon? Peu importe la taille du jardin et surtout lorsqu’il est petit, il faut planifier attentivement l'utilisation de chacun des espaces qui le constitue pour obtenir un effet d’unité.

Pour mieux visualiser l'espace à votre disposition, dessinez un plan à l’échelle de votre jardin. Tracez sur une feuille quadrillée les limites du terrain, marquez l’emplacement de la maison, des bâtiments. Reportez les plates-bandes et la végétation existante. Notez aussi toutes les informations sur les qualités esthétiques du site, son exposition solaire. Réfléchissez à l’ambiance désirée.

Notez le sens naturel de l’écoulement des eaux, les changements de niveaux, les pentes. Regardez bien pendant l'hiver les zones du sol qui s’assèchent vite et celles où l’eau s’accumule ou s'écoule mal. Quelle est la section la plus ventée, où sont les zones abritées? Où la neige prend du temps à fondre? Où le soleil se lève-t-il et se couche-t-il? Observez la lumière au cours d'une journée. Chaque endroit profite d'une quantité variable de lumière, créant des zones plus ou moins ensoleillées ou ombragées. Ce n'est que quand vous aurez fait toutes ces observations que vous serez exactement comment aménager votre jardin.

 

Le choix des végétaux

Maintenant que vous avez délimité l’emplacement et de la grandeur des plates-bandes destinées aux fleurs et aux légumes, vous pouvez choisir les plantes les mieux adaptées à votre futur jardin parmi les végétaux proposés dans les jardineries ou sur les catalogues. Informez-vous soigneusement sur les exigences de chacune des plantes. Vérifiez le temps de germination des graines, la date de repiquage à l’extérieur, les dates de récolte, les besoins en lumière, en eau, en nutriments, etc. Comparez. Une sélection judicieuse vous fera économiser du temps et de l’argent.

 

Les balcons

Pour les balcons il faut diminuer à l'automne les arrosages. Ensuite vous enlevez les plantes fanées annuelles, vous changez un tiers du terreau des jardinières et des pots en éliminant bien les vieilles racines. Nettoyez les pots et jardinières que vous n'utilisez pas à l'eau de javel et rentrez-les à l'abri du gel. Ensuite vous pourrez planter vos bulbes de printemps, comme indiqué ci-dessus.

 

Un dernier conseil d'importance

Avant de vous lancer, il faut déterminer une dernière chose: Combien de temps souhaitez- vous consacrer à l’entretien de votre jardin ou de votre balcon ? Serez-vous absent pendant plusieurs semaines ? Prévoyez les plantations en conséquence et une personne qui viendra arroser, amoins que vous installiez un système d'arrosage automatique. L'ampleur de l’entretien du jardin ou un jardin mal planifié, risque de vous décourager surtout si vous êtes jardinier novice. Au début plantez moins, au fur et à mesure des années élargissez ou réduisez vos plantations, selon vos convenances. Privilégiez le plaisir: la passion grandit avec les années!

 

Nous vous souhaitons la main verte et beaucoup de joie avec vos plantations.

 

Quels conseils, quelles idées vous suggèrent ces informations?

 

Photo: Copyright: Fotalia © Pavlo Vakhrushev

Betty_Nelly, 12.11.2014

Cet article ne dispose encore d'aucun commentaire.